La municipalité Piolle lance un appel contre l’austérité

sep article



FOCUS – Le maire de Grenoble, Eric Piolle, entouré de ses adjoints, a lancé sur le parvis de l’hôtel de ville un appel contre « l’austérité imposée » ce mercredi 17 décembre. Il en appelle ainsi au maintien des dotations de l’État aux collectivités locales.

 

 

Nouveau coup de pro­jec­teur sur Grenoble : le maire, Eric Piolle, a lancé ce mer­credi un appel contre les poli­tiques d’austérité à l”« impact réces­sion­niste très fort » et pour le main­tien des dota­tions de l’État aux col­lec­ti­vi­tés locales. Le manque à gagner pour la ville de Grenoble s’é­lève à 38 mil­lions d’euros sur quatre ans, a‑t-il déploré.

 

Entouré de ses adjoints, de conseillers muni­ci­paux de la majo­rité et devant des ban­de­roles his­sées sur la façade de l’Hôtel de Ville, le maire a par ailleurs appelé au main­tien de ser­vices publics de proxi­mité et d’in­ves­tis­se­ments en vue de pré­pa­rer l’avenir.

 

 

Réalisation : JK Production.

 

 

Cet appel fait suite au vœu adopté lors du conseil muni­ci­pal du 27 octobre der­nier. Pour rap­pel, celui-ci deman­dait solen­nel­le­ment à François Hollande, au gou­ver­ne­ment Valls et aux par­le­men­taires de l’Isère de reve­nir sur cette baisse de dota­tions.

 

La muni­ci­pa­lité entend bien impli­quer les Grenoblois dans son com­bat. Explications d’Élisa Martin, pre­mière adjointe au Parcours édu­ca­tif et à la Tranquillité publique.

 

Réalisation : JK Production.

 

 

Festival du film France Nature Environnement
commentez lire les commentaires
2317 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.