La gamme complète de jus "Origin", en vente dès le 15 juin à Grenoble © Origin

Natura France lance Origin, une nou­velle bois­son gre­no­bloise et bio

Natura France lance Origin, une nou­velle bois­son gre­no­bloise et bio

EN BREF – La start-up gre­no­bloise Natura France lance, le 15 juin pro­chain, une gamme de bois­sons 100 % bio et natu­relle. Ces jus com­mer­cia­li­sés sous le nom d’« Origin » sont éla­bo­rées à par­tir d’hi­bis­cus, thé vert, menthe, rhu­barbe ou encore sucre de canne.

Maewan Melguen et Sébastien Napol, co-fondateurs de la marque de jus "Origin" © Origin

Maewan Melguen et Sébastien Napol, co-fon­da­teurs de la marque de jus « Origin ». © Origin

Lauréate 2014 du concours Réseau entre­prendre Isère, Natura France, la start-up gre­no­bloise co-fon­dée par Maewan Melguen et Sébastien Napol lan­cera pro­chai­ne­ment une gamme de quatre bois­sons rafraî­chis­santes. Des jus, com­mer­cia­li­sés sous le nom d’Origin, com­po­sés exclu­si­ve­ment de plantes et pro­po­sant de nou­velles saveurs : hibis­cus, jus de canne, thé vert, menthe ou encore rhubarbe.

Dans une logique de déve­lop­pe­ment durable, l’entreprise se four­nit en France pour les matières pre­mières, à l’exception de l’Hibiscus qui pro­vient d’une coopé­ra­tive bio du Burkina Faso, en Afrique. L’embouteillage des bois­sons bio­lo­giques se fera quant à lui en Alsace.

Vers un déve­lop­pe­ment régio­nal puis national

La gamme complète de jus "Origin", en vente dès le 15 juin à Grenoble © Origin

La gamme com­plète de jus Origin, en vente dès le 15 juin à Grenoble. © Origin

Avec un chiffre d’affaires de 300 000 euros en 2015, la start-up gre­no­bloise espère engran­ger un mil­lion d’euros d’ici trois ans et 5 mil­lions d’ici 2020. L’entreprise cible, dans un pre­mier temps, le réseau de proxi­mité dans le cadre d’un déve­lop­pe­ment régional.

Dès le 15 juin pro­chain, Origin sera dis­tri­bué dans une quin­zaine de maga­sins, épi­ce­ries bio, res­tau­rants rapides hauts-de-gamme et jar­di­ne­ries de l’ag­glo­mé­ra­tion gre­no­bloise. Puis, à par­tir du 15 juillet, ces bois­sons seront dis­tri­buées dans de grandes enseignes fran­çaises comme Colette, l’Eau vive ou encore la Grande épi­ce­rie de Paris.

Maïlys Medjadj

MM

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

La Métropole renouvelle sa convention avec TéléGrenoble avec une participation à hauteur de 300 000 euros la première année
La Métropole renou­velle sa conven­tion avec TéléGrenoble avec, à la clé, 300 000 euros pour l’an­née 2024 – 2025

FOCUS - La Métropole de Grenoble a voté à la quasi-unanimité le renouvellement de sa convention avec TéléGrenoble sur une période de trois ans avec, Lire plus

Projet de nou­velle unité d’in­ci­né­ra­tion des déchets d’Athanor à La Tronche : le bud­get s’envole

EN BREF - Le marché de "conception-réalisation process" pour le projet de nouvelle unité d'incinération et de valorisation énergétique (UIVE) des déchets sur le site Lire plus

Immeuble Wood sur l'écocité Presqu'île, secteur Vercors, lundi 3 juin 2024 © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
Ecocité Presqu’île à Grenoble : les per­for­mances « sans équi­valent en France » de l’immeuble ter­tiaire Wood

REPORTAGE – Au 82-86 avenue du Vercors à Grenoble, près du CEA1Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives , le bâtiment tertiaire Wood est Lire plus

Aconit, association de sauvegarde du patrimoine informatique, sur le point de "tout mettre à la benne"?
Aconit, asso­cia­tion de sau­ve­garde du patri­moine infor­ma­tique, sur le point de « tout mettre à la benne » ?

FOCUS - L'association grenobloise Aconit, dédiée à la sauvegarde du patrimoine informatique (et logiciel) serait-elle menacée dans son existence même? C'est ce qu'explique la structure, Lire plus

Hausse des frais de scolarité: le syndicat grenoblois UEG accuse le gouvernement de "faire les poches des étudiants"
Hausse des frais de sco­la­rité : le syn­di­cat gre­no­blois UEG accuse le gou­ver­ne­ment de « faire les poches des étudiants »

FLASH INFO - Le syndicat étudiant UEG (Union étudiante de Grenoble) dénonce l'augmentation annoncée de 3 % (ou plus précisément 2,9 %) des frais d'inscription Lire plus

Le projet (à cent millions) de rénovation du siège de la Métropole refait parler de lui au conseil métropolitain
Le pro­jet de réno­va­tion du siège de la Métropole dépasse désor­mais les 100 mil­lions d’euros

FOCUS - Le projet de rénovation du siège de la Métropole de Grenoble était de retour devant les élus lors du conseil métropolitain du 31 Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !