Actualité

Une quinzaine de militants de Greenpeace Grenoble ont réclamé l'arrêt des élevages industriels devant la préfecture de l'Isère. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Action coup de poing de mili­tants de Greenpeace devant la pré­fec­ture de l’Isère pour exi­ger un mora­toire sur l’é­le­vage industriel

Action coup de poing de mili­tants de Greenpeace devant la pré­fec­ture de l’Isère pour exi­ger un mora­toire sur l’é­le­vage industriel

REPORTAGE VIDÉO - Des militants de Greenpeace Grenoble affublés de masques de volailles et de cochons ont mené une action coup de poing devant la préfecture de l'Isère, lundi 20 novembre 2023. Leur objectif ? Dénoncer la responsabilité de l’État face à l’élevage industriel et à l’essor des fermes-usines en France. Greenpeace exige ainsi un moratoire national sur la construction et l’agrandissement de ces méga-exploitations d’élevage aux conséquences délétères pour l'environnement et les animaux.

Il était 7h30 lorsqu'un petit groupe d'une quinzaine de militants de Greenpeace Grenoble, postés devant la préfecture de l'Isère ont déployé, lundi 20 novembre, une banderole indiquant « Fermes-usines : ni ici, ni ailleurs ». Affublés de masques de volailles et de cochons, les activistes écologistes souhaitaient ainsi « dénoncer la responsabilité de l'État face à l’élevage industriel et à l’essor des fermes-usines en France ». Ce, en référence aux 3 010 élevages industriels présents sur le territoire.

Les militants ont dénoncé l'élevage industriel. © Joël Kermabon - Place Gre'net

© Joël Kermabon - Place Gre'net

Une autre banderole rappelait les conséquences néfastes de l’élevage industriel : « Méga fermes = eau + air pollués », tandis qu’une troisième appelait à mettre en place « + de fermes, moins d’usines ». Cette dernière dénonçant « [le] déclin du nombre d’éleveurs, notamment à cause de l’industrialisation de l’élevage ». Et, pour finir, des militants brandissaient des photographies de fermes-usines « pour témoigner des effets néfastes de ce modèle d’élevage ».

Dans le même temps, un scénario similaire se déroulait simultanément dans 21 autres préfectures de France2Angers, Bobigny, Bordeaux, Chambéry, Dijon, La Réunion, La Rochelle, Le Mans, Lille, Metz, Montpellier, Nantes, Nice, Poitiers, Quimper, Rouen, Strasbourg, Toulouse, Tours, Troyes et Versailles. et devant le ministère de l'Agriculture à Paris.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 56 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Joël Kermabon

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Le syndicats des bergers de l'Isère appelle la FDSEA à "s'asseoir à la table des négociations"
Plan d’ac­tion dédié au loup et aux acti­vi­tés d’é­le­vage : les asso­cia­tions de pro­tec­tion de la nature livrent leurs objectifs

FLASH INFO - Alors qu'un nouveau Plan national d'action loup et activités d'élevage (PNA) est en préparation pour la période 2024-2029, plusieurs associations de protection Lire plus

Action de militants Greenpeace pour dénoncer la suppression des subventions régionales aux sites Natura 2000
Action de mili­tants Greenpeace pour dénon­cer la sup­pres­sion des sub­ven­tions régio­nales aux zones Natura 2000

FLASH INFO - Un huis-clos pour six militants? Pour dénoncer la suppression annoncée des subventions de la Région Auvergne-Rhône-Alpes (provenant de l'Europe) aux zones Natura Lire plus

Les militants du groupe local de Greenpeace ont recouvert des publicités lumineuses présentes dans des stations de tramway. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Publicités et enseignes lumi­neuses : des mili­tants de Greenpeace mobi­li­sés contre le gas­pillage éner­gé­tique à Grenoble

REPORTAGE VIDÉO - Dans le cadre d'une campagne nationale, des militants du groupe local de Greenpeace à Grenoble sont passés à l'action contre le gaspillage Lire plus

Action de L214 à Grenoble pour dénoncer les conditions d'élevage des poulets de la marque Le Gaulois. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Grenoble : l’as­so­cia­tion L214 dénonce les condi­tions d’é­le­vage « sor­dides » des pou­lets de la marque Le Gaulois

REPORTAGE VIDÉO - Tout comme dans 40 autres villes de France, l'association L214 qui défend les animaux utilisés comme ressources alimentaires a dénoncé les conditions Lire plus

Greenpeace Grenoble... et les agriculteurs de montagne à l'assaut de la PAC
Politique agri­cole : Greenpeace Grenoble… et les agri­cul­teurs de mon­tagne partent à l’as­saut de la Pac

  FOCUS — Les militants de Greenpeace Grenoble se sont donné rendez-vous devant le bureau de poste Chavant jeudi 11 février pour... envoyer une lettre Lire plus

L214 à Grenoble samedi 16 jan­vier pour dénon­cer les liens entre pan­dé­mies et éle­vages intensifs

  FLASH INFO — "On subit les conséquences, mais qui agit sur les causes?". Tel est le mot d'ordre de la nouvelle campagne nationale lancée Lire plus

Flash Info

|

12/04

14h06

|

|

12/04

13h33

|

|

11/04

12h01

|

|

10/04

19h58

|

|

10/04

16h43

|

|

09/04

16h21

|

|

09/04

15h20

|

|

09/04

10h46

|

|

08/04

22h04

|

|

08/04

11h54

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF : Les stages en immer­sion d’Éric Piolle

Société| « Violeur à la trot­ti­nette » à Grenoble : le sus­pect mis en exa­men et placé en déten­tion provisoire

Culture| Plus de 120 œuvres de Joan Miró à décou­vrir au Musée de Grenoble du 20 avril au 21 juillet 2024

Agenda

Je partage !