Un sus­pect arrêté à Voreppe pour des meurtres com­mis en 1991 et 1996

Un sus­pect arrêté à Voreppe pour des meurtres com­mis en 1991 et 1996

Un homme a été inter­pellé, ce mardi, à son domi­cile de Voreppe, dans le cadre de l’enquête sur les meurtres de deux fillettes remon­tant à 1991 et 1996, révèle l’AFP. Le sus­pect a pu être iden­ti­fié grâce à des ana­lyses d’ADN et d’empreintes digi­tales pré­le­vées sur les deux scènes de crimes. Agé de 37 ans, celui-ci a été placé en garde à vue dans les locaux de la sec­tion de recherches de Grenoble.

Sarah Syad, 6 ans, avait dis­paru le 16 avril 1991, près de son domi­cile à Voreppe. Son corps avait été retrouvé dans un bois à proxi­mité. Elle avait été vio­lée et étran­glée. Quant à Saïda Berch, 10 ans, elle avait dis­paru dans la même loca­lité, entre son domi­cile et un gym­nase, le 24 novembre 1996, et avait été retrou­vée le long d’un canal.
Les corps des deux fillettes ayant été décou­verts dans des zones très proches, les gen­darmes avaient fait le rap­pro­che­ment et entendu un jeune homme cir­cu­lant en VTT, signalé aux côtés de Saïda peu avant sa dis­pa­ri­tion, mais aucun élé­ment n’avait per­mis de le confondre.
Ces deux affaires entrent dans le cadre des dos­siers des « dis­pa­rus de l’Isère », tels que les a qua­li­fiés en 2008 le par­quet géné­ral de Grenoble. A ce jour, neuf dis­pa­ri­tions ou meurtres d’enfants ayant eu lieu entre 1983 et 1996 dans le dépar­te­ment res­tent en effet non élucidés.
L’arrestation de ce sus­pect « ouvre un champ de l’enquête et un espoir très impor­tant pour les familles », a estimé mer­credi soir Me Didier Seban, avo­cat de cinq familles de vic­times, rap­porte l’AFP. « L’auteur pour­rait être mis en cause dans d’autres affaires de l’Isère », a‑t-il pour­suivi, en fai­sant réfé­rence à d’autres dos­siers de « jeunes filles d’origine magh­ré­bine dis­pa­rues au pied d’une cité ».

Place Gre'net

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Le comité local Attac 38 donne le coup d'envoi à une nouvelle campagne appelant à taxer les plus riches
Le comité local Attac 38 lance une nou­velle cam­pagne appe­lant à taxer les plus riches

FLASH INFO - Des militants du comité local Attac 38 se sont donné rendez-vous devant l'hôtel des impôts de Grenoble, avenue Rhin-et-Danube, jeudi 23 mai Lire plus

fusillades
Grenoble : deux nou­veaux bles­sés par balles dans les quar­tiers de l’Alma et Bajatière-Capuche

FLASH INFO - Dans la soirée du 23 mai 2024, deux nouvelles fusillades ont eu lieu à Grenoble, l’une à l’Alma, l’autre à la limite Lire plus

Des riverains de l'avenue Washington (toujours) opposés au projet d'aménagement de la Ville de Grenoble
Des rive­rains de l’a­ve­nue Washington très mobi­li­sés contre le pro­jet d’a­mé­na­ge­ment de la Ville de Grenoble

FOCUS - Les opposants au projet d'aménagement du sud de l'avenue Washington se sont donné rendez-vous devant l'hôtel de Ville de Grenoble mercredi 22 mai Lire plus

Les 48 heures de l’a­gri­cul­ture urbaine de retour à Grenoble le week-end du 25 et 26 mai 2024

ÉVÉNEMENT - Les 48 heures de l'Agriculture urbaine sont de retour sur la métropole grenobloise (comme sur l'ensemble de la France) les samedi 25 et Lire plus

Collèges morts et occupation de Jules-Vallès: la FCPE de Fontaine mobilisée contre les groupes de niveaux
Collèges morts et occu­pa­tion de Jules-Vallès à Fontaine : forte mobi­li­sa­tion contre les groupes de niveaux

FLASH INFO - Les parents d'élève de Fontaine se mobilisent (une fois encore) à l'appel de la FCPE contre la réforme des Chocs des savoirs Lire plus

La réponse au vitriol du conseil d'administration de la MJC-Théâtre Prémol à la Ville de Grenoble
MJC-Théâtre Prémol : la réponse au vitriol du conseil d’ad­mi­nis­tra­tion à la Ville de Grenoble

FOCUS - Le conseil d'administration de la MJC-Théâtre Prémol a adressé une réponse au vitriol à la Ville de Grenoble, qui lui avait envoyé un Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !