Liquidation judi­ciaire inévi­table pour Métalpes

Liquidation judi­ciaire inévi­table pour Métalpes

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Le feuille­ton Métalpes va tou­cher à sa fin, ce mer­credi 16 octobre. Le tri­bu­nal de com­merce de Grenoble va en effet décla­rer l’entreprise en liqui­da­tion judi­ciaire. En redres­se­ment depuis le mois de juin der­nier, la filiale du groupe GMD, un sous-trai­tant auto­mo­bile, avait jusqu’au 27 sep­tembre der­nier pour trou­ver un repre­neur mais aucun can­di­dat ne s’est manifesté.
Métalpes
Cette liqui­da­tion est syno­nyme de perte d’emploi pour les 52 sala­riés de l’entreprise. En mars der­nier, 38 licen­cie­ments avaient été pro­non­cés à la suite d’un Plan de sau­ve­garde de l’emploi (PSE). “L’ensemble des sala­riés seront pré­sents devant du tri­bu­nal pour faire valoir une der­nière fois leur désar­roi face à la perte de leur emploi et la fer­me­ture de leur entre­prise“ affirme Nathalie Vehier, secré­taire du comité d’entreprise.
Cet ultime ren­dez-vous sera l’occasion de deman­der, une nou­velle fois, au groupe GMD une indem­ni­sa­tion supra-légale, geste finan­cier que le groupe a tou­jours refusé jusqu’à pré­sent. “L’ancienneté moyenne chez Métalpes est de 20 ans. Certains ont près de 40 ans d’entreprises… Et on se fait virer comme des mal­propres !“ se désole Nathalie Vehier, qui demande une prime de licen­cie­ment “digne de ce nom“.
Pour rap­pel, l’en­tre­prise Métalpes est née en 2007 de la ces­sion par Schneider-Electric de la société Normabarre au groupe GMD. Basée à Saint-Marcelin, dans le sud du Grésivaudan, elle a compté jus­qu’à 110 salariés.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Place Gre'net

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Chambre de commerce et d'industrie de Grenoble. © Chloé Ponset - placegrenet.fr
Nouvelle vague de licen­cie­ments à la Chambre de com­merce et d’in­dus­trie de Grenoble 

  FOCUS - La Chambre de commerce et d’industrie de Grenoble vient de nouveau de procéder à une réduction de sa masse salariale, avec 43 Lire plus

Un élève du lycée Mounier soupçonné d'être l’instigateur de l’agression de l'enseignant en Lettres vient d'être mis en examen pour « violences en réunion ».
Indemnités de licen­cie­ment : les Prud’hommes de Grenoble retoquent à leur tour le barème Macron

FIL INFO - Le conseil des Prud'hommes de Grenoble a, le 18 janvier, dans une décision rendue après le licenciement abusif d'un ouvrier, invalidé le Lire plus

La convention passée entre la ville de Grenoble et Hewlett Packard posait question, notamment en raison des liens entre le maire et ce cadre de HP mis à disposition par la firme américaine. Syndicaliste, Guy Benoist avait accompagné Eric Piolle lors de son entretien de licenciement de chez HP en 2010.
La conven­tion pas­sée entre la Ville de Grenoble et Hewlett Packard déjà résiliée

FIL INFO - La convention de mécénat de compétence passée entre la Ville de Grenoble et l'entreprise Hewlett Packard a été résiliée. Le dispositif posait Lire plus

Pendant des années, Ecopla a servi de vache à lait à Bawtry Investisment. Asséchée, la société iséroise a été liquidée. Et est aujourd'hui condamnée.
Ecopla condam­née pour licen­cie­ment injus­ti­fié ou l’his­toire d’une vache à lait, assé­chée puis liquidée

FOCUS - Ecopla et sa maison-mère Nicholl Food Packaging ont été condamnées par le tribunal des Prud'hommes de Grenoble à payer 2,2 millions d'euros de dommages Lire plus

Jean-Charles Colas-Roy arrive largement en tête du premier tour des législatives avec 39,60 % des suffrages exprimés. Photo DR
Le député LREM Jean-Charles Colas-Roy assume mal ses récents recours aux prud’hommes

FOCUS - Dans son numéro de l'automne 2017, Le Postillon cible le nouveau député La République en marche de la deuxième circonscription de l'Isère, Jean-Charles Lire plus

Le conflit social du mois de décembre a ralenti la circulation du tramway du Mont-Blanc. @ Wikimedia Commons - Lite
Conflit social à la Compagnie du Mont-Blanc : l’in­ter­ven­tion des par­le­men­taires fait débat

EN BREF - Après le conflit social qui a bloqué fin décembre la circulation du tramway du Mont-Blanc, la CGT Haute-Savoie dénonce l’intervention des parlementaires Lire plus

Flash Info

|

24/06

13h49

|

|

24/06

10h01

|

|

24/06

8h54

|

|

23/06

15h35

|

|

23/06

13h00

|

|

23/06

10h34

|

|

22/06

17h25

|

|

22/06

12h17

|

|

22/06

11h24

|

|

22/06

10h16

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF épi­sode 35 : « Le second tour des légis­la­tives en Isère »

Législatives| Carte inter­ac­tive légis­la­tives 2022 : l’en­semble des résul­tats du second tour en isère

Législatives| Résultats des légis­la­tives 2022 en Isère : 4 dépu­tés Ensemble, dont Olivier Véran, 4 élus Nupes, un LR et un RN

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin