Élections législatives: les résultats du second tour en Isère sur l'ensemble des dix circonscriptions

Élections légis­la­tives : les résul­tats du second tour en Isère sur l’en­semble des dix circonscriptions

Élections légis­la­tives : les résul­tats du second tour en Isère sur l’en­semble des dix circonscriptions

LÉGISLATIVES 2024 – Nouveau front popu­laire, Rassemblement natio­nal, Ensemble… Quels résul­tats du second tour des élec­tions légis­la­tives anti­ci­pées sur le dépar­te­ment de l’Isère, au soir du dimanche 7 juillet 2024 ? Retrouvez les résul­tats sur l’en­semble des dix cir­cons­crip­tions du dépar­te­ment au fur et à mesure de leur confir­ma­tion offi­cielle par les ser­vices de l’État.

Hugo Prévost bat Olivier Véran dans la pre­mière circonscription

La pre­mière cir­cons­crip­tion de l’Isère est la seule à pro­po­ser une tri­an­gu­laire aux élec­teurs. En effet, arrivé deuxième der­rière le can­di­dat du Nouveau front popu­laire Hugo Prévost, l’an­cien ministre Olivier Véran a main­tenu sa can­di­da­ture. En troi­sième posi­tion, le can­di­dat LR-RN Alexandre Lacroix avait une par­tie dif­fi­cile à jouer, et n’a pas créé la sur­prise. Ce qui n’est pas le cas du can­di­dat NFP, au pre­mier comme au second tour.

Hugo Prévost s'impose devant Olivier Véran au soir du second tour des législatives 2024. © Florent Mathieu - Place Gre'net

Hugo Prévost s’im­pose devant Olivier Véran au soir du second tour des légis­la­tives 2024. © Florent Mathieu – Place Gre’net

Alors qu’Olivier Véran menait lar­ge­ment la course en début de soi­rée, la situa­tion s’est inver­sée au fur et à mesure des dépouille­ments… avant d’a­bou­tir à la vic­toire d’Hugo Prévost avec 31,49 % des suf­frages expri­més, contre 29,92 % pour Olivier Véran (et 12,94 % pour Alexandre Lacroix). En per­dant son siège, Olivier Véran sonne le glas du macro­nisme en Isère, qui n’y compte plus aucun député. Le taux de par­ti­ci­pa­tion, 75,67 %, demeure aussi impor­tant qu’au pre­mier tour, avec un nombre de bul­le­tins blancs stable et modéré.

La vic­toire de Cyrielle Chatelain sur la deuxième circonscription

Sur la deuxième cir­cons­crip­tion, la dépu­tée sor­tante Cyrielle Chatelain, éco­lo­giste inves­tie par le Nouveau front popu­laire, est arri­vée lar­ge­ment en tête du pre­mier tour devant le can­di­dat RN Édouard Robert. En mesure de se main­te­nir, la can­di­date Ensemble Louve Carrière avait rapi­de­ment annoncé son désistement.

L'écologiste Cyrielle Chatelain remporte largement son duel contre le RN Édouard Dupré au soir du second tour des législatives. © Facebook - Cyrielle Chatelain

L’écologiste Cyrielle Chatelain rem­porte lar­ge­ment son duel contre le RN Édouard Dupré au soir du second tour des légis­la­tives. © Facebook – Cyrielle Chatelain

Au final ? Sans grande sur­prise, Cyrielle Chatelain rem­porte son duel contre le can­di­dat du Rassemblement natio­nal, avec un 62,07 % des suf­frages expri­més, contre 37,93 % pour Édouard Robert. La can­di­date NFP amé­liore ainsi son score du pre­mier tour de 20 points… contre 2 point pour son concur­rent RN. Le taux de par­ti­ci­pa­tion est proche de celui du pre­mier tour avec 67,63 % des élec­teurs ins­crits… mais le nombre de bul­le­tins blancs passe de 1,13 % à 3,96 % entre les deux tours.

Élisa Martin retrouve son siège sur la troi­sième circonscription

Malgré une cam­pagne dis­crète sur fond d’af­faire pré­su­mée de concus­sion, la dépu­tée sor­tante Élisa Martin (LFI – NFP) s’é­tait qua­li­fiée pour le second tour des légis­la­tives en devan­çant de 20 points la can­di­date RN Christel Dupré. Arrivée troi­sième, Émilie Chalas, can­di­date Ensemble, avait pris la déci­sion de se désis­ter.

