Des distributeurs d’histoires courtes dans les lieux publics

sep article



EN BREF – Une dizaine de distributeurs d’histoires courtes ont investi l’espace public grenoblois. Dans les bibliothèques, à l’Hôtel de ville ou à l’office de tourisme, Short Édition, l’éditeur communautaire basé à Grenoble, couche la littérature sur… des tickets. 

 

 

 

Short Édition, l’éditeur com­mu­nau­taire de lit­té­ra­ture courte, inves­tit les espaces publics de Grenoble. Huit sites, biblio­thèques mais aussi office de tou­risme et mai­rie, accueillent désor­mais les bornes du jeune édi­teur isé­rois. Des bornes un peu par­ti­cu­lières puisqu’il s’agit de dis­tri­bu­teurs d’histoires courtes.

 

Short Edition installe des distributeurs d'histoires courtes dans les bibliothèques de Grenoble. Crédit Patricia Cerinsek

Short Édition ins­talle des dis­tri­bu­teurs d’his­toires courtes dans les biblio­thèques de Grenoble, comme ici à la biblio­thèque Saint-Bruno. © Patricia Cerinsek – placegrenet.fr

 

En tout, 600 œuvres sont pro­po­sées à la lec­ture. Des œuvres courtes, d’une, trois ou cinq minutes à lire sur des tickets. Pour l’éditeur numé­rique gre­no­blois, ces pre­mières ins­tal­la­tions ont valeur de test. « C’est vrai que c’est un peu un ovni mais la plas­ti­cité du court est très bien adap­tée », sou­ligne Christophe Sibieude, cofon­da­teur et pré­sident de Short Édition.

 

 

 

Plus de six millions de lectures d’œuvres

 

 

Short Édition est devenu un adepte du contre-pied. Le jeune édi­teur gre­no­blois s’est d’a­bord fait une place sur la toile, sans pour autant renier le papier. Chaque tri­mestre, les meilleures œuvres sont publiées. « On garde le papier parce qu’on y est atta­ché, mais on veut mon­trer que tous les canaux de dif­fu­sion sont pos­sibles. »

 

Short Edition installe des distributeurs d'histoires courtes dans les bibliothèques de Grenoble : des histoires de 1, 3 ou 5 minutes. Crédit Patricia Cerinsek

Des his­toires d’une, trois ou cinq minutes. © Patricia Cerinsek – placegrenet.fr

Déjà, en 2014, Short Édition avait fait le buzz en tra­vaillant à la mise au point d’un algo­rithme capable de pré­dire la qua­lité lit­té­raire d’un texte. Une manière de pré-sélec­tion­ner les œuvres et donc de gagner du temps qui fai­sait pla­ner le spectre d’une pos­sible déshu­ma­ni­sa­tion.

 

Depuis, la marque Bigdatext® a été dépo­sée (à la mi-sep­tembre) et est com­mer­cia­li­sée auprès des grands groupes de presse comme L’Express-Roularta, entré au capi­tal de l’éditeur en 2014.

 

Et Short Édition pour­suit sa route. Cet été, l’éditeur a lancé un site dédié à la jeu­nesse avec, déjà, une tren­taine d’histoires en ligne assor­ties de pod­casts.

« L’idée est de déve­lop­per la lit­té­ra­ture pour les 8 – 12 ans et d’y ajou­ter un aspect péda­go­gique ». Outre la lec­ture, des ate­liers d’écriture devraient, dans un second temps, être mis en place avec des classes pilotes sur Grenoble et Paris.

 

 

« Il n’existe pas d’offre jeu­nesse gra­tuite aujourd’hui, pour­suit Christophe Sibieude. On doit pou­voir pro­po­ser du contenu de qua­lité. Le réflexe lec­ture passe main­te­nant par la tablette ».

 

Visiblement, le lec­teur suit. Avec 138.000 lec­teurs abon­nés, 4.900 auteurs mis en ligne et plus de six mil­lions de lec­tures d’œuvres, Short Édition a réussi à fédé­rer une com­mu­nauté lit­té­raire. Mais l’é­di­teur ne compte pas en res­ter là. Une seconde levée de fonds de 800.000 euros – devant être bou­clée le 15 octobre – devrait per­mettre d’étoffer l’équipe de neuf sala­riés.

 

 

Patricia Cerinsek

 

 

Ligue contre le cancer
commentez lire les commentaires
6605 visites | 4 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 4
  1. PC

    11/07/2016
    9:07

    Vous devez contac­ter direc­te­ment l’é­di­teur via le for­mu­laire Contact sur leur site http://short-edition.com

    sep article
  2. J’ai plu­sieurs his­toires courtes dèjà écrites (en Français et en Anglais US). Comment puis-je vous les faire par­ve­nir ? Louise Dufresne (Montréal, QC, Canada)

    sep article
  3. Ping : Máquina automática da Short Édition oferece histórias |

  4. Ping : Grenoble installe des distributeurs d’histoires pour faire patienter les gens dans les lieux publics