Divercities : la musique sans frontières

sep article



REPORTAGE VIDÉO – Le grand jour approche pour les quelque 40 musiciens, amateurs pour la plupart, délégués par les villes jumelles de Grenoble dans le cadre de Divercities. En résidence à La Bobine depuis le 17 juin, ils préparent fébrilement le grand concert gratuit de ces cinquièmes rencontres internationales. Celui-ci se déroulera ce vendredi 27 juin, place Saint André, à 21 h 30. 

 

 

 

© Joël Kermabon - Place Gre'net

© Joël Kermabon – Place Gre’net

Les répé­ti­tions vont bon train dans les stu­dios pro­fes­sion­nels de La Bobine. Des sono­ri­tés mélan­gées et par­fois sur­pre­nantes par­viennent à l’ex­té­rieur : un bala­fon dia­logue avec une gui­tare élec­trique, un accor­déon s’ac­corde avec un piano, élec­trique lui aussi.
 
Le chal­lenge est de taille pour ces jeunes musi­ciens venus du monde entier pour Divercities : conce­voir un spec­tacle unique, fondé sur le mélange des natio­na­li­tés et des styles musi­caux. Un vec­teur de dia­logue entre les cultures mais aussi un espace d’é­changes et de par­tage.
 
 
© Joël Kermabon - Place Gre'net

© Joël Kermabon – placegrenet.fr

 
 

Différents univers musicaux

 

 

Âgés de 18 à 25 ans, ils sont une qua­ran­taine, tous issus des villes jume­lées à Grenoble : Chisinau (Moldavie), Constantine (Algérie), Corato (Italie), Innsbruck (Autriche), Kaunas (Lituanie), Oxford (Angleterre), Ouagadougou (Burkina Faso), Oujda (Maroc), Rehovot (Israël) et Sevan (Arménie).
 
Dès leur arri­vée en rési­dence, les musi­ciens ont été mélan­gés afin de for­mer des groupes cos­mo­po­lites. Ils vont com­po­ser des mor­ceaux ori­gi­naux en y inté­grant leurs uni­vers musi­caux res­pec­tifs. Le tout sous la conduite de Pierre Feugier, direc­teur artis­tique de Divercities.
 
 
Réalisation JK Production
 
 

Six jours pour composer des morceaux

 

 

« La nou­velle muni­ci­pa­lité s’est enga­gée dans la conti­nuité pour cette bien­nale », pré­cise Bernard Macret, adjoint aux soli­da­ri­tés inter­na­tio­nale à la ville de Grenoble. « Il nous parais­sait impor­tant d’am­pli­fier ces ren­contres pour affir­mer l’ou­ver­ture de Grenoble sur le monde ».
Pour autant, tout n’est pas simple dans l’or­ga­ni­sa­tion d’un tel évé­ne­ment. Imaginez ! Faire tra­vailler ensemble qua­rante musi­ciens ne par­lant pas la même langue et de niveaux musi­caux inégaux. Ajoutez à cela un temps de créa­tion très court, six jours exac­te­ment pour la com­po­si­tion des mor­ceaux.
 
© Joël Kermabon - Place Gre'net

© Joël Kermabon – Place Gre’net

Sans comp­ter de gros pro­blèmes de régie pour le concert final. « Je ne dis­pose pas de 60 micros. Il va fal­loir jon­gler. Il y a des chan­ge­ments de pla­teaux et nous devons nous atta­cher à ce qu’ils ne soient presque pas per­cep­tibles par le public » confie Pierre Feugier, qui évoque « un cau­che­mar logis­tique et tech­nique ».
 
Principale dif­fi­culté ? Toute répé­ti­tion inté­grale est impos­sible. « C’est du “one shot” et, de plus, la plu­part des musi­ciens sont des ama­teurs qui ne se sont jamais pro­duits sur scène ! ».
 
 

Un coût réparti

 

 

Quid du mon­tage finan­cier de l’é­vé­ne­ment ? « La ville de Grenoble invite mais les billets d’a­vion sont pris en charge par les villes par­te­naires » pré­cise Éric Recora, direc­teur des rela­tions inter­na­tio­nales de la ville de Grenoble. « Tout ce qui est héber­ge­ment et res­tau­ra­tion est cou­vert par des pro­grammes euro­péens et quelques par­te­naires pri­vés ».
 
La ville de Grenoble prend en charge le reste mais les coûts res­tent modestes. « C’est sur­tout la par­ti­ci­pa­tion et le dyna­misme des agents de l’é­quipe des rela­tions inter­na­tio­nales, de la Direction de la culture qui nous per­mettent d’as­su­rer un évé­ne­ment de cette qua­lité, très popu­laire et sur­tout très fes­tif ».
 
Joël Kermabon
 
 

 

 

Ligue contre le cancer
commentez lire les commentaires
2498 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.