En ville, le diesel pollue car le filtre à particules est souvent inopérant. Pollution carbone

Diesel : vous polluez un peu, beaucoup… énormément

Diesel : vous polluez un peu, beaucoup… énormément

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FOCUS – En France, deux voitures sur trois carburent au diesel. Même en ville. Surtout en ville, où les filtres des modèles les plus récents peinent à capturer les particules polluantes qui sortent des pots d’échappement. Mais il y a plus grave : certains n’hésitent pas à pratiquer la méthode, illégale, du défapage. L’environnement attendra des jours meilleurs…

 

 

 

En ville, le diesel pollue car le filtre à particules est souvent inopérant

En ville, le die­sel pol­lue car le filtre à par­ti­cules est sou­vent inopé­rant. DR

Les émis­sions des moteurs die­sel dan­ge­reuses pour la santé et l’environnement ? Cancérogènes, assène depuis 2012 l’Organisation mon­diale pour la santé (OMS). La parade ? Les filtres à par­ti­cules. Depuis 2011, ils équipent tous les véhi­cules neufs rou­lant au die­sel. Problème réglé ?

 

 

Non, dénonce Fabien Sikirdji. Dix ans que ce jeune entre­pre­neur a monté son entre­prise de net­toyage de filtres à par­ti­cules et cata­ly­seurs, Optym-Ha, désor­mais ins­tal­lée à Villard-Bonnot (cf. encadré).

 

 

 

Le problème du diesel reste entier

 

 

 

En France, les voi­tures die­sel, boos­tés par un prix à la pompe main­tenu arti­fi­ciel­le­ment en-des­sous du prix de l’essence, repré­sentent encore les deux-tiers du parc français.
Du côté des trans­ports en com­mun, on avance même si la route est encore longue.

 

 

Mal utilisés, les filtres à particules des véhicules diesel peuvent se boucher. La solution ? Les nettoyer.

Mal uti­li­sés, les filtres à par­ti­cules des véhi­cules die­sel peuvent se bou­cher. La solu­tion ? Les net­toyer. © Patricia Cerinsek

A Grenoble, la flotte de bus de la Tag se par­tage désor­mais entre die­sel, gaz natu­rel et une ver­sion hybride qui devrait se déployer plei­ne­ment en 2015. Mais il y a urgence. Les par­ti­cules fines, émises par les moteurs die­sel ainsi que le chauf­fage au bois se tra­duisent par un risque accru de can­cer du pou­mon et, dans une moindre mesure, du can­cer de la vessie.

 

 

Quand PSA a, dans les années 2000, le pre­mier bre­veté ses filtres à par­ti­cules, on a cru pou­voir res­pi­rer. Mais le pro­grès a des ratés. D’abord parce qu’en France le die­sel roule en ville. Or le filtre à par­ti­cules fonc­tionne sur les véhi­cules qui par­courent de longs tra­jets à haut régime. Ce qui n’est pas vrai­ment le cas dans les embou­teillages gre­no­blois… Résultat : au lieu de brû­ler, les par­ti­cules s’accumulent. Et bouchent le filtre.

 

 

 

La dangereuse pratique du défapage

 

 

 

Mais sur­tout – et, là, le remède est pire que le mal – cer­tains ont résolu le pro­blème à leur façon avec le défa­page : ils enlèvent le filtre à par­ti­cules, pour­tant obli­ga­toire. Et le tour est joué ! La pra­tique est illé­gale mais somme toute assez répandue.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 62 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Patricia Cerinsek

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Dans une lettre ouverte, Grenoble à coeur accuse une nouvelle fois le chauffage, et non la voiture, d'être responsable de la pollution à Grenoble.
Pollution de l’air : “le confinement montre que les Grenoblois ont été trompés”

  TRIBUNE LIBRE - Pour Grenoble à cœur, le collectif de commerçants et d'habitants opposé au plan de circulation Cœurs de ville, cœurs de métropole Lire plus

Modernisation des parkings de la Métropole à l'instar du parking Lafayette, décembre 2019 © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
Pour les fêtes, des parkings seront gratuits plusieurs jours à Grenoble et les transports en commun… un jour

  FOCUS - Pour les fêtes de Noël, la Métropole et la société d'économie mixte Park Grenoble Alpes Métropole se montrent très généreux envers les Lire plus

Des faux billets de 50 euros distribués par Métromobilité pour inciter au covoiturage

FIL INFO — La plateforme Métromobilité organise actuellement une distribution de flyers sous forme de billets de 50 euros pour sensibiliser les automobilistes aux bienfaits, Lire plus

Une voiture en autopartage Yea!
Le réseau de voitures en autopartage Yea ! s’agrandit à Grenoble

FIL INFO - Yea! est une application qui permet aux particuliers comme aux professionnels de louer des voitures en autopartage sur Grenoble et la Tronche. Lire plus

Le plan de déplacements urbains de Grenoble est loin du consensus. Les citoyens consultés lors de l'enquête publique le jugent peu ambitieux et partiel.
Des trous dans le plan de déplacements urbains de Grenoble ? L’enquête publique bientôt close

FOCUS - Alors que l'enquête publique sur le plan de déplacements urbains de l'agglomération grenobloise touche à sa fin, les contributeurs sont dubitatifs quant aux Lire plus

Pas de gratuité du stationnement à Grenoble durant la nouvelle période de confinement
Une partie du quartier des Eaux-Claires va passer en stationnement payant

EN BREF - À partir du 18 juin 2018, le nord du quartier des Eaux-Claires passera au stationnement payant. Cette décision a été prise de Lire plus

Flash Info

|

19/01

0h33

|

|

18/01

15h20

|

|

18/01

11h19

|

|

18/01

10h31

|

|

17/01

19h34

|

|

17/01

12h10

|

|

17/01

10h52

|

|

15/01

13h56

|

|

14/01

20h48

|

|

14/01

16h22

|

Les plus lus

Le groupe d'opposition Société Civile veut rendre publiques les données sur la sécurité du réseau Tag

Flash info| Le groupe d’opposition Société Civile veut rendre publiques les données sur la sécurité du réseau Tag

Éric Piolle présentait ses voeux à la presse ce 13 janvier 2022. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Abonnement| Éric Piolle envisage un stationnement plus cher pour les SUV et de la vidéo-verbalisation en centre-ville

Le festival Magic Bus revient sur l'Esplanade pour sa 21e édition en 2022. © Retour de scène

Culture| Festival Magic Bus : après l’anneau de vitesse en 2021, retour sur l’Esplanade en 2022

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin