Le domaine de Chamechaude au coeur d'un contrat de réciprocité entre Métropole, Coeur de Chartreuse et Département

Domaine de Chamechaude : un contrat de réci­pro­cité entre Métropole, Cœur de Chartreuse et Département

Domaine de Chamechaude : un contrat de réci­pro­cité entre Métropole, Cœur de Chartreuse et Département

FLASH INFO – La Métropole de Grenoble, le Département de l’Isère et la com­mu­nauté de com­munes Cœur de Chartreuse ont signé, ven­dredi 16 février 2024, un « contrat de réci­pro­cité ». Soit un enga­ge­ment qui tra­duit « une volonté com­mune des par­ties de construire un par­te­na­riat autour de pro­jets concrets avec des plus-values pour les deux ter­ri­toires, en réflé­chis­sant col­lec­ti­ve­ment à la construc­tion voire à l’expérimentation de solu­tions ».

Le contrat de réci­pro­cité concerne tout par­ti­cu­liè­re­ment le site du domaine de Chamechaude, « un site remar­quable, situé à quelques kilo­mètres de Grenoble, dont les enjeux dépassent les fron­tières admi­nis­tra­tives », décrivent les trois par­te­naires. Objectif ? « Favoriser le déve­lop­pe­ment équi­li­bré du site, res­pec­tueux de l’environnement, autour de sujets tels que l’accessibilité sociale et l’apprentissage par­tagé de la mon­tagne, la pro­tec­tion de la bio­di­ver­sité, ou encore le déve­lop­pe­ment d’un tou­risme 4 sai­sons ».

La Métro, Cœur de Chartreuse et le Département ambi­tionnent de déployer une « approche trans­ver­sale » autour de trois volets. En pre­mier lieu, un volet éco­no­mique concer­nant autant les com­mer­çants que les acteurs du tou­risme ou de l’a­gri­cul­ture. En second lieu, un volet rési­den­tiel, « par un recen­se­ment des lits froids et tem­po­rai­re­ment vides sur les com­munes du Sappey-en-Chartreuse, de Sarcenas et de Saint-Pierre-de-Chartreuse ». Et enfin, un volet envi­ron­ne­men­tal, avec un suivi des évo­lu­tions de la bio­di­ver­sité et des indi­ca­teurs du chan­ge­ment climatique.

Le site Col de Porte - Domaine de Chamechaude est au coeur du contrat de réciprocité signé entre la Métropole de Grenoble, la communauté de communes Coeur de Chartreuse et le Département de l'Isère. © Grenoble-Alpes Métropole - Lucas Frangella

Le site Col de Porte – Domaine de Chamechaude est au cœur du contrat de réci­pro­cité signé entre la Métropole de Grenoble, la com­mu­nauté de com­munes Cœur de Chartreuse et le Département de l’Isère. © Grenoble-Alpes Métropole – Lucas Frangella

La ques­tion des mobi­li­tés entre éga­le­ment dans le cadre du contrat de réci­pro­cité. « Les moda­li­tés de sta­tion­ne­ment et le déve­lop­pe­ment d’offres com­plé­men­taires de trans­ports seront tra­vaillés en lien avec le Smmag [Syndicat mixte des mobi­li­tés de l’aire gre­no­bloise, ndlr], en étu­diant l’opportunité d’appuyer l’offre de trans­ports en com­mun et sur­tout le déploie­ment du co-voi­tu­rage », expliquent les par­te­naires. L’installation de sani­taires ou de tables en exté­rieur sont par ailleurs à l’é­tude, des amé­na­ge­ments jugés « essen­tiels dans la venue d’un public plus fami­lial ».

Mais la liste des pro­jets à déve­lop­per ne s’ar­rête pas là. Ainsi, dans le futur, les deux inter­com­mu­na­li­tés et le Département comptent aussi se pen­cher sur la conver­sion en bio des agri­cul­teurs, les équi­pe­ments vieillis­sants et les remon­tées méca­niques obso­lètes, le déve­lop­pe­ment des actions de décou­verte et de sen­si­bi­li­sa­tion à la nature et à sa pré­ser­va­tion, ou encore la mise en valeur des marques ter­ri­to­riales Is Here et Chartreuse. Autant d’élé­ments visant à répondre aux enjeux d’une « mon­tagne à vivre ».

Florent Mathieu

Auteur

2 réflexions sur « Domaine de Chamechaude : un contrat de réci­pro­cité entre Métropole, Cœur de Chartreuse et Département »

  1. On peut aussi sou­li­gner le gran­dis­sime suc­cès de la ligne 62 entre le musée de Grenoble et le col de Porte, bien appré­ciée par toute une popu­la­tion d’é­tu­diants et de sta­giaires des uni­ver­si­tés et centres de recherche gre­no­blois. Dans le bus c’est sou­vent la tour de Babel, on y entend par­ler fran­çais, anglais, alle­mand, ita­lien, espa­gnol, chi­nois, etc. Pour beau­coup sans doute des pas­sa­gers cap­tifs sans voi­ture, mais aussi cer­tains pas­sa­gers éco­lo­gistes. Ce bus per­met aussi de réa­li­ser des tra­ver­sées pédestres via le Charmant Som en uti­li­sant l’été la ligne des­ser­vant le col de la Charmette.…

    sep article
  2. Les dif­fé­rents acteurs, les par­ties pre­nantes, pour­raient aussi s’in­té­res­ser à la créa­tion d’une liai­son entre le col de Porte et l’al­page du Charmant Som par une navette plu­tôt que de lais­ser cette route deve­nir une véri­table auto­route les same­dis et dimanches. D’ailleurs une telle navette avait été mise en place un wee­kend, il y a quelques années, lors d’une mani­fes­ta­tion »Paysages Paysages » déve­lop­pée par le Conseil Départemental de l’Isère.

    sep article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Le domaine nordique de Chamechaude ouvre ses portes le vendredi 1er décembre, sous réserve d’enneigement suffisant
Le domaine nor­dique de Chamechaude ouvrira ses portes le ven­dredi 1er décembre 2023, sous réserve d’enneigement suffisant

EN BREF - Le domaine nordique de Chamechaude, en Chartreuse, ouvre ses portes le vendredi 1er décembre. Géré par la Métropole de Grenoble et Saint-Pierre-de-Chartreuse, Lire plus

Le stade de Chamechaude, au col de Porte, accueillera ces samedi 29 et dimanche 30 janvier 2022 la 4e étape de la Coupe de France de biathlon, organisée par le Guc Grenoble Ski. © Guc Grenoble Ski
Biathlon : qua­trième étape de la Coupe de France au Col de Porte, sur le domaine nor­dique de Chamechaude

FLASH INFO - Le site du Col de Porte, sur le domaine nordique de Chamechaude, accueille la quatrième étape de la Coupe de France de Lire plus

Inauguration avec les élus et les techniciens des travaux de la zone d'activités économiques de l'Argentière sur Fontaine-Sassenage©GrenobleAlpesMétropoleClaraGoubault
Fontaine-Sassenage : la zone d’ac­ti­vité éco­no­mique de l’Argentière végé­ta­li­sée et sécu­ri­sée pour les mobi­li­tés actives 

FLASH INFO - Située sur les communes de Fontaine et Sassenage, la zone d'activité économique de l'Argentière est depuis quelques mois praticable à pied et Lire plus

Objectif Montagne Zéro Déchet Sauvage en 2030, dimanche 20 août 2023 à Chamrousse. Crédit Maison de la nature et de l'environnement de Chamrousse.
Déchets jetés, feux, cueillette, bai­gnades… des com­por­te­ments pro­blé­ma­tiques dans les milieux natu­rels isé­rois déjà surfréquentés

DÉCRYPTAGE - Déchets jetés dans les forêts, baignades dans les lacs alors que c'est interdit, cueillette de fleurs protégées, musique à fond au bord des Lire plus

Montage humoristique se moquant de l'entassement des Grenoblois sur le lac Paladru, l'été. Crédit page FB "Memes Grenoblois pour Narvalos de la Cuvette"
Surfréquentation des lacs et mon­tagnes en Isère : vers des mesures de res­tric­tion inéluctables

DÉCRYPTAGE - Avec le retour de la canicule au cœur du mois d'août, les habitants de l'agglomération grenobloise et les vacanciers se ruent vers les Lire plus

Des élèves de l'École nationale d'architecture de Grenoble en plein travail de construction de l'aire de bivouac sur la Bastille. © Joël Kermabon - Place Gre'netLa construction des cabanes de bivouac
Des étu­diants de l’é­cole d’ar­chi­tec­ture de Grenoble ins­tallent des cabanes de bivouac au som­met de la Bastille

FOCUS - Du 2 mai au 4 octobre 2022, quatre cabanes installées sur le glacis de la Bastille de Grenoble permettront au public de faire Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !