Actualité

concert d'avant municipales d'Aimer Grenoble pour vous au parc Paul Mistral à Grenoble

Safar-Piolle : la fête avant l’affrontement

Safar-Piolle : la fête avant l’affrontement

DIAPORAMA – Fin de la cam­pagne oblige, les deux listes de gauche favo­rites orga­ni­saient ce mer­credi 19 mars deux évé­ne­ments fes­tifs qua­si­ment à la même heure, mais pas au même endroit. La liste Aimer Grenoble pour vous de Jérôme Safar avait choisi le parc Paul Mistral pour un concert sous cha­pi­teau, tan­dis que Grenoble une ville pour tous d’Eric Piolle s’é­tait ins­tal­lée en haut de la Bastille pour un mee­ting musi­cal. Retour en images.

MeetingJeromeSafarCreditNilsLouna010A 19h, hier soir, au parc Paul Mistral, mal­gré des têtes d’af­fiches très attrayantes — les Barbarins Fourchus, Kinkin et Up Tight — ce n’é­tait pas la foule des grands jours au concert gra­tuit orga­nisé par Jérôme Safar et l’é­quipe Aimer Grenoble pour vous. Peur d’être asso­ciés trop clai­re­ment à cette liste et donc à des mili­tants ? Toujours est-il que les Grenoblois et les Grenobloises ne se sont pas dépla­cés en masse.
Jérôme Safar a quant‑à lui assuré le ser­vice mini­mum, avec un dis­cours express qui s’est ter­miné par ces mots. « Il nous reste quatre jours pour nous mobi­li­ser, quatre jours pour que le FN ne soit pas pré­sent au deuxième tour. Je compte sur vous pour faire vivre cette ville, pour sa culture. Passez une bonne soi­rée. »
Passez le cur­seur sur la photo ci-des­sous et cli­quez sur la flèche cen­trale en haut de l’image pour démar­rer le diaporama :
[slideshow_deploy id=“27642”]
Photos : Nils Louna – pla​ce​gre​net​.fr

“Le choix entre une gauche par habi­tude et une gauche par envie” 

Autre style, autre ambiance pour le ras­sem­ble­ment de la gauche et des écologistes.
Dès 19h30, les musi­ciens du groupes Oscar, le bas­siste Natty de Sinsemilia et SaxOmatic ont intro­duit la soi­rée en musique.
MeetingEricPiolleBastille022CreditPaulTurenne
Puis les inter­ve­nants se sont suc­cédé à la tri­bune, juste à côté de la gare d’ar­ri­vée du télé­phé­rique de la Bastille et avec la ville illu­mi­née en arrière plan. Plus de 500 per­sonnes étaient mon­tées en bulle pour les écou­ter, l’al­ler-retour étant offert pour l’occasion.
Parmi les per­son­na­li­tés pré­sentes, l’eu­ro­dé­puté éco­lo­giste Yannick Jadot, l’é­co­no­miste Pierre Larrouturou, ou bien encore Philippe Meirieu, vice-pré­sident de la région Rhône-Alpes chargé de la for­ma­tion. Leurs dis­cours étaient simul­ta­né­ment tra­duits en langue des signes.
MeetingEricPiolleBastille001CreditNilsLounaAprès un pas­sage un peu “mou”, le public a retrouvé de sa vigueur lorsqu’Eric Piolle a pris la parole : « Les Grenoblois ont de la chance parce qu’ils ont le choix entre deux gauches. Un choix entre une gauche par habi­tude et une gauche par envie. Un choix entre un parti tra­di­tion­nel et une nou­velle forme de ras­sem­ble­ment. Un choix entre une gauche bureau­cra­tique et une gauche démo­cra­tique. Un choix entre une gauche qui essaie d’être un peu socia­liste et une gauche qui est déjà éco­lo­giste. Bref un choix entre la droite et la gauche du passé et une force poli­tique d’a­ve­nir de l’autre. » L’offensive était lancée.

“ Il reste trois jours et tout est possible !”

Et celui-ci d’as­su­rer : « Nous sommes prêts ! […] Dimanche pro­chain, nous pou­vons réus­sir le ras­sem­ble­ment. Nous pou­vons répa­rer ce qui a été cassé. Nous pou­vons pro­té­ger ceux qui en ont besoin. Nous pou­vons redon­ner à Grenoble, un temps d’a­vance ! Allez dire aux habi­tants de Grenoble qu’il se passe quelque chose dans la ville. »
Se décou­vrant tout d’un coup une âme de tri­bun, après un début de cam­pagne où il bal­bu­tiait et cher­chait ses mots, Eric Piolle lan­çait un appel aux Grenoblois, les exhor­tant à mobi­li­ser autour d’eux d’autres habi­tants : « Dites-leur de ne pas avoir peur, de ne pas s’abs­te­nir […]. Derrière le nuage de pol­lu­tion, un air nou­veau va souf­fler pour dis­si­per les brumes et les brouillards. Ça dépend de nous ! Ça dépend de cha­cune et cha­cun d’entre nous ! Il reste trois jours et tout est pos­sible ! ». Un dis­cours enlevé qui s’est conclu en musique avec SaxOmatic .
Passez le cur­seur sur la photo ci-des­sous et cli­quez sur la flèche cen­trale en haut de l’image pour démar­rer le diaporama :
[slideshow_deploy id=“27619”]
Photos : Nils Louna et Paul Turenne – pla​ce​gre​net​.fr

Gre'net

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Le groupe Société civile d'Alain Carignon édite un livret pour fustiger les 10 ans de mandat d'Éric Piolle
Le groupe Société civile d’Alain Carignon édite un livret sur les 10 ans de man­dat d’Éric Piolle

FOCUS - Le groupe d'opposition de Grenoble Société civile a édité un document d'une douzaine de pages dressant le bilan des dix ans de mandat Lire plus

StopMicro revendique une "victoire" après la suspension du projet d'extension de Soitec sur Bernin
Suspension du pro­jet d’ex­ten­sion de Soitec à Bernin : StopMicro reven­dique une « victoire »

FLASH INFO - Le collectif StopMicro revendique une victoire alors que l'entreprise Soitec vient de suspendre son extension prévue sur la zone d'activité économique de Lire plus

Domène : l’élu RN Quentin Feres s’op­pose à une lec­ture théâ­trale, qua­li­fiée de « pro­mo­tion du wokisme », à la médiathèque

EN BREF - Le conseiller municipal Rassemblement national de Domène Quentin Feres, membre de la majorité, s'oppose à l'organisation d'une lecture théâtrale du livre La Lire plus

"Arabes de service": deux élues grenobloises portent plainte contre une troisième pour injure raciste
« Arabes de ser­vice » : deux élues gre­no­bloises portent plainte contre une troi­sième pour injure raciste

FOCUS - La Ville de Grenoble a validé l'octroi de la protection fonctionnelle en faveur de ses élues Salima Djidel et Kheira Capdepon contre une Lire plus

À la Métropole de Grenoble, le débat sur la compétence "nappes souterraines" tourne en eau de boudin
À la Métropole de Grenoble, le débat sur la com­pé­tence « nappes sou­ter­raines » tourne en eau de boudin

FOCUS - Une délibération pour modifier les statuts de la Métropole de Grenoble a donné lieu à de nouveaux échanges au vitriol lors du conseil Lire plus

"Nomadisme, déni de civilisation": le PCF 38 dénonce les propos du maire de Villette-d'Anthon
« Nomadisme, déni de civi­li­sa­tion » : le PCF 38 dénonce les pro­pos du maire de Villette-d’Anthon

EN BREF - Le Parti communiste français de l'Isère a dénoncé par communiqué, le 9 avril 2024, une "stigmatisation des citoyens français itinérants" (ou gens Lire plus

Flash Info

|

17/04

23h47

|

|

17/04

15h53

|

|

17/04

12h58

|

|

17/04

0h06

|

|

16/04

19h57

|

|

16/04

19h28

|

|

15/04

18h01

|

|

15/04

15h38

|

|

12/04

14h06

|

|

12/04

13h33

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF : Les stages en immer­sion d’Éric Piolle

Culture| Plus de 120 œuvres de Joan Miró à décou­vrir au Musée de Grenoble du 20 avril au 21 juillet 2024

Environnement| « Plaidoyer pour les ani­maux » : une ving­taine d’as­so­cia­tions réunies à Grenoble autour de la condi­tion ani­male, vrai « sujet de société »

Agenda

Je partage !