Plan municipal de santé : “l’objectif est de lutter contre les inégalités”

sep article

ENTRETIEN – Le plan municipal de santé 2016-2020 sera définitivement voté lors du conseil municipal, ce 25 janvier 2016. Lancé il y a près d’un an, ce projet mené par la ville de Grenoble se veut la concrétisation de l’engagement de la municipalité pour une ville en bonne santé. Mondane Jactat, adjointe en charge de la santé et de la politique de prévention, revient sur ce dispositif. 

 

 

 

Mondane Jacta, adjointe à la Santé, à la Ville de Grenoble. © Ville de Grenoble

Mondane Jacta, adjointe à la Santé à la ville de Grenoble. © Alain Fischer 2015, ville de Grenoble.

Pourquoi un nouveau plan municipal de santé à Grenoble ? De quel constat l’idée est-elle partie ?

 

L’idée était d’avoir un plan municipal de santé en rapport avec la conception que nous avons de la santé. Certaines actions n’apparaissaient pas dans la version de la précédente municipalité. Il était donc logique d’élaborer un nouveau plan qui soit limité dans le temps.

 

L’objectif était aussi de lutter contre les inégalités sociales de santé à Grenoble.

 

 

Justement, les inégalités sociales de santé sont-elles particulièrement marquées à Grenoble ?

 

Ces inégalités sont bien réelles. Nous avons ainsi pu constater qu’il existe à Grenoble un taux de mortalité prématurée – moins de 65 ans – qui est supérieur à la moyenne régionale et à celle de la métropole grenobloise. Les autres indicateurs de morbidité mettent également en évidence la présence de plusieurs cas de décès anticipés dus au diabète et aux maladies cardiovasculaires et respiratoires. Ces causes de décès se retrouvent de manière plus forte dans certains quartiers de la ville.

 

[…]

La suite du contenu est réservé aux abonnés

Connectez vous…

Veuillez vous connecter pour accéder à cette page.
S'inscrire

 

…ou choisissez votre abonnement ci-dessous !

commentez lire les commentaires
2431 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.