Élisa Martin, première adjointe chargée du parcours éducatif et de la tranquillité publique, dans son bureau de l'hôtel de ville de Grenoble. © Paul Turenne - placegrenet.fr

“Les poli­ciers muni­ci­paux ne seront pas dotés d’une arme à poing”

“Les poli­ciers muni­ci­paux ne seront pas dotés d’une arme à poing”

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

ENTRETIEN - Afin de tenter de répondre au malaise qui semble gagner les rangs de la police municipale de Grenoble, Élisa Martin, adjointe à la tranquillité publique, va recevoir les syndicats ce vendredi 11 mars 2016. Sollicitée pour une interview à ce sujet, l'adjointe a bien voulu répondre à nos questions… par écrit.

 

 

 

Élisa Martin, première adjointe chargée du parcours éducatif et de la tranquillité publique, dans son bureau de l'hôtel de ville de Grenoble. © Paul Turenne - placegrenet.fr

Élisa Martin, première adjointe chargée du parcours éducatif et de la tranquillité publique, dans son bureau de l'hôtel de ville de Grenoble. © Paul Turenne - placegrenet.fr

Êtes-vous au courant du malaise qui s’installe dans la police municipale ? Avez-vous rencontré des policiers municipaux ?

 

 

Oui je les ai rencontrés pour la dernière fois de façon informelle début janvier. Je redis avec force que nous n’avons reçu aucune demande d’audience syndicale.

 

Un “dialogue” via la presse, qui n’est pas fondé sur des revendications précises, ne permet en rien d’avancer.

 

 

Par conséquent, nous avons proposé des audiences syndicales le 11 mars. Entre temps, des revendications nous sont parvenues. Nous allons pouvoir échanger sur de vraies bases.

 

 

 

Confirmez-vous les départs d’agents de police et le taux d’absentéisme qui seraient exceptionnellement élevés, selon les syndicats ?

 

 

Les départs : 14 en 2015 pour 9 arrivées, cela ne ressemble en rien à une fuite. D’ailleurs, des policiers municipaux postulent à Grenoble. Certains peuvent venir de polices municipales dotées d’une arme de poing.

 

L'absentéisme, qui doit toujours être analysé, est légèrement inférieur à la moyenne municipale (…) Il est de 5,7 %. Attention, la moitié ou presque des journées d’absence correspond à l'arrêt long d’un agent.

 

Là aussi, nous sommes bien loin d'une situation catastrophique, ce qui ne signifie pas que nous ne suivions cela de très près. Leurs conditions de travail (locaux et équipements) sont une préoccupation pour nous et nous y œuvrons.

 

Voitures de la police municipale de Grenoble © Séverine Cattiaux - placegrenet.fr

© Séverine Cattiaux - placegrenet.fr

 

Pouvez-vous nous rappeler quelles sont aujourd’hui les missions que votre majorité a dévolues à la police municipale ? Car les policiers n’ont pas l’air au clair avec cela…

 

 

[…] L'accompagnement de foules, de manifestations ; la veille relative et la fermeté, quand c’est nécessaire au respect des usages divers de l'espace public ; le respect des arrêtés municipaux et des missions liées au Conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance (CLSPD) de secteur.

 

Concrètement, cela signifie que les policiers municipaux sont la pierre angulaire de la présence humaine, condition nécessaire et efficace de la tranquillité.

 

 

 

Vous souhaitez une police davantage « au milieu des habitants »… Qu’avez-vous à répondre aux policiers qui pointent des missions répétitives et inopérantes, se plaignent de devoir faire du chiffre et de manquer d’initiatives ?

 

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 59 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Séverine Cattiaux

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Claix et Tullins reçoivent une aide de la Région pour ins­tal­ler des camé­ras de vidéosurveillance

  FIL INFO — Le Conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes débloque un budget de 320 000 euros sur l'année 2019 pour accompagner les communes désirant installer des caméras de Lire plus

Une fresque dans le hall de l’hô­tel de police de Grenoble pour ren­for­cer le lien police-population

FOCUS - Charles Barbier, sous-préfet et directeur de cabinet du préfet de l'Isère, a inauguré, ce jeudi 11 octobre dans le hall de l'hôtel de Lire plus

La prime octroyée à tous les policiers mobilisés face aux gilets jaunes n'a pas calmé la grogne : un syndicat appelle à la mobilisation ce 19 décembre.
Le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb à Grenoble ven­dredi 28 septembre

FIL INFO — Le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb sera à Grenoble vendredi 28 septembre, se réjouissent les maires de Grenoble, d'Échirolles et de Saint-Martin-d'Hères. Une Lire plus

A Grenoble, la police nationale renforce ses effectifs. La police municipale aussi qui va être équipée de Taser de jour comme de nuit.
Regain de vio­lence à Grenoble : la vidéo­sur­veillance au cœur du débat sur la sécurité

DÉCRYPTAGE - Grenoble le nouveau Chicago ? Alors que l'agglomération est en proie à un regain de violence, poussant le procureur de la République à Lire plus

A mi-mandat, l'épreuve du grand oral se corse pour Eric Piolle. La démocratie participative à la sauce grenobloise a peu convaincu son auditoire.
Troisième grand oral d’Eric Piolle : le man­dat avance, les car­tons rouges tombent

FOCUS - Votation citoyenne, budgets participatifs… La démocratie participative à la sauce grenobloise convainc-t-elle encore ? Les explications de son maire Eric Piolle n'ont en Lire plus

Trafic de stu­pé­fiants : Jérôme Safar appelle à faire de Grenoble un ter­ri­toire expérimental

FOCUS - Jérôme Safar, président du groupe Rassemblement de gauche et de progrès, ne s'était pas manifesté depuis les déclarations du procureur de la République Lire plus

Flash Info

|

18/05

17h47

|

|

18/05

8h02

|

|

16/05

16h29

|

|

16/05

15h22

|

|

13/05

10h40

|

|

12/05

17h19

|

|

11/05

11h58

|

|

10/05

17h19

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF épi­sode 31 : « Le bur­kini tou­jours à la une de l’ac­tua­lité à Grenoble »

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF épi­sode 30 : « Les élec­tions légis­la­tives en Isère »

Fil info| Législatives : le mou­ve­ment Renaissance, ex-LREM, repré­sente sept dépu­tés sur ses dix can­di­dats en Isère

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin