Du 18 au 24 janvier 2023, le festival Télérama permet de voir et revoir quelques très bons films de 2022. Mais aussi d'autres longs métrages en avant-première. © >Télérama (capture d'écran)

Festival Télérama : à Grenoble, les ciné­mas Club et Méliès par­ti­cipent à l’événement

Festival Télérama : à Grenoble, les ciné­mas Club et Méliès par­ti­cipent à l’événement

EN BREF – Les ciné­philes (et autres curieux du sep­tième art) peuvent se réjouir. Deux ciné­mas gre­no­blois, Le Club et Le Méliès, par­ti­cipent au fes­ti­val Télérama du 18 au 24 jan­vier 2023. L’occasion de repro­gram­mer de bons films de l’an­née écou­lée et d’ac­cueillir des avant-premières.

Des films fran­çais, d’autres venus de l’é­tran­ger en ver­sion ori­gi­nale sous-titrée, des longs-métrages déjà dif­fu­sés en salles ou quelques autres, encore inédits. C’est le (riche) pro­gramme du fes­ti­val Télérama, orga­nisé du 18 au 24 janvier.

En Isère, la mani­fes­ta­tion prend notam­ment place au cinéma gre­no­blois Le Club, habi­tué aux avant-pre­mières. L’établissement repro­gramme trois des meilleurs films fran­çais de l’an­née écoulée.

La Nuit du 12, film policier en partie tourné à Grenoble et dans les montagnes alentour, revient à l'affiche du cinéma grenoblois Le Club. © Haut et Court

La Nuit du 12, film poli­cier qui se déroule en Isère, revient à l’af­fiche du cinéma gre­no­blois Le Club. © Haut et Court

En par­tie tourné à Grenoble et dans les mon­tagnes envi­ron­nantes, La Nuit du 12 suit la police dans une enquête tor­tueuse après un fémi­ni­cide. L’Innocent, excel­lente comé­die, raconte quant à elle un bra­quage de camion qu’or­ga­nisent, entre autres, un ex-tau­lard et son beau-fils sus­pi­cieux. En Corps, enfin, s’in­té­resse à une jeune dan­seuse en pleine recons­truc­tion – phy­sique et morale – après une grave blessure.

Côté films étran­gers, Le Club revient sur Sans filtre, Palme d’or 2022 et film sué­dois au ton cynique. Il pro­pose éga­le­ment de “rat­tra­per” Licorice Pizza, très chouette récit autour des pre­miers émois amou­reux d’un duo d’a­do­les­cents, et La Conspiration du Caire, thril­ler intense au cœur d’une uni­ver­sité égyp­tienne. R.M.N., quant à lui, a pour cadre la Roumanie, et relève du drame vil­la­geois. Un peu comme As Bestas, en Espagne.

Le cinéma grenoblois Le Club a de la chance : il pourra notamment programmer le nouveau film de Steven Spielberg en avant-première, le 23 janvier. © Story Teller Distribution Co., LLC

Le cinéma gre­no­blois Le Club a de la chance. Il pourra pro­gram­mer The Fabelmans, le nou­veau film de Steven Spielberg, en avant-pre­mière, le 23 jan­vier 2023. © Story Teller Distribution Co., LLC

Pour créer l’é­vé­ne­ment, Le Club compte sur l’a­vant-pre­mière du nou­veau film de Steven Spielberg, The Fabelmans, d’es­sence auto­bio­gra­phique (mardi 24 jan­vier, à 19 h 30). Plan B : la pre­mière d’Ashkal, l’en­quête de Tunis (lundi 23, à 20 heures). La bande-annonce laisse ima­gi­ner un thril­ler, avec deux flics à la pour­suite d’un tueur en série.

Des pro­duc­tions fran­çaises et un grand film ukrainien !

Au Méliès de Grenoble, réputé pour son fes­ti­val “jeune public”, Télérama pro­pose aussi de voir (ou revoir) quelques-uns des bons films fran­çais de l’an­née écou­lée. Les Enfants des autres trans­forme Virginie Efira en femme sou­dain dési­reuse de fon­der une famille. Les Passagers de la nuit res­sus­cite éga­le­ment le monde des radios des années 80 autour d’un por­trait fémi­nin. Autres choix pos­sibles : Les Amandiers, sur l’é­cole de théâtre du même nom, et Chronique d’une liai­son pas­sa­gère… qui porte par­fai­te­ment son titre !

C'est l'un des films événements de l'année écoulée : Le Serment de Pamfir, venu d'Ukraine, fera un nouveau passage à l'affiche du cinéma grenoblois Le Méliès. © Condor Distribution

C’est l’un des films évé­ne­ments de l’an­née écou­lée. Le Serment de Pamfir, venu d’Ukraine, fera un nou­veau pas­sage à l’af­fiche du cinéma gre­no­blois Le Méliès. © Condor Distribution

Le Méliès parie éga­le­ment sur la noto­riété d’une belle série de films venus d’ailleurs. Armageddon Time, signé James Gray, plonge dans le quar­tier du Queens, à New York, pour une fresque fami­liale. Sous d’autres lati­tudes, Aucun Ours et Contes du hasard et autres fan­tai­sies tournent le public vers l’Iran et le Japon, grâce aux réa­li­sa­teurs Jafar Pahani et Ryusuke Hamaguchi.

Le Serment de Pamfir, lui, se déroule en Ukraine, fort de pos­sibles échos avec l’ac­tua­lité. Reste Retour à Séoul. Projeté en avant-pre­mière (samedi 21 jan­vier, à 20 h 45), ce film du Franco-Cambodgien Davy Chou a pour héroïne une femme à la recherche de ses parents biologiques.

Et dans d’autres cinémas…

Doublement à l’af­fiche à Grenoble, le Festival Télérama est aussi au pro­gramme de deux autres ciné­mas en Isère. L’Amphi de Vienne et le Kinépolis de Bourgoin-Jallieu doivent par