Roland Desbordes Criirad

CEA : “Des gens ont pu être conta­mi­nés avant”

CEA : “Des gens ont pu être conta­mi­nés avant”

ENTRETIEN - Six mois après l'irradiation d'un travailleur sur un chantier de démantèlement du CEA de Grenoble, on ne sait toujours pas officiellement quelle dose ce sous-traitant a reçue. L'enquête de l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) sur les circonstances de l'incident suit son cours. De quoi interpeller Roland Desbordes, le président de la Criirad, Commission de recherche et d'information indépendantes sur la radioactivité. Car la contamination pose la question de la sécurité des travailleurs sur le site et pas seulement de la personne irradiée.

 

 
 
Crédit CRIIRAD

Roland Desbordes : “Comment cette poussière est passée à côté des contrôles effectués en amont ?” - © Crédit Criirad

Le 23 août 2013, un travailleur qui œuvrait pour le compte d’un sous-traitant sur un chantier de démantèlement du CEA à Grenoble a été irradié. L’autorité de sûreté nucléaire (ASN) a classé l’incident 2* sur une échelle allant de 0 à 7 mais on ne sait toujours pas officiellement quelle dose a reçue cette personne ?
 
 
L'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) a confirmé l’irradiation externe, mais sans donner le résultat. On sait seulement qu’une des limites annuelles a été dépassée.
 
Visiblement, l’irradiation viendrait d’une particule chaude, un élément fortement radioactif dans un milieu de gravats obtenus après la démolition d’un bâtiment abritant un réacteur. Comment se fait-il que cette poussière soit passée à côté des contrôles normalement effectués en amont ? 
 
Cet incident pose plusieurs questions. Celle de la sécurité

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 84 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Patricia Cerinsek

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Le groupe Société civile d'Alain Carignon édite un livret pour fustiger les 10 ans de mandat d'Éric Piolle
Le groupe Société civile d’Alain Carignon édite un livret sur les 10 ans de man­dat d’Éric Piolle

FOCUS - Le groupe d'opposition de Grenoble Société civile a édité un document d'une douzaine de pages dressant le bilan des dix ans de mandat Lire plus

Après Un bon début, le grenoblois Antoine Gentil présente sa méthode éducative "starter" avec son livre Classe réparatoire
Après Un Bon Début, le gre­no­blois Antoine Gentil pré­sente sa méthode édu­ca­tive « star­ter » avec son livre Classe réparatoire

FOCUS - Antoine Gentil, enseignant grenoblois au lycée Guynemer, responsable du dispositif "starter" à destination des élèves au bord du décrochage scolaire, a présenté son Lire plus

Saint-Égrève : le Chai inau­gure l’hô­pi­tal de jour soins conjoints parents-bébé, « une struc­ture unique en Isère »

FOCUS - Le Centre hospitalier Alpes-Isère (Chai) de Saint-Égrève a inauguré, jeudi 11 avril 2024, l'hôpital de jour soins conjoints parents-bébé. Ouverte en décembre 2023, Lire plus

"Arabes de service": deux élues grenobloises portent plainte contre une troisième pour injure raciste
« Arabes de ser­vice » : deux élues gre­no­bloises portent plainte contre une troi­sième pour injure raciste

FOCUS - La Ville de Grenoble a validé l'octroi de la protection fonctionnelle en faveur de ses élues Salima Djidel et Kheira Capdepon contre une Lire plus

Chasse-sur-Rhône appelle à l’ap­pli­ca­tion du prin­cipe pol­lueur-payeur pour les PFAS, ou pol­luants éternels

FLASH INFO - La mairie de Chasse-sur-Rhône s'engage contre les PFAS, soit les substances perfluoroalkylées et polyfluoroalkylées communément désignées comme des "polluants éternels" que l'on Lire plus

À la Métropole de Grenoble, le débat sur la compétence "nappes souterraines" tourne en eau de boudin
À la Métropole de Grenoble, le débat sur la com­pé­tence « nappes sou­ter­raines » tourne en eau de boudin

FOCUS - Une délibération pour modifier les statuts de la Métropole de Grenoble a donné lieu à de nouveaux échanges au vitriol lors du conseil Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !