Le nouveau compteur électrique communicant d'ERDF est contesté. A Grenoble, un collectif réclame un référendum. Crédit ERDF

Compteurs Linky : un col­lec­tif réclame un réfé­ren­dum à Grenoble

Compteurs Linky : un col­lec­tif réclame un réfé­ren­dum à Grenoble

FOCUS – Les comp­teurs élec­triques « intel­li­gents », pré­vus pour être déployés à Grenoble en 2017, sont dans le col­li­ma­teur d’un col­lec­tif gre­no­blois qui réclame la tenue d’un réfé­ren­dum à l’échelle de la métro­pole. Nocif Linky ? Pour jus­ti­fier le déploie­ment de Linky imposé par Bruxelles, Paris se base sur une étude du Criirem… inapplicable. 

Les comp­teurs élec­triques “intel­li­gents” se déploient en Isère. Premières sur la liste dès 2016, les villes de Fontaine, Échirolles, Saint-Martin‑d’Hères. Annoncés à Grenoble pour 2017, ces comp­teurs ren­dus obli­ga­toires par la loi sur la tran­si­tion éner­gé­tique sont atten­dus de pied ferme.

Les compteurs électriques communicants Linky se déploient en Isère comme dans toute la France. A Grenoble, un collectif réclame un référendum. © Séverine Cattiaux - placegrenet.fr

Les comp­teurs élec­triques com­mu­ni­cants Linky se déploient en Isère comme dans toute la France. A Grenoble, un col­lec­tif réclame un réfé­ren­dum. © Séverine Cattiaux – pla​ce​gre​net​.fr

Et notam­ment par un col­lec­tif, Stop comp­teur Linky 38, qui a déclaré une guerre ouverte à Linky, récla­mant la tenue d’un réfé­ren­dum à l’échelle de la Métropole. Pour le col­lec­tif gre­no­blois, ces comp­teurs com­mu­ni­cants, pré­vus pour faci­li­ter les éco­no­mies d’énergie, seraient « nocifs pour la santé, intru­sifs en terme d’a­na­lyse des com­por­te­ments domes­tiques, inutiles, impo­sés et chers ».

90 % des foyers fran­çais équi­pés d’ici 2021

Le petit boî­tier a été imposé par l’État à la suite d’une direc­tive euro­péenne de 2009 visant à équi­per au moins 80 % des foyers d’ici 2020. En France, l’objectif est de 90 % pour 2021, soit 35 mil­lions de comp­teurs ins­tal­lés. Un très gros mar­ché pour ERDF éva­lué à 5 mil­liards d’euros.

Pierre Le Ruz, président du Criirem. DR

Pierre Le Ruz, pré­sident du Criirem : « l’é­tude de 2011 n’est pas appli­cable » © DR

Fait éton­nant, ce déploie­ment est sou­tenu par les pou­voirs publics sur la base d’une étude com­man­dée par le syn­di­cat inter­com­mu­nal de la mai­rie de Paris au Centre de recherche et d’information indé­pen­dant sur les rayon­ne­ments élec­tro-magné­tiques non ioni­sants (Criirem) réa­li­sée en… 2011. Ce qui ne manque pas d’étouffer son pré­sident. « C’est scan­da­leux ! s’insurge Pierre Le Ruz. Cette étude avait été réa­li­sée sur du maté­riel expé­ri­men­tal qui n’a rien à voir avec la tech­no­lo­gie déployée aujourd’hui ! Ce que l’on avait validé n’est pas appli­cable. »

Pour l’association, de nou­velles mesures doivent être entre­prises. En atten­dant, Linky conti­nue de se déployer sans que fina­le­ment, aucune étude de risques adap­tée n’ait validé le dispositif.

Or pour le Criirem, qui demande que soient au moins res­pec­tées des dis­tances de sécu­rité*, cette nou­velle tech­no­lo­gie n’est pas sans risques. Les comp­teurs Linky uti­lisent la tech­no­lo­gie des cou­rants por­teurs en ligne (CPL) afin de com­mu­ni­quer avec les appa­reils domes­tiques pour en rele­ver la consommation.

Des radio-fré­quences nocives ?

Du comp­teur au concen­tra­teur en pas­sant par le répé­teur, de la récep­tion à l’envoi des don­nées, toute la chaine émet des radio-fré­quences, dont le centre inter­na­tio­nal de recherche sur le can­cer (CRRC) a reconnu les effets pos­si­ble­ment can­cé­ri­gènes. Sans par­ler des pro­blèmes de com­pa­ti­bi­lité électromagnétique.

Linky le nouveau compteur électrique communicant d'ERDF est contesté. A Grenoble, un collectif réclame un référendum. Crédit ERDF

Linky, le nou­veau comp­teur élec­trique com­mu­ni­cant. © ERDF

En Europe, des pays freinent. L’Allemagne a ainsi renoncé à géné­ra­li­ser le comp­teur “intel­li­gent”, quitte à s’attirer les foudres de Bruxelles. En France, la grogne monte. Des com­munes s’opposent à l’installation des comp­teurs.

Le citoyen, lui, n’y voit pas bien clair. Débat d’experts ? Véritable ques­tion de santé publique plom­bée par des enjeux finan­ciers énormes ?

Car le comp­teur élec­trique com­mu­ni­cant ouvre une porte. Derrière, c’est le mar­ché des comp­teurs à eau et à gaz qui se prépare.

« Nous ne sommes pas contre les tech­no­lo­gies mais contre les tech­no­lo­gies qui se déve­loppent sans ges­tion des risques », se défend le pré­sident du Criirem.

La trans­pa­rence, c’est ce que réclame le col­lec­tif gre­no­blois : « Nous pen­sons que les Grenoblois ont le droit d’être infor­més de manière indé­pen­dante et de déci­der ou non de l’ins­tal­la­tion des Linky. »

Patricia Cerinsek

* Deux mètres pour le comp­teur, cinq mètres pour le concentrateur.

Patricia Cerinsek

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Les syndicats opposés aux "kits Jeux olympiques" ont donné de la voix à la direction de l'Éducation nationale à Grenoble
Les syn­di­cats oppo­sés aux kits Jeux olym­piques ont inter­pellé la direc­tion de l’Éducation natio­nale à Grenoble

FOCUS - À l'appel des syndicats Sud Éducation Isère et FSU-Snuipp 38, une trentaine d'enseignants se sont donné rendez-vous devant la grille du site de Lire plus

Avec M Réso, un seul ticket de trans­ports en com­mun pour les habi­tants de Grenoble Alpes Métropole et du Grésivaudan

FOCUS - Le Smmag, Grenoble Alpes Métropole et la Communauté de communes Le Grésivaudan ont présenté, mardi 11 juin 2024, à Montbonnot-Saint-Martin, leur nouveau réseau Lire plus

La Maison Minatec de Grenoble accueille la Conférence nationale du tourisme à vélo les 12 et 13 juin
Grenoble : la Maison Minatec accueille la Conférence natio­nale du tou­risme à vélo les 12 et 13 juin 2024

ÉVÉNEMENT - La Maison Minatec de Grenoble accueille, les mercredi 12 et jeudi 13 juin 2024, la Conférence nationale du tourisme à vélo organisée par Lire plus

La jeunesse (militante) rassemblée à Grenoble contre le Rassemblement national, entre "peur" et "détermination"
La jeu­nesse mili­tante de gauche réunie à Grenoble contre le Rassemblement natio­nal, entre « peur » et « détermination »

EN BREF - Après un premier mouvement sur le campus lundi 10 juin 2024 au soir, un rassemblement de lycéens et d'étudiants s'est tenu le Lire plus

À gauche, Francis Meneu du syndicat A&I Unsa lors du rassemblement devant le rectorat de Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Académie de Grenoble : les per­son­nels admi­nis­tra­tifs exas­pé­rés par les bugs du pro­gi­ciel comp­table Op@le

FOCUS - À l'appel d'une intersyndicale, une quinzaine de personnels administratifs de l'Éducation nationale se sont rassemblés devant le rectorat de Grenoble, lundi 10 juin Lire plus

La Métropole de Grenoble accueille la dixième édition des Journées nationales Territoires et Biodéchets
La Métropole de Grenoble accueille la dixième édi­tion des Journées natio­nales Territoires et biodéchets

FLASH INFO - La Métropole de Grenoble accueille la dixième édition des Journées nationales Territoires et biodéchets, mardi 11 et mercredi 12 juin 2024. Organisé Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !