Jean-François Zygel Compositeur et pianiste. © Joël Kermabon – Place Gre’net

Jean-François Zygel, l’ex­plo­ra­teur musical

Jean-François Zygel, l’ex­plo­ra­teur musical

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

PORTRAIT – Avec la nuit de l’im­pro­vi­sa­tion de Jean-François Zygel en guise de bou­quet final, l’as­so­cia­tion Musée en musique a offert un beau cadeau aux Grenoblois pour cou­ron­ner la sai­son musi­cale 2013 – 2014 de l’au­di­to­rium. La veille, nous avons ren­con­tré le créa­teur du spec­tacle, Jean-François Zygel.

Ne pou­vait-on trou­ver meilleur spé­cia­liste que Jean-François Zygel, com­po­si­teur et pia­niste impro­vi­sa­teur, pour nous expli­quer en quoi consiste l’im­pro­vi­sa­tion ? Très concen­tré et dis­po­nible, le musi­cien contem­po­rain s’est prêté au jeu de l’interview.
© Joël Kermabon – Place Gre’net

© Joël Kermabon – Place Gre’net

Une créa­tion en temps réel

Oubliées les par­ti­tions ! « Dans l’improvisation, il y a une grande joie car le musi­cien lui-même ne sait pas ce qu’il va faire et le public non plus. La créa­tion a lieu en direct sous “les oreilles” du spec­ta­teur » explique-t-il. Il fau­drait être naïf pour pen­ser que l’im­pro­vi­sa­tion n’est pas le fruit d’un long tra­vail. « Il faut bien sûr maî­tri­ser son ins­tru­ment, avoir une cer­taine vir­tuo­sité, savoir éta­blir un dis­cours musi­cal, impro­vi­ser des mélo­dies, les arti­cu­ler, s’inscrire dans une forme, enchaî­ner des accords dif­fé­rents. » Faut-il des pré­dis­po­si­tions ? Le musi­cien n’y croit pas trop. « C’est en pas­sant beau­coup de temps à faire de l’im­pro­vi­sa­tion que se déve­loppent une pen­sée, des capa­ci­tés de com­po­si­teur ».

Tel un grand chef

© Joël Kermabon – Place Gre’net

© Joël Kermabon – Place Gre’net

Lors des nuits de l’im­pro­vi­sa­tion, le public assiste à un véri­table concert-spec­tacle. Et pour cela, l’im­pro­vi­sa­teur a tout prévu ! Tel un grand chef, il éla­bore sa recette avec pré­ci­sion. Tout d’a­bord, mélan­ger les genres musi­caux : baroque, clas­sique, jazz… Y ajou­ter l’in­ves­tis­se­ment de tout l’es­pace par les musi­ciens et mélan­ger les arts. Il y a aussi de la danse, de la pein­ture, du théâtre impro­vi­sés, de la vidéo voire du cinéma muet. Enfin, lais­ser libre le spec­ta­teur pour qu’il puisse impro­vi­ser sa propre soi­rée, en se dépla­çant à sa guise d’un lieu à un autre. Lors des nuits de l’im­pro­vi­sa­tion, « il y a une com­mu­ni­ca­tion incroyable, une éner­gie, une jubi­la­tion » assure-t-il.
Certains musi­ciens se découvrent à l’oc­ca­sion de ces soi­rées. « La pre­mière fois que l’on par­tage la scène avec quelqu’un, il y a une élec­tri­cité, une incer­ti­tude, quelque chose d’extraordinaire qui se passe ». D’autres se connaissent déjà. C’est alors l’oc­ca­sion pour eux d’ex­plo­rer de nou­veaux ter­ri­toires, de nou­velles sono­ri­tés, de nou­veaux rythmes.

L’explorateur éclec­tique

En Jean-François Zygel, il n’y a bien de clas­sique que sa for­ma­tion. Il s’af­firme musi­cien contem­po­rain et l’i­dée d’être un explo­ra­teur lui convient parfaitement.
© Joël Kermabon – Place Gre’net

© Joël Kermabon – Place Gre’net

Effectivement, « du côté des arts, j’ai exploré sys­té­ma­ti­que­ment la col­la­bo­ra­tion avec le cinéma, la vidéo, les arts plas­tiques, la danse, le théâtre, les arts du cirque et, chaque année, je sais que je dois explo­rer quelque chose de nou­veau. Du côté de la musique, il y a deux ans, j’ai voulu voir si je pou­vais faire du piano avec des beat boxers comme Bobby McFerrin. Cette année, je me suis lancé dans une col­la­bo­ra­tion avec la musique élec­tro­nique. Il s’a­git de jouer en duo avec un musi­cien élec­tro sur un film muet, une adap­ta­tion de La Chute de la mai­son Usher, d’Edgar Allan Poe. »
Bouillonnant d’ac­ti­vi­tés, il enchaîne bat­tles et concerts. Jusqu’à cent cin­quante par an. On connait aussi Jean-François Zygel comme ani­ma­teur dans ses émis­sions de télé­vi­sion, La Boîte à musique et Les Clefs de l’Orchestre. Une acti­vité anec­do­tique qui ne repré­sente que 5 % de son temps. Mais tout de même impor­tante à ses yeux parce qu”« il faut que le grand public connaisse aussi les œuvres de la musique savante. ».

Pour une musique clas­sique vivante

Il est loin le temps de l’ap­pren­tis­sage. Pourtant Jean-François Zygel se sou­vient de ses pro­fes­seurs. « On ne devient pas musi­cien sans pro­fes­seurs. On se construit en les aimant, en les détes­tant, en les imi­tant ou en les contre­di­sant ». En 1982, il a rem­porté le pre­mier prix du concours inter­na­tio­nal d’im­pro­vi­sa­tion au piano de la Ville de Lyon. « En soi, un concours ce n’est rien. C’est même ridi­cule ! On n’est pas un bon ou un mau­vais artiste parce qu’on a réussi ou pas un concours. Par contre, cela donne un but. On s’abstrait du monde et on se concentre sur cet objec­tif. A chaque fois que j’ai passé un concours, il s’est passé des choses en moi. »
© Joël Kermabon – Place Gre’net

© Joël Kermabon – Place Gre’net

Le brillant impro­vi­sa­teur garde des traces de ses concerts. Certains sont enre­gis­trés. Citons un disque de 2011, Double Messieurs, « avec Antoine Hervé, for­mi­dable pia­niste de jazz […] Nous n’a­vons pas repris des stan­dards ni impro­visé sur des grilles de jazz. C’est un monde sonore que nous avons inventé ». Largement reconnu par ses pairs, ce pia­niste infa­ti­gable a aussi obtenu les vic­toires de la musique en 2006.
A la ques­tion “qu’est-ce que vous aime­riez que l’on retienne de vous ?”, mar­quant une pause, il confie : « Si, après ma mort, des gens écoutent ma musique avec plai­sir, je serai très heu­reux, que quelques petites pièces trouvent ainsi grâce à leurs yeux. J’aimerais aussi que l’on retienne que j’ai essayé de faire pas­ser la pra­tique de la musique clas­sique de musée, de conser­va­tion et de repro­duc­tion à une pra­tique plus inven­tive, inno­vante, à la musique clas­sique vivante : la MCV. Une musique qui dia­logue avec les autres genres de musique, avec les autres arts, au cœur de la vie contem­po­raine. » 
L’interview s’a­chève. Et le voilà déjà reparti dans un tourbillon.
Véronique Magnin
Classes d’im­pro
Jean-François Zygel est aussi pro­fes­seur de musique depuis le milieu des années 90. Il y a dix ans, il fonde la classe d’im­pro­vi­sa­tion au cla­vier du conser­va­toire natio­nal supé­rieur de musique de Paris (CNSMP). Depuis, des classes d’im­pro­vi­sa­tion se mul­ti­plient un peu par­tout en France dans les conser­va­toires et sont ouvertes autant aux hommes qu’aux femmes. Désormais, de jeunes pia­nistes pas­sés par ses cours, n’hé­sitent plus à se reven­di­quer impro­vi­sa­teurs : Jean-Frédéric Neuburger, Karol Beffa …
Huit ques­tions à Jean-François Zygel autour de l’improvisation

Réalisation Véronique Magnin – JK Production

Réalisation Véronique Magnin – JK Production

Et en bonus une courte inter­view du célèbre saxo­pho­niste Philippe Geiss.

Réalisation Véronique Magnin – JK Production

A lire aussi sur Place Gre’net : Improvisations musi­cales au Musée

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Véronique Magnin

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Visite au Musée de Grenoble organisée par le Secours populaire. Crédit photo : Frédéric Fleuri.
Solidarité : une après-midi décou­verte pour les béné­fi­ciaires du Secours popu­laire au Musée de Grenoble ce samedi 7 mai

FIL INFO - Près de 200 personnes bénéficiaires du Secours populaire, accompagnées par les bénévoles de l'association, auront accès gratuitement au Musée de Grenoble, ce Lire plus

Le Musée de Grenoble présente un parcours "en roue libre" au sein de sa collection d'art contemporain
Le Musée de Grenoble pré­sente un par­cours « en roue libre » au sein de sa col­lec­tion d’art contemporain

FOCUS – Le Musée de Grenoble présente jusqu'au 3 juillet 2022 sa nouvelle exposition temporaire baptisée "En roue libre". Un parcours bordé de pièces de Lire plus

Grenoble : Pierre Pavy, gérant du res­tau­rant Le 5, remonté contre la Ville après la fer­me­ture impo­sée pour travaux

FOCUS - Déjà clos au public depuis le 13 mars 2022, le restaurant du musée de Grenoble Le 5 a fermé officiellement ses portes ce Lire plus

Le Musée de Grenoble expose un tableau de Reynaud Levieux... “sauvé” des combles de la Pitié-Salpêtrière
Le Musée de Grenoble expose un tableau de Reynaud Levieux… “sauvé” des combles de la Pitié-Salpêtrière

FOCUS - Le Musée de Grenoble expose La Bénédiction de saint Jean-Baptiste par Zacharie, un tableau signé Reynaud Levieux et daté de 1670. La présentation Lire plus

Une "Folle nuit" en musique sous le signe de la nature au Musée de Grenoble samedi 5 février
Le Musée de Grenoble s’ap­prête à accueillir une « Folle nuit » en musique sous le signe de la nature

FOCUS - La Folle nuit, organisée par Musée en musique au Musée de Grenoble, est de retour samedi 5 février 2022 pour une huitième édition Lire plus

L'Académie Delphinale ouvre l'année de ses 250 ans au Musée de Grenoble samedi 29 janvier
L’Académie Delphinale ouvre l’an­née de ses 250 ans au Musée de Grenoble samedi 29 janvier

FLASH INFO — C'est un anniversaire qui se marque. Samedi 29 janvier à 14 h 30, à l'auditorium du Musée de Grenoble, l'Académie Delphinale organise Lire plus

Flash Info

|

16/05

16h29

|

|

16/05

15h22

|

|

13/05

10h40

|

|

12/05

17h19

|

|

11/05

11h58

|

|

10/05

17h19

|

|

10/05

12h06

|

|

10/05

10h08

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF épi­sode 30 : « Les élec­tions légis­la­tives en Isère »

Fil info| Législatives : le mou­ve­ment Renaissance, ex-LREM, repré­sente sept dépu­tés sur ses dix can­di­dats en Isère

Abonnement| Burkini à Grenoble : les oppo­sants à la déli­bé­ra­tion mul­ti­plient tri­bunes et péti­tions, à l’ap­proche du conseil muni­ci­pal du 16 mai 2022

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin