Actualité

Assises Citoyennes. © Joel Kermabon - placegrenet.fr

Assises : les conseils citoyens sur les rails

Assises : les conseils citoyens sur les rails

REPORTAGE VIDÉO – Baisser de rideau ce samedi 8 novembre à la MC2 sur le pre­mier acte des assises citoyennes à Grenoble. Deux jours d’é­changes et de débats par­fois vifs, sans oublier la péda­go­gie des ate­liers thé­ma­tiques. La “pre­mière pierre de la tran­si­tion citoyenne” a ainsi été posée, inau­gu­rant un des grands chan­tiers de l’é­quipe muni­ci­pale : les conseils citoyens indé­pen­dants. Retour en images sur des assises de bonne tenue.

SérieAssisesCitoyennes-1Aux trois coups du lan­ce­ment des assises, près de 600 per­sonnes s’é­taient ras­sem­blées dans l’au­di­to­rium de la MC2, ce ven­dredi 7 novembre. Autant dire un franc suc­cès, si l’on consi­dère que la jauge maxi­male est de 998 places. Après les dis­cours inau­gu­raux de Éric Piolle et de l’ad­joint à la démo­cra­tie locale Pascal Clouaire, la plus grande par­tie de la soi­rée était consa­crée à la sen­si­bi­li­sa­tion du public par le biais de la tech­nique du théâtre-forum.

Au pro­gramme un thème, bien évi­dem­ment de cir­cons­tance : « Décortiquons nos pra­tiques de par­ti­ci­pa­tion citoyenne ». Les Grenoblois ont ainsi pu réagir, débattre et étu­dier les dif­fé­rentes alter­na­tives à une situa­tion don­née, en par­ti­ci­pant de façon ludique à des say­nètes abor­dant dif­fé­rents thèmes de la vie citoyenne.

Réalisation JK Production

Plus de 250 per­sonnes aux ateliers

Après un copieux déjeu­ner, citoyen comme il se doit, la mati­née de samedi a démarré par la remise des rap­ports et scé­na­rios, pré­fi­gu­rant les CCI éta­blis par les groupes de tra­vail consti­tués au début de l’au­tomne. Ce fut ensuite au tour des asso­cia­tions et groupes poli­tiques d’ap­por­ter leurs contri­bu­tions respectives.

L’après-midi, quant‑à elle, fut péda­go­gique. Plus de 250 per­sonnes s’é­taient ins­crites aux trois ate­liers pro­po­sés par la Ville. Au pro­gramme : « Votation d’i­ni­tia­tive citoyenne : vivre une démarche de vota­tion », « Retours d’ex­pé­riences sur le droit de péti­tion et la vota­tion popu­laire » et « Budgets par­ti­ci­pa­tifs : vivre une séance et débattre ». La jour­née s’est ache­vée vers 18 h 00 par le dis­cours de clô­ture d’Éric Piolle.

Retour en images sur cette deuxième journée

Réalisation JK Production

Accepter que le citoyen « bouge les lignes »

S’exprimant sur les pre­miers retours des rap­por­teurs des groupes de tra­vail, Pascal Clouaire éta­blit un pre­mier constat. « La méthode que nous avons uti­li­sée pour ces assises citoyennes nous a fait pas­ser du débat à la dis­cus­sion. Ça a été aujourd’­hui un grand moment de dis­cus­sion, une sorte de grand par­le­ment de la dis­cus­sion et c’est quelque chose qu’il nous faut pour­suivre ». D’après ce der­nier, l’é­quipe en place doit tenir compte d’un « mes­sage fort », qui consiste à dépas­ser la logique de l’offre ins­ti­tu­tion­nelle et accep­ter que le citoyen « bouge les lignes ».

L’élu note que plu­sieurs points ont fait consen­sus lors de ces assises. Et de pour­suivre : « le citoyen indé­pen­dant, il faut vrai­ment qu’il soit formé. Ensuite, le conseil de citoyens indé­pen­dant, ça doit être un aiguillon, une ins­tance qui alerte et qui inter­pelle. Il devra être éga­le­ment une forme très ouverte, très accueillante ». 

SérieAssisesCitoyennes-2Consensus éga­le­ment sur la grande ques­tion du tirage au sort : « le tirage au sort c’est la garan­tie de la diver­sité » affirme-t-il. En quelque sorte, une pro­tec­tion per­met­tant de garan­tir que des citoyens autres que ceux que l’on sait déjà impli­qués dans les struc­tures par­ti­ci­pa­tives – enten­dez les « pro­fes­sion­nels de la démo­cra­tie » – auront mal­gré tout voix au cha­pitre. Mais dans quelles pro­por­tions ? « Elles n’ont pas été actées mais elles devraient se situer dans une four­chette de 40 à 60 % » estime, à la louche, Pascal Clouaire.

« Il y a une réflexion inté­res­sante à mener sur le pro­ces­sus de tirage au sort » relève Éric Piolle. En effet, sur quel type de liste devra-t-on se baser ? Une chose est sûre, ce ne seront pas les listes élec­to­rales ! Elles ont été écar­tées d’emblée dans les scé­na­rios car seraient alors exclus d’of­fice les non-ins­crits, les per­sonnes ayant moins de 16 ans ou bien encore les étran­gers. On pour­rait, par contre, ima­gi­ner que ce soit une liste de loge­ments ou encore d’a­bon­nés à GEG. Là aussi, l’i­ma­gi­na­tion devra prendre le pou­voir et trou­ver la bonne méthode.

Quelle place pour les associations ?

Des consen­sus donc, mais pas seule­ment. Où est-ce que le bât blesse ? Quels vont être les gros chan­tiers qui vont s’a­vé­rer com­plexes à gérer ? La ques­tion de la com­pé­tence trans­ver­sale thé­ma­tique ou ter­ri­to­riale des CCI, tout par­ti­cu­liè­re­ment poin­tée par le Comité de liai­son des unions de quar­tier (Cluq), reste entière.SérieAssisesCitoyennes-7 « C’est un débat fort car ce sont des approches qui sont tout à fait dif­fé­rentes en réa­lité. Peut-être que nous trou­ve­rons des points d’ac­cord » tem­père l’adjoint.

Autre point vrai­ment saillant apparu au cours des débats, la place des asso­cia­tions dans les CCI. « Certains disent que les asso­cia­tions doivent avoir une place dans le conseil citoyen ; d’autres estiment que le conseil citoyen ne doit pas inclure les asso­cia­tions mais uni­que­ment des indi­vi­dus ». Voilà donc deux belles épines dans le pied de la com­mis­sion extra-muni­ci­pale, qui sera mise en place en décembre 2014.

Passer du « vous » au « nous »

Présent lors de ces assises, René de Ceglie, conseiller muni­ci­pal délé­gué au sec­teur 4, résume l’é­tat d’es­prit émer­geant de cet évé­ne­ment : « quand on nous demande “qu’est-ce que vous allez faire ?”, eh bien, il s’a­git de sor­tir de cette logique du « vous » pour aller vers le « nous ». Le cur­seur à ce niveau-là com­mence à bou­ger vers le « nous » et ces assises y auront gran­de­ment contri­bué ».

Un constat que ne démen­tira pas Éric Piolle, qui dresse éga­le­ment un pre­mier bilan très posi­tif de ces deux jours dédiés au nou­veau dis­po­si­tif par­ti­ci­pa­tif grenoblois.

Réalisation JK Production

Joël Kermabon

A lire aussi sur Place Gre’net : Des assises citoyennes pour asseoir la participation

Joël Kermabon

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Troisième circonscription: Émilie Chalas revendique des soutiens de gauche, sur une “circo” aux candidatures multiples... et (parfois) discrètes
Troisième cir­cons­crip­tion de l’Isère : une “circo” aux can­di­da­tures mul­tiples… et par­fois très discrètes

FOCUS - À dix jours du premier tour des élections législatives anticipées, une campagne peu ordinaire se déroule sur la troisième circonscription de l'Isère. Le Lire plus

La Région retire sa subvention à Outdoor sport valley... pour avoir appelé à des JO respectueux de l'environnement
« Dîner des som­mets » : « Laurent Wauquiez refuse de se plier à la jus­tice », accuse l’op­po­si­tion socia­liste à la Région

EN BREF - Près d'un mois après la décision du tribunal administratif de Lyon, Laurent Wauquiez n'a toujours pas transmis à l'opposition socialiste la liste Lire plus

François Bayrou à Voiron pour sou­te­nir Élodie Jacquier-Laforge, can­di­date à sa réélec­tion dans la 9e cir­cons­crip­tion de l’Isère

FOCUS - Le président du MoDem François Bayrou s'est rendu à Voiron, mercredi 19 juin 2024, pour soutenir Élodie Jacquier-Laforge, députée sortante de la 9e Lire plus

Sur la première circonscription de l'Isère, le candidat LR-RN Alexandre Lacroix appelle à "l'union des droites républicaines"
Sur la pre­mière cir­cons­crip­tion de l’Isère, le can­di­dat LR-RN Alexandre Lacroix appelle à « l’u­nion des droites républicaines »

FLASH INFO - Alexandre Lacroix annonce officiellement sa candidature aux élections législatives sur la première circonscription de l'Isère, dans un communiqué en date du mardi 18 juin Lire plus

Alain Carignon demande à être désigné partie civile dans le cadre de l'affaire (présumée) Piolle-Martin
Alain Carignon demande à être dési­gné par­tie civile dans le cadre de l’af­faire (pré­su­mée) Piolle-Martin

FLASH INFO - Le conseiller municipal d'opposition de Grenoble Alain Carignon annonce demander à être désigné partie civile dans le cadre de l'affaire Piolle-Martin. Soit Lire plus

Treize maires de la 2e cir­cons­crip­tion de l’Isère appellent à sou­te­nir Cyrielle Chatelain, can­di­date du Nouveau Front populaire

FOCUS - À l'approche des législatives anticipées des 30 juin et 7 juillet 2024, treize maires de gauche de la deuxième circonscription de l'Isère ont Lire plus

Flash Info

|

20/06

19h54

|

|

19/06

17h16

|

|

19/06

11h28

|

|

19/06

8h08

|

|

18/06

21h58

|

|

18/06

14h24

|

|

18/06

10h25

|

|

14/06

8h26

|

|

13/06

18h43

|

|

13/06

16h07

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF : Des élec­tions légis­la­tives… sous le signe de la confusion ?

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF : L’affaire Piolle-Martin sur fond de dissolution

Politique| Hugo Prévost, can­di­dat Nouveau Front popu­laire sur la pre­mière cir­cons­crip­tion de l’Isère : « une démons­tra­tion de force républicaine »

Agenda

Je partage !