Réforme des retraites : la mobi­li­sa­tion s’in­ten­si­fie chez les lycéens qui bloquent plu­sieurs lycées à Grenoble et dans l’agglomération

Réforme des retraites : la mobi­li­sa­tion s’in­ten­si­fie chez les lycéens qui bloquent plu­sieurs lycées à Grenoble et dans l’agglomération

FOCUS - Des lycéens grévistes, soutenus par des étudiants, ont bloqué les entrées de plusieurs lycées de l'agglomération grenobloise (André-Argouges, Stendhal, Les Eaux-Claires et Pablo-Neruda), ce jeudi 30 mars 2023 au matin, en opposition à la réforme des retraites. Des blocages suivis par un rassemblement, le midi, devant le rectorat, à l'appel des syndicats lycéens, étudiants et enseignants. Ces actions illustrent leur volonté d'intensifier la mobilisation et de placer la jeunesse à la pointe de la contestation.

Leur présence remarquée - aux côtés des étudiants - en tête de cortège, mardi 28 mars, lors de la manifestation grenobloise, avait déjà donné le ton, confirmant les impressions des défilés précédents. Les blocages de plusieurs lycées, suivis par un rassemblement devant le rectorat, ce jeudi 30 mars, ont encore renforcé le constat. À Grenoble comme ailleurs, les lycéens prennent une part de plus en plus active dans la mobilisation contre la réforme des retraites.

Réforme des retraites : la colère monte chez les lycéens grenoblois

Les cortèges lycéens et étudiants sont de plus en plus fournis lors des manifestations de l'intersyndicale contre la réforme des retraites, comme ici le 23 mars 2023. © Manuel Pavard - Place Gre'net

Dès le début de la matinée, ce jeudi, ce sont ainsi quatre lycées qui étaient bloqués dans l'agglomération : André-Argouges, Stendhal et les Eaux-Claires à Grenoble, et Pablo-Neruda à Saint-Martin-d'Hères. Barrant les entrées des établissements avec des poubelles, les lycéens grévistes ont reçu le soutien d'étudiants répondant à l'appel de la Coordination nationale étudiante, qui prône l'alliance des différents pans de la jeunesse mobilisés (lycéens, étudiants, jeunes travailleurs...).

Les lycéens grévistes ont bloqué les entrées du lycée André-Argouges avec des poubelles, jeudi 30 mars 2023, durant une grande partie de la matinée. DR

Autre illustration de ce rapprochement : syndicats lycéens et étudiants avaient appelé conjointement au rassemblement organisé le midi devant le rectorat, tout comme l'AG interprofessionnelle et l'intersyndicale iséroise. Un rendez-vous qui devait, à l'origine, précéder une manifestation, finalement annulée en raison d'un petit "souci organisationnel", dixit une lycéenne. Seul le rassemblement aurait en effet été déclaré en préfecture et non la manifestation.

"Pas mal d'élèves ont fini par comprendre en discutant avec leurs parents"

Quoiqu'il en soit, observe Elissa, élève en terminale au lycée André-Argouges et adhérente au syndicat Isère émancipation lycéenne (IEL), la contestation lycéenne, balbutiante au début du mouvement, prend de l'ampleur au fil des semaines. "C'était souvent un peu compliqué au départ car un certain nombre de lycéens ne se sentaient pas concernés", raconte-t-elle. "Ils avaient du mal à se projeter. La retraite, ça paraît loin."

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 55 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Manuel Pavard

Auteur

Une réflexion sur « Réforme des retraites : la mobi­li­sa­tion s’in­ten­si­fie chez les lycéens qui bloquent plu­sieurs lycées à Grenoble et dans l’agglomération »

  1. C’est intel­li­gent de faire cre­ver les pelouses du tram à force de bête­ment les pié­ti­ner ? Si c’est ça l’é­co­lo­gie, faut vite la mettre à la retraite.

    sep article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Réforme des retraites : entre 12 000 et 40 000 mani­fes­tants à Grenoble pour la dixième jour­née de mobi­li­sa­tion nationale

REPORTAGE VIDÉO - Après de nouveaux blocages et barrages filtrants le matin, entre 12 000 (selon la police) et 40 000 personnes (selon les syndicats) ont manifesté Lire plus

La justice contraint la Ville de Grenoble à retirer sa banderole contre la réforme des retraites
La jus­tice contraint la Ville de Grenoble à reti­rer sa ban­de­role contre la réforme des retraites

FLASH INFO - La Ville de Grenoble doit, jeudi 30 mars 2023, retirer de sa façade la banderole faisant état de son soutien au mouvement Lire plus

Réforme des retraites : mani­fes­ta­tion sau­vage avor­tée et quelques inci­dents dans la soi­rée à Grenoble

EN BREF - La dixième journée de mobilisation contre la réforme des retraites s'est achevée par quelques tensions, à Grenoble, lorsqu'une centaine de manifestants ont Lire plus

Réforme des retraites : entre 20 000 et 56 000 mani­fes­tants à Grenoble, une mobi­li­sa­tion record

REPORTAGE VIDÉO - Entre 20 000 et 56 000 manifestants - respectivement selon la police et les syndicats - ont défilé à Grenoble, jeudi 23 Lire plus

Réforme des retraites : mani­fes­ta­tion sau­vage, ten­sions et pou­belles incen­diées dans les rues de Grenoble

EN BREF - Près de 300 personnes sont parties en manifestation sauvage, jeudi 23 mars 2023 au soir, dans les rues de Grenoble, après la Lire plus

Réforme des retraites : actions, blo­cages et opé­ra­tion péage gra­tuit dans l’ag­glo­mé­ra­tion grenobloise

FOCUS - Alors que l'Assemblée nationale examine, lundi 20 mars 2023, les deux motions de censure déposées contre le gouvernement, après le recours au 49.3 Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !