Short Edition lève 500 000 euros

sep article
geekite-aigue-2013-09-09-08-47-37La start-up gre­no­bloise Short Edition, spé­cia­li­sée dans l’édition numé­rique d’œuvres lit­té­raires courtes, vient d’augmenter son capi­tal de 500 000 euros. Parmi les prin­ci­paux inves­tis­seurs, citons le Crédit agri­cole Création et Veymont Participation, une société lyon­naise d’investissement.
 
Pure player créé en 2011, Short Edition parie sur un concept ori­gi­nal : une pla­te­forme lit­té­raire par­ti­ci­pa­tive spé­cia­li­sée dans les for­mats courts. Très courts même, le temps de lec­ture d’une bande des­si­née ou d’une nou­velle ne devant pas excé­der 20 minutes. 
 
Une véri­table com­mu­nauté s’est déjà créée autour de Short Edition, puisque la start-up annonce avoir publié près de 1 800 auteurs, dont les œuvres ont été lues près de deux mil­lions de fois par les 45 000 uti­li­sa­teurs du site.
 
Le pure player a par ailleurs mis en place un véri­table pro­gramme de recherche et déve­lop­pe­ment, en par­te­na­riat avec l’université Stendhal et l’Institut natio­nal de recherche en infor­ma­tique et en auto­ma­tique (Inria), dont l’un des huit centres est situé à Grenoble. Une appli­ca­tion pour Smart Phone devrait éga­le­ment voir le jour pro­chai­ne­ment.
 
 
Ouverture Musée Champollion
commentez lire les commentaires
2371 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.