Élisa Martin retrouve son siège de députée de l'Isère. DR

Élisa Martin retrouve son siège de dépu­tée de l’Isère. DR

Pas de sus­pense : la dépu­tée sor­tante retrouve son siège avec 69,61 % des suf­frages expri­més, contre 30,39 % pour la can­di­date du Rassemblement natio­nal, laquelle amé­liore son score de 8 points, quand Élisa Martin semble pour sa part faire le plein des voix d’Émilie Chalas comme de Stéphane Gemmani. Le taux de par­ti­ci­pa­tion est légè­re­ment en baisse par rap­port au pre­mier tour, 68,44 % contre 70,01 %, avec des bul­le­tins blancs demeu­rant stables.

Marie-Noëlle Battistel réélue sur la qua­trième circonscription

Sur la qua­trième cir­cons­crip­tion de l’Isère, la dépu­tée sor­tante socia­liste Marie-Noëlle Battistel s’é­tait impo­sée au pre­mier tour loin devant la can­di­date LR-RN Anne-Marie Malandrino. Aucun désis­te­ment n’a­vait été néces­saire, la can­di­date Ensemble Evelyne de Caro n’ob­te­nant pas un nombre de voix suf­fi­sant pour se main­te­nir au second tour.

Marie-Noëlle Battistel est réélue députée de la quatrième circonscription de l'Isère au soir du second tour des législatives. © Facebook - Marie-Noëlle Battistel

Marie-Noëlle Battistel est réélue dépu­tée de la qua­trième cir­cons­crip­tion de l’Isère au soir du second tour des légis­la­tives. © Facebook – Marie-Noëlle Battistel

Le résul­tat du second tour ne sera pas une sur­prise : dépu­tée depuis 2010, la socia­liste retrouve son siège à l’Assemblée natio­nale avec 59,92 %, contre 40,08 % pour Anne-Marie Malandrino. Le taux de par­ti­ci­pa­tion, 71,43 % des élec­teurs ins­crits, reste simi­laire à celui observé lors du pre­mier tour, avec une hausse des bul­le­tins blancs (3,63 % contre 1,19 % le soir du 30 juin).

Jérémie Iordanoff recon­duit au Palais Bourbon sur la cinquième

Avec une avance de 6 points sur la can­di­date RN Frédérique Schreiber, le député éco­lo­giste sor­tant Jérémie Iordanoff était dans une posi­tion moins confor­table pour espé­rer sa réélec­tion que des Cyrielle Chatelain ou Élisa Martin, avec 36,25 % des suf­frages expri­més contre 30,83 % pour le RN. Arrivé troi­sième et en mesure de se main­te­nir, l’an­cien député macro­niste Jean-Charles Colas-Roy avait retiré sa candidature.

Jérémie Iordanoff demeure députée de la cinquième circonscription de l'Isère. DR

Jérémie Iordanoff demeure dépu­tée de la cin­quième cir­cons­crip­tion de l’Isère. DR

Au final, le can­di­dat de l’u­nion des gauches sort vic­to­rieux du second tour. Jérémie Iordanoff est réélu avec un score de 59,95 % tan­dis que Frédérique Schreiber obtient 40,05 % des suf­frages. Si l’é­co­lo­giste amé­liore son score de 13 points, la can­di­date RN en gagne éga­le­ment 10… peut-être issus des voix du can­di­dat LR Dominique Escaron ? Le très fort taux de participation(73,14 %) est simi­laire au pre­mier tour… mais le vote blanc est bien plus impor­tant (4,68 % contre 1,21 % la semaine précédente).

Alexis Jolly réélu député de la sixième circonscription

Premier (et seul) député Rassemblement natio­nal élu en Isère en 2022, Alexis Jolly avait frôlé la réélec­tion au soir du 30 juin 2024, obte­nant un score de 47,55 %; 27 points devant la can­di­date du Nouveau front popu­laire Yaqine Di Spigno. Difficile d’i­ma­gi­ner un retour­ne­ment au second tour, même en ima­gi­nant un report des voix de la can­di­date (et ancienne dépu­tée) Cendra Mottin, arri­vée troi­sième, en faveur de la gauche. Et en effet, le député sor­tant s’im­pose lar­ge­ment au second tour avec un score de 62,16 % des suf­frages expri­més, loin devant Yaqine Di Spigno et ses 37,84 %.

Alexis Jolly est réélu député de la sixième circonscription de l'Isère. © Laure Gicquel - Place Gre'net

Alexis Jolly est réélu député de la sixième cir­cons­crip­tion de l’Isère. © Laure Gicquel – Place Gre’net

Le score de la can­di­date NFP semble démon­trer qu’elle a béné­fi­cié d’un report presque total des voix Ensemble, cepen­dant insuf­fi­sant pour l’emporter, tan­dis qu’Alexis Jolly engrange 15 points sup­plé­men­taires, dont une (grande) part des élec­teurs LR du pre­mier tour ? Comme sur de nom­breux autres ter­ri­toires, la par­ti­ci­pa­tion est res­tée simi­laire, mais le vote blanc explose, pas­sant de 1,32 % à 6,58 % en une semaine.

Yannick Neuder vic­to­rieux du second tour sur la sep­tième circonscription

Le seul député LR de l’Isère Yannick Neuder se pré­sente à sa réélec­tion, après avoir obtenu un score infé­rieur de 15 points à celui de son concur­rent du Rassemblement natio­nal Benoît Auguste, soit 27,56 % contre 42, 10 %. Le désis­te­ment de la can­di­date du Nouveau front popu­laire Dominique Dichard était-il en mesure de lui per­mettre de gar­der la circonscription ?

Yannick Neuder double son score au soir du second tour des législatives et garde son siège à l'Assemblée nationale. © Place Gre'net

Yannick Neuder double son score au soir du second tour des légis­la­tives et garde son siège à l’Assemblée natio­nale. © Place Gre’net

La réponse… est oui. Yannick Neuder garde son siège de député avec un score de 54,33 % des suf­frages expri­més, devant Benoît Auguste qui obtient un score de 45,67 %. Le député sor­tant voit son résul­tat dou­bler entre le pre­mier et le second tour, sem­blant avoir béné­fi­cié d’un report quasi-mas­sif des voix des élec­teurs de gauche et Ensemble. Le tout avec une par­ti­ci­pa­tion fixée à 71,57 %, simi­laire à celle obser­vée au pre­mier tour.

Hanane Mansouri décroche la hui­tième circonscription

Sur la hui­tième cir­cons­crip­tion, la can­di­date LR-RN Hanane Mansouri était arri­vée en tête du pre­mier tour des légis­la­tives devant la can­di­date du Nouveau front popu­laire Cécile Michel. La dépu­tée sor­tante Ensemble Caroline Abadie, en posi­tion de se main­te­nir, avait rapi­de­ment annoncé reti­rer sa can­di­da­ture. Insuffisant tou­te­fois pour faire “bar­rage” à Hanane Mansouri, qui confirme son avance au soir du second tour : avec 54,10 % des suf­frages expri­més (contre 45,90 % pour Cécile Michel).

Hanane Mansouri, candidate de l'union entre LR et le RN, remporte la huitième circonscription de l'Isère. © Hanane Mansouri

Hanane Mansouri, can­di­date de l’u­nion entre LR et le RN, rem­porte la hui­tième cir­cons­crip­tion de l’Isère. © Hanane Mansouri

La can­di­date du Nouveau front popu­laire semble avoir béné­fi­cié d’un impor­tant report des voix de Caroline Abadie… tan­dis que la can­di­date LR-RN semble, pour sa part, avoir raflé celles du can­di­dat Les Républicains (canal his­to­rique) du pre­mier tour Jean-Claude Lassalle. Le taux de par­ti­ci­pa­tion ? 70,77 %, proche de celui du pre­mier tour, mais avec (là encore) des votes blancs en large hausse, pas­sant de 1,24 % à 4,90 %.

La can­di­date d’u­nion de la gauche Sandrine Nosbé s’im­pose sur la neuvième

La can­di­date du Rassemblement natio­nal Cécile Bene devan­çait celle du Nouveau front popu­laire Sandrine Nosbé au soir du 30 juin. Après avoir laissé pla­ner le sus­pens, la dépu­tée sor­tante Élodie Jacquier-Laforge, du camp pré­si­den­tiel, avait annoncé se désis­ter, sans cacher ses doutes sur la capa­cité de la gauche à rem­por­ter le duel du second tour. Et pour­tant, c’est bien Sandrine Nosbé qui rem­porte la cir­cons­crip­tion, avec 52,63 % des suf­frages expri­més, contre 47,37 % pour Cécile Bene.

