Cité Lib : place à l’autopartage sans CO2 !

sep article

ÉVÉNEMENT – Dès le 1er octobre, 70 véhicules 100 % électriques circuleront dans les rues de l’agglomération grenobloise. Ce vendredi 12 septembre, la Métro a en effet inauguré Cité Lib by Hamo, un nouveau service de mobilité urbaine. Celui-ci a été conçu par le géant japonais Toyota, en partenariat avec EDF et Cité Lib, l’opérateur local d’autopartage.

 
 
 

 

Avec leurs lignes futuristes, les 35 I-Roads conçues par Toyota se veulent à la fois souple dans la conduite et écologiques © Maïlys Medjadj

Avec leurs lignes futu­ristes, les 35 I‑Roads conçues par Toyota se veulent à la fois souples dans la conduite et éco­lo­giques © Maïlys Medjadj

Rouler à bord de véhi­cules 100 % élec­triques sera bien­tôt pos­sible à Grenoble. La Communauté d’agglomération a lancé ce ven­dredi 12 sep­tembre, en par­te­na­riat avec EDF et Toyota, un nou­veau concept d’autopartage. Cité Lib by Hamo pour « mobi­lité har­mo­nieuse », sera en expé­ri­men­ta­tion sur le ter­ri­toire de l’agglomération pour une durée de trois ans.
 
« Le ter­reau en terre gre­no­bloise est favo­rable à l’expérimentation. Notre agglo­mé­ra­tion prouve sa capa­cité à défri­cher de nou­veaux ter­ri­toires » explique Christophe Ferrari, le pré­sident de la Métro. Ainsi, à comp­ter du 1er octobre pro­chain, 35 Toyota I‑Roads et 35 Coms, seront mis à dis­po­si­tion des habi­tants. Ces véhi­cules ultra-com­pacts, aux lignes futu­ristes et cou­leurs vives, peuvent accueillir jusqu’à deux pas­sa­gers, ins­tal­lés l’un der­rière l’autre. Presque tota­le­ment silen­cieux, ils pèsent le quart du poids d’une voi­ture habi­tuelle et se penchent dans les virages comme une moto.
 
 
 
La carte des 27 stations de recharge pour les I-Road et Coms © Cité Lib by Hamo

La carte des 27 sta­tions de recharge pour les I‑Road et Coms © Cité Lib by Hamo

 
 
Un ser­vice presque acces­sible à tous
 
 
Ces « petites voi­tures » seront mises en libre-ser­vice dans  les 27 sta­tions ins­tal­lées un peu
A la différence des I-Roads, les Coms sont des véhicules à quatre roues et ne possèdent pas de portes © Maïlys Medjadj

A la dif­fé­rence des I‑Roads, les Coms sont des véhi­cules à quatre roues et ne pos­sèdent pas de portes © Maïlys Medjadj

par­tout dans l’agglomération. A Grenoble bien sûr, mais aussi à Fontaine, Gières, Saint-Martin‑d’Hères, Seyssinet-Pariset et La Tronche. 161 points de recharge vien­dront com­plé­ter le dis­po­si­tif.
 
L’enjeu ? Compléter le réseau de trans­ports en com­mun actuel. Un pro­jet pro­met­teur, quand on sait que « les voi­tures tra­di­tion­nelles res­tent sta­tion­nées 95 % du temps », comme le sou­ligne Geneviève Fioraso, secré­taire d’État à l’Enseignement supé­rieur et à la recherche.
 
Si l’autopartage n’est pas une nou­veauté, la mise en cir­cu­la­tion de ces véhi­cules conçus par la firme nip­ponne est unique en Europe. Seules les per­sonnes de plus de 18 ans et déten­trices d’un per­mis B pour­ront les emprun­ter, moyen­nant un abon­ne­ment à CitéLib. Il fau­dra comp­ter 3 euros pour le pre­mier quart d’heure, les tarifs étant ensuite dégres­sifs. Quant à la réser­va­tion, elle se fera via à une appli­ca­tion sur smart­phone ou tablette.
 
 
Véhicules 100% électriques, les I-Roads et Coms se rechargent sur l'une des 161 prises réparties dans l'agglomération © Maïlys Medjadj

Véhicules 100% élec­triques, les I‑Roads et Coms se rechargent sur l’une des 161 prises répar­ties dans l’ag­glo­mé­ra­tion © Maïlys Medjadj

 
 
Un mode de dépla­ce­ment res­pec­tueux de l’environnement
 
 
Ce nou­veau ser­vice a pour but de pré­pa­rer l’agglomération à l’arrivée du véhi­cule élec­trique et, à terme, de réduire la pol­lu­tion dans la cuvette gre­no­bloise. N’émettant aucun CO2, ces voi­tures élec­triques pour­raient en effet, à leur échelle, amé­lio­rer la qua­lité de l’air. Un enjeu majeur donc quand on sait qu’en 2013, Air Rhône-Alpes y a relevé 45 jours de pol­lu­tion. Le test se révé­lera-t-il fruc­tueux ? Grenoble et son agglo­mé­ra­tion ont trois ans pour faire leurs preuves.
 
 
Maïlys Medjadj
 
 
 
Redécouvrez la pré­sen­ta­tion des pre­mières Toyota I‑Roads lors de l’i­nau­gu­ra­tion de la ligne E, fin juin 2014.
 

Réalisation JK Production

 

 

 

Ouverture Musée Champollion
commentez lire les commentaires
3162 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.