Fabien Malbet, adjoint à l’école et au patrimoine scolaire à la ville de Grenoble. © Ville de Grenoble

F. Malbet : “Nous sommes pour une baisse des effectifs”

F. Malbet : “Nous sommes pour une baisse des effectifs”

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

ENTRETIENS – Vétusté des classes, arrivée de 300 nouveaux élèves par an, projet de co-construction avec les parents d’élèves… Dans un contexte de questionnement et d’inquiétude de ces derniers, l’adjoint à l’école et au patrimoine scolaire Fabien Malbet fait le point sur la situation des écoles grenobloises, alors que le plan école à venir sera voté au conseil municipal de septembre prochain. L’occasion d’interroger également Dominique Fis, directrice académique des services de l’Éducation nationale sur les ouvertures de classes.

 

 

 

Fabien Malbet, adjoint à l’école et au patrimoine scolaire à la ville de Grenoble. © Ville de Grenoble

Fabien Malbet, adjoint à l’école et au patri­moine sco­laire à la ville de Grenoble. © Ville de Grenoble

 

Quelles sont difficultés auxquelles doivent faire face les écoles grenobloises aujourd’hui ?

 

 

Tous les bud­gets de la mai­rie sont affec­tés par les baisses de dota­tions de l’État à hau­teur de 5 à 10 %, sauf l’éducation qui, même dans les temps dif­fi­ciles, reste une prio­rité. J’ai visité les 80 écoles de Grenoble, dans les trois mois qui ont suivi notre élec­tion afin d’exa­mi­ner la diver­sité des situa­tions. Certaines choses ne sont pas acceptables.

 

Par exemple, à l’école Marie Reynoard, les toi­tures fuient et il faut inves­tir 150.000 euros en répa­ra­tions. Pour l’instant, ce sont des rus­tines qui ont été posées. À l’école Anthoard, on va chan­ger les chau­dières qui ont trente ans d’âge. Dans une aile de l’école Élisée Chatin, le chauf­fage est mis à fond l’hiver et il fait 15 °C…

 

J’ai ainsi donné des ins­truc­tions fortes aux ser­vices pour qu’il y ait deux lignes de cré­dit : une pour l’entretien et une pour les tra­vaux d’agrandissement. Avant, l’argent prévu pour l’entretien était mangé aux deux-tiers pour agran­dir les classes, à cause de la dyna­mique démo­gra­phique des écoles.

 

De fait, depuis cinq ans, on compte 1.500 élèves de plus dans le pri­maire à Grenoble, soit 300 élèves par an. On a ouvert 14 classes en 2013 et 11 l’an der­nier. Chaque année, il faut trou­ver dans les écoles l’espace cor­res­pon­dant à une dizaine de classes. Pour 2015 ‑2016, on risque d’en ouvrir entre 7 et 10.

 

 

 

Quelles sont les écoles prioritaires qui doivent être rénovées ou restructurées ?

 

 

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 80 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

LC

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Eric PIOLLE
Le maire de Grenoble Éric Piolle candidat à la primaire d’EELV pour la présidentielle de 2022

FOCUS – Le maire de Grenoble, Éric Piolle, est candidat à la primaire d'Europe Écologie-Les Verts (EELV) qui doit désigner en septembre 2021 son candidat Lire plus

Eric Piolle vise les présidentielles
À un an des présidentielles, la difficile percée d’Éric Piolle, candidat pas (encore) déclaré mais déjà en tournée

  FOCUS - Potentiel candidat à la primaire d'EELV et donc aux présidentielles 2022, Éric Piolle peine à percer sur la scène nationale malgré une Lire plus

Après Créteil, l'académie de Grenoble est la seconde en France en nombre de signalements d'atteintes à la laïcité.
L’académie de Grenoble, deuxième en France derrière Créteil pour les atteintes à la laïcité

  FIL INFO - Après Créteil, l'académie de Grenoble est la seconde en France en nombre de signalements d'atteintes à la laïcité. C'est le constat Lire plus

A la rentrée 2017, neuf nouvelles classes ouvriront dans les écoles maternelles et primaires de Grenoble,selon les services de l’Éducation nationale.
Rentrée 2017 – 2018 : de neuf à quatorze nouvelles classes à Grenoble

EN BREF - Les écoles du premier degré (maternelles et élémentaires) de Grenoble s'étofferont d'au moins neuf nouvelles classes à la rentrée 2017-2018. Et les services Lire plus

La Ville de Grenoble condamne fermement les dégradations commises sur le siège du PS de Grenoble… quand bien des internautes semblent, eux, les approuver.
Dégradations au siège du PS de Grenoble : la Ville condamne… des internautes approuvent

EN BREF - Un « saccage primaire » au local de la fédération iséroise du Parti socialiste, de nouveau victime de dégradations. Si la mairie condamne les Lire plus

Le Comité départemental d’organisation de la primaire de l’Isère a présenté, ce 9 janvier, son dispositif pour la primaire de la gauche et des écologistes
Les états majors en ordre de marche pour la primaire de la gauche et des écologistes

FOCUS - Le calendrier s'accélère pour le Comité départemental d'organisation de la primaire (CDOP) de l'Isère, qui a présenté, ce lundi 9 janvier, son plan Lire plus

Flash Info

|

22/10

8h00

|

|

21/10

19h40

|

|

20/10

18h24

|

|

20/10

17h45

|

|

20/10

16h19

|

|

20/10

12h51

|

|

20/10

9h13

|

|

19/10

19h14

|

|

19/10

18h03

|

|

19/10

15h11

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

SDH - Le futur compte sur nous

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin