Appel Forêt -
Conseil Départemental 30 avril 2015 © Joel Kermabon - placegrenet.fr

Center Parcs : département et opposants dos à dos

Center Parcs : département et opposants dos à dos

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

REPORTAGE VIDÉO – Le 30 avril dernier, la nouvelle majorité départementale votait, entre autres délibérations, son soutien au projet de Center Parcs à Roybon, non sans provoquer quelques remous dans l’assemblée. Un « non événement » pour les opposants qui organisaient, samedi 2 mai, une « Marche des possibles » pour réaffirmer leur opposition au projet.

 

 

 

SérieConseilDépartemental30-04-2015-1

Julien Polat et Jean-Pierre Barbier en défen­seurs du Center Parcs © Joël Kermabon- Place Gre’net

C’était l’un des temps forts de cette deuxième séance publique du conseil dépar­te­men­tal  de l’Isère : le vote de la motion de sou­tien au Center Parcs de Roybon.

L’occasion pour Jean-Pierre Barbier, le nou­veau pré­sident de l’as­sem­blée, de sol­li­ci­ter sa majo­rité sur l’un des thèmes majeurs déve­lop­pés lors de la cam­pagne électorale.

 

Pas de quoi enta­mer la déter­mi­na­tion des anti Center-Parcs qui res­tent convain­cus que le pro­jet ne se fera pas.

 

« C’est un pro­jet qui est bon pour l’emploi […], l’en­vi­ron­ne­ment […] et l’at­trac­ti­vité de l’Isère » affir­mait en pro­logue Julien Polat, le vice-pré­sident du conseil dépar­te­men­tal, rap­por­teur de la motion pour l’occasion.

 

Et ce der­nier de fus­ti­ger l’at­ti­tude envers le pro­jet « d’une mino­rité agis­sante qui vou­drait empê­cher sa réa­li­sa­tion ». Une oppo­si­tion qui s’arqueboute, selon lui, sur des pro­cé­dures admi­nis­tra­tives poin­tilleuses, qua­li­fiées d”« anti­dé­mo­cra­tiques et inac­cep­tables » par l’élu. « Le dépar­te­ment affiche un sou­tien déter­miné au pro­jet […] attendu par une grande majo­rité des popu­la­tions locales. »

 

 

Didier Rambaud, conseiller départemental PS canton du Grand Lemps

Didier Rambaud, conseiller dépar­te­men­tal PS can­ton du Grand Lemps – © Joël Kermabon – Place Gre’net

Abordant le pro­blème de la léga­lité de la “zone à défendre” (Zad), Julien Polat a été clair : « Il sera demandé à l’État de faire res­pec­ter l’ordre répu­bli­cain, que soit mis un terme aux occu­pa­tions illé­gales afin que soit res­pec­tée la volonté des habi­tants de Roybon ».

 

Les rangs du public ne devaient être gar­nis que de sym­pa­thi­sants acquis à la cause si l’on en croit la salve d’ap­plau­dis­se­ments nour­ris qui a ponc­tué le dis­cours du vice-président.

 

 

Une démons­tra­tion intem­pes­tive qui a d’ailleurs donné, un peu plus tard, l’oc­ca­sion à Olivier Bertrand de rap­pe­ler le règle­ment, lequel inter­dit toute mani­fes­ta­tion ou inter­ven­tion de l’as­sis­tance dans les débats.

 

Le posi­tion­ne­ment de la majo­rité n’aura sur­pris per­sonne sur le fond. Quant à la forme, dire qu’elle était réso­lu­ment offen­sive serait un euphémisme.

 

À tra­vers l’ex­posé de sa motion et son adop­tion, la majo­rité a voulu démon­trer sa fer­meté et qu’elle ne déro­ge­rait pas aux enga­ge­ments pris lors de l’ins­tal­la­tion du nou­veau conseil dépar­te­men­tal. Une manière éga­le­ment de moti­ver les élus fraî­che­ment émou­lus, avouera Jean-Pierre Barbier avant le vote de la délibération.

 

 

Des procédés « antidémocratiques et inacceptables »

 

 

Le nou­veau patron du dépar­te­ment ne s’est par ailleurs pas privé de pous­ser dans ses der­niers retran­che­ments, non sans délec­ta­tion, le groupe socia­liste qui refu­sait de prendre part au vote sur la motion de sou­tien au Center Parcs. Didier Rambaud, conseiller dépar­te­men­tal PS du Grand Lemps, en a ainsi fait les frais.

 

On se sou­vient en effet que André Vallini avait défendu bec et ongles le pro­jet de Center-Parcs. Une contra­dic­tion du PS qui fait tâche et pose ques­tion, selon Jean-Pierre Barbier. Il n’en fal­lait pas plus, on s’en doute, pour pro­vo­quer de très vives réac­tions de la part d’une oppo­si­tion remon­tée comme une pendule.

 

Retour en images sur quelques-unes des passes d’armes sur­ve­nues lors du vote de cette délibération.

 

 

Réalisation JK Production

 

 

Hasard du calen­drier ? Action concer­tée ? Toujours est-il que deux jours après ce vote, ce samedi 2 mai, la coor­di­na­tion des col­lec­tifs oppo­sés à Center Parcs appe­lait à un ras­sem­ble­ment au parc Hoche, en sou­tien à la Zad de Roybon.

Environ 300 per­sonnes ont ainsi défilé dans le calme dans les rues de Grenoble en « un joyeux cor­tège, une marche des pos­sibles » avant de ral­lier le parc Hoche pour se res­tau­rer et par­ti­ci­per au forum.

 

SérieConseilDépartemental30-04-2015-6

Les mili­tants anti-Center Parcs ne lâchent pas © Joël Kermabon – Place Gre’net

Une coor­di­na­tion hété­ro­clite com­po­sée de mili­tants anti Center Parcs, de “zadistes”, d’un oppo­sant au Center Parcs de Poligny dans le Jura et même de syn­di­ca­listes. Tous, réunis pour pour­suivre le com­bat, pour « qu’un autre monde soit pos­sible et dire non à un pro­jet nui­sible et inutile ».

 

Et, puisque l’u­nion fait la force, les mili­tants n’ont pas caché leur désir de faire émer­ger le pro­jet d’une mutua­li­sa­tion des luttes contre les Center Parcs de Roybon, Poligny ou encore du Rousset.

 

Outre la conver­gence des luttes, il a été éga­le­ment ques­tion du tra­vail et tout par­ti­cu­liè­re­ment des 700 emplois pro­mis, jugés pré­caires par les oppo­sants. À quelques enca­blures de déci­sions de jus­tice déci­sives, dont celle concer­nant le res­pect de la loi sur l’eau, la coor­di­na­tion tient à mon­trer que sa moti­va­tion reste intacte et ne fai­blit pas. Bien au contraire.

 

Réalisation JK Production

 

 

Joël Kermabon

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Joël Kermabon

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Réactions scandalisées de la classe politique après les actes de vandalisme qui ont frappé la commune de Roybon

  FOCUS - Les dégradations commises à Roybon par un groupe d'individus dans la nuit du 3 au 4 décembre 2020 ont sidéré les habitants Lire plus

Opposants au Center parcs devant la cour administrative d'appel de Lyon mardi 30 avril © Patricia Cerinsek
Pierre & Vacances jette l’éponge et abandonne son projet de Center parcs en Isère

  EN BREF - Après dix ans de procédures judiciaires et six ans d'occupation du site par les zadistes, Pierre & Vacances annonce renoncer à Lire plus

Manifestation contre la construction du Center Parcs de Roybon dans la forêt de Chambaran avec les zadistes le dimanche 30 novembre 2014
Tribune : soutien aux perquisitionnés du 26 novembre en Isère, « face au climat de peur »

  TRIBUNE LIBRE - Plusieurs associations, collectifs et organisations syndicales locales de l'Isère ont rédigé un texte collectif pour soutenir six lieux perquisitionnés le 26 Lire plus

Alors que les recours en justice continuent de tomber sur le projet de Center parcs en Isère, les zones humides sont sous pression.
Center parcs de Roybon : les zones humides, enjeu des nouveaux recours

  DÉCRYPTAGE - Les recours en justice continuent de pleuvoir sur le Center parcs de Roybon, en Isère. Au cœur du dossier : les zones Lire plus

Annulé en 2016, remis sur les rails à l'automne dernier, le Center parcs de Roybon (Isère) revient devant la cour administrative d'appel de Lyon le 30 avril
Center parcs de Roybon : retour devant la cour administrative d’appel de Lyon et… à la case départ ?

EN BREF - Le projet de Center parcs de Roybon en Isère revient ce mardi 30 avril devant la cour administrative d'appel de Lyon. Remis Lire plus

Dans la forêt des Chambarans occupée par les zadistes, le défrichement des 90 hectares du projet de Center parcs n'est pas terminé © Center parcs en faillite financière.
Center parcs de Roybon : des échanges compromettants entre Pierre & Vacances et le ministre de l’Agriculture

DÉCRYPTAGE - Grâce à un décret sorti trois jours avant que n'expire l'autorisation de défrichement préalable aux travaux du Center parcs de Roybon, Pierre & Lire plus

Flash Info

|

29/07

19h56

|

|

28/07

16h27

|

|

28/07

12h09

|

|

28/07

9h40

|

|

27/07

20h21

|

|

27/07

12h00

|

|

27/07

10h43

|

|

26/07

10h46

|

|

25/07

12h06

|

|

22/07

19h24

|

Les plus lus

Tourisme de l'Isère : VAE en montagne

Société| Tourisme : le Département de l’Isère place l’été 2021 sous le signe de la santé et du bien-être

Flash info| Grenoble accueille les championnats de France individuels de tennis-fauteuil, du 24 au 27 juin 2021

Émilie Gindre et Joséfa Gallardo de La Rampe - la Ponatière. © Tim Buisson – Place Gre’net

Culture| Échirolles : La Rampe – La Ponatière lance sa saison 2021 – 2022 après plusieurs mois sans spectacles

Abonnement| Le magasin en ligne de produits bio et locaux Oclico​.com fête ses dix ans

David Smétanine

Abonnement| Le Grenoblois David Smétanine candidat pour être porte-drapeau paralympique aux Jeux de Tokyo

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin