“Nous sommes motivés pour continuer Web in Alps !”

sep article

TROIS QUESTIONS À – Après une année blanche, Web in Alps, « la conférence qui connecte les acteurs du web alpin », a fait le plein ce samedi 28 novembre à la chambre des métiers et de l’artisanat de l’Isère. Bilan de cette dixième édition avec Olivier Jadzinski, président de l’association Web In Alps.

 

 

 

Olivier Jadzinski, président de l'association Web in Alps. DR

Olivier Jadzinski, pré­sident de l’as­so­cia­tion Web in Alps. DR

WIA10 vient de s’a­che­ver. Quel bilan tirez-vous de cette édi­tion ? Quels en ont été les temps forts ?

 

Cette dixième édi­tion de WIA a été un grand moment d’é­mo­tion pour les orga­ni­sa­teurs, tous béné­voles. En effet, après avoir fait une pause en 2014, nous ne savions pas s’il y avait tou­jours une attente du public pour ce type d’é­vè­ne­ment à Grenoble. Nous avons été très vite ras­su­rés sur ce point.

 

A mon sens, la pré­sence d’Arthur Querou a été un des temps forts de cette édi­tion. En effet, quand nous l’a­vons connu, il était simple par­ti­ci­pant de WIA, n’a­vait que 17 ans et même pas encore son Bac. Mais nous avons vite res­senti qu’il avait du poten­tiel. Et notre ins­tinct ne nous a pas trom­pés. Après l’ob­ten­tion de son Bac, il a en effet inté­gré une école d’in­gé­nieurs avant de fon­der sa star­tup dans le domaine de la publi­cité.

 

Nous l’a­vions ensuite perdu de vue, lors­qu’un jour nous avons lu un article sur une société qui avait été “repé­rée” par Y Combinator, le plus gros incu­ba­teur des États-Unis ayant notam­ment sou­tenu des socié­tés comme Dropbox et Airbnb. Motionlead, la société d’Arthur Querou, deve­nait ainsi la pre­mière entre­prise fran­çaise sou­te­nue par cet accé­lé­ra­teur de star­tups. Aussi, dès que nous avons pu, nous l’a­vons contacté pour lui deman­der de reve­nir à WIA nous faire un retour d’ex­pé­rience, ce qu’il a accepté avec plai­sir.

 

 

Vous avez fait le plein avant même l’ouverture des portes et malgré un tarif d’entrée relativement élevé. Comment expliquez-vous ce succès ?

 

Pour 2015, nous avions pris l’i­ni­tia­tive d’ou­vrir la billet­te­rie dès fin jan­vier avec un tarif évo­lu­tif. Nous avons d’a­bord pro­posé un tarif pri­vi­lé­gié aux par­ti­ci­pants des pré­cé­dentes édi­tions afin de les remer­cier de leur fidé­lité.

 

Conférence Web in Alps (WIA10) samedi 28 novembre 2015 à la Chambre des métiers et de l'artisanat de l'Isère. DR

Conférence Web in Alps (WIA10) samedi 28 novembre 2015 à la Chambre des métiers et de l’ar­ti­sa­nat de l’Isère. DR

Cela a bien fonc­tionné puisque le pre­mier mois – sans aucun pro­gramme, sans connaître le déroulé de la jour­née – 28 par­ti­ci­pants nous avaient déjà accordé leur confiance.

 

Ensuite, tous les quinze jours, nous avons aug­menté légè­re­ment le tarif. Il est vrai que nous avons fini avec un tarif à 55 euros mais cer­tains n’ont payé que 35 euros ! Et même au tarif “plein”, l’é­vè­ne­ment est plu­tôt “bon mar­ché” à côté d’autres évè­ne­ments pour les­quels non seule­ment les billets sont plus chers mais qui impliquent des frais de dépla­ce­ment, lors­qu’ils se déroulent en dehors de la région.

 

Cependant, nous sommes tou­jours sur­pris de voir qu’au­tant de per­sonnes nous accordent leur confiance. Pas uni­que­ment des Grenoblois, d’ailleurs. Nous avons eu cette année des Suisses, des Parisiens, des Auvergnats… Et pas uni­que­ment des chefs d’en­tre­prise ou des créa­teurs d’en­tre­prise mais avant tout des pas­sion­nés d’Internet qui n’ont aucune dif­fi­culté à se lever un matin pour venir nous ren­con­trer.

 

Comment l’ex­pli­quer ? Les par­ti­ci­pants nous connaissent et savent qu’à WIA ils n’au­ront pas des confé­rences com­mer­ciales mais des confé­rences à fort contenu, dont ils vont for­cé­ment reti­rer quelque chose pour leurs études, leurs entre­prises…

 

Réseautage lors de Web in Alps (WIA10) samedi 28 novembre 2015 à la Chambre des métiers et de l'artisanat de l'Isère. DR

Réseautage lors de Web in Alps (WIA10) samedi 28 novembre 2015 à la Chambre des métiers et de l’ar­ti­sa­nat de l’Isère. DR

 

 

Comment voyez-vous l’avenir de cet événement ? Prévoyez-vous une édition l’année prochaine ou dans deux ans, plus professionnelle ou toujours grand public ?

 

Si nous pou­vions pré­voir l’a­ve­nir avec cer­ti­tude, cela serait idéal… mais il n’y a pas de Madame Irma chez les orga­ni­sa­teurs ! Aussi, à l’heure actuelle, il est dif­fi­cile de par­ler d’une pro­chaine édi­tion. Nous sommes dans l’eu­pho­rie de la réus­site de cette dixième édi­tion mais avant de savoir si nous allons lan­cer une 11e édi­tion, il nous faut pas­ser par un “debrief”.

 

Une réunion entre les orga­ni­sa­teurs doit avoir lieu pro­chai­ne­ment, durant laquelle nous exa­mi­ne­rons les réponses aux ques­tion­naires de satis­fac­tion que nous envoyons aux par­ti­ci­pants et aux confé­ren­ciers de l’é­vè­ne­ment. En fonc­tion de ces retours et des dis­po­ni­bi­li­tés de cha­cun, nous envi­sa­ge­rons une WIA11.

 

Conférence Web in Alps (WIA10) samedi 28 novembre 2015 à la Chambre des métiers et de l'artisanat de l'Isère. DR

Conférence Web in Alps (WIA10) samedi 28 novembre 2015 à la Chambre des métiers et de l’ar­ti­sa­nat de l’Isère. DR

Nous ne dési­rons pas nous diri­ger vers une cible plus pro­fes­sion­nelle car nous sou­hai­tons conser­ver l’as­pect convi­vial de l’é­vè­ne­ment. Chez nous, il n’y a pas d’es­pace VIP : un étu­diant peut ren­con­trer un confé­ren­cier et lui poser toutes les ques­tions qu’il désire. C’est ce qui plaît tant aux par­ti­ci­pants et aux confé­ren­ciers qui res­tent toute la jour­née, même une fois leur pres­ta­tion réa­li­sée.

 

Nous avons, en outre, le sou­tien sans faille de la Chambre des métiers et de l’ar­ti­sa­nat de l’Isère et je tiens à remer­cier per­son­nel­le­ment en ce sens Nathalie Nocente, char­gée de la com­mu­ni­ca­tion.

 

Après l’an­nu­la­tion de l’an­née der­nière, elle a été la pre­mière à nous dire “OK, et en 2015 alors ça sera quand ?” Quand nous avons ce genre de sou­tien, ainsi que celui d’autres par­te­naires, nous ne pou­vons être que moti­vés pour conti­nuer. Nous met­tons donc tout en œuvre pour nous amé­lio­rer d’é­di­tion en édi­tion, en dépit des contraintes de cha­cun.

 

 

Ouverture Musée Champollion
commentez lire les commentaires
2460 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.