Sandrine Nosbé (à gauche) remporte son duel contre le RN sur la neuvième circonscription de l'Isère. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Sandrine Nosbé (à gauche) rem­porte son duel contre le RN sur la neu­vième cir­cons­crip­tion de l’Isère. © Joël Kermabon – Place Gre’net

Si la can­di­date NFP a clai­re­ment béné­fi­cié d’un report de voix macro­nistes, la can­di­date RN amé­liore son score du pre­mier tour de 13 points… lais­sant entendre que des élec­teurs d’Élodie Jacquier-Laforge se sont aussi tour­nés vers sa can­di­da­ture. Le tout avec un taux de par­ti­ci­pa­tion (71,42 %) simi­laire à celui du 30 juin, mais mar­qué par une explo­sion des bul­le­tins blancs : ceux-ci repré­sentent 7,50 % des votes, contre 1,43 % au pre­mier tour.

Le RN s’im­pose dans la dixième circonscription

Arrivé en tête avec 17 points d’a­vance, le can­di­dat RN Thierry Perez, délé­gué dépar­te­men­tal du mou­ve­ment de Jordan Bardella, devan­çait au soir du second tour la can­di­date NFP Joëlle Richol. Tout comme Carole Abadie et Élodie Jacquier-Laforge, la dépu­tée Ensemble sor­tante Marjolaine Meynier-Millefert, en troi­sième posi­tion, avait annoncé son désis­te­ment. Le can­di­dat RN n’en a pas moins rem­porté le second tour.

Thierry Perez devient le second député Rassemblement national de l'Isère après Alexis Jolly en remportant la dixième circonscription. © Manuel Pavard - Place Gre'net

Thierry Perez devient le second député Rassemblement natio­nal de l’Isère après Alexis Jolly en rem­por­tant la dixième cir­cons­crip­tion. © Manuel Pavard – Place Gre’net

Thierry Perez s’im­pose en effet avec 55,40 % des suf­frages expri­més, devant Joëlle Richol et son score de 44,60 %. Le report des voix de Marjolaine Meynier-Millfert n’a donc pas joué à plein en faveur de la can­di­date NFP, le tout sur un taux de par­ti­ci­pa­tion (68,14 %) qua­si­ment égal à celui du pre­mier tour, et une fois encore des bul­le­tins blancs en forte aug­men­ta­tion : 6,15 %, contre 1,16 % au soir du 30 juin.

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Législatives 2024: l'Isère entre domination de la gauche, nouveaux succès du RN... et effondrement du macronisme
Premier tour des légis­la­tives 2024 : l’Isère place en tête le RN (et LR-RN) et relègue les macro­nistes à la troi­sième place

FOCUS - Le vote des Isérois au premier tour des législatives 2024 est relativement similaire à celui observé au niveau national, avec une domination du Lire plus

Élections législatives en Isère: désistements à la chaîne et appels à la mobilisation dans les urnes pour le second tour
Élections légis­la­tives en Isère : désis­te­ments à la chaîne et appels à la mobi­li­sa­tion pour le second tour

FOCUS - Candidate sur la troisième circonscription de l'Isère et en position de se maintenir, Émilie Chalas a annoncé se retirer pour laisser place à Lire plus

Élections législatives: les forces en présence à l'orée du premier tour sur les quatre circonscriptions du Nord-Isère
Élections légis­la­tives : les forces en pré­sence sur les quatre cir­cons­crip­tions du Nord-Isère

FOCUS - Alors que le territoire du Nord-Isère, traditionnellement marqué à droite, a affiché des scores importants pour la liste de Jordan Bardella au soir Lire plus

Législatives: Alexandre Lacroix accuse Christophe Ferrari de "violation du code électoral" après l'envoi d'un mail partisan
Législatives : Alexandre Lacroix accuse Christophe Ferrari de « vio­la­tion du code élec­to­ral » après l’en­voi d’un mail partisan

FOCUS - Le candidat LR-RN aux législatives sur la première circonscription de l'Isère accuse le président de la Métropole d'avoir dérogé aux règles du code Lire plus

Chronique Place Gre'net - RCF : Un conseil municipal de Grenoble sous haute tension
Chronique Place Gre’net – RCF : Des élec­tions légis­la­tives… sous le signe de la confusion ?

CHRONIQUE - Place Gre'net s'associe à la radio RCF Isère chaque lundi midi dans la chronique L'Écho des médias. Notre objectif? Revenir sur une actualité, Lire plus

Élections législatives: Reconquête Isère se déchire en interne sur fond de conflit Éric Zemmour - Marion Maréchal
Élections légis­la­tives : Reconquête Isère se déchire en interne sur fond de conflit Éric Zemmour – Marion Maréchal

FOCUS - Drôle d'ambiance au sein de Reconquête Isère. Alors que le 15 juin 2024, le mouvement d'Éric Zemmour annonçait ne présenter aucun candidat en Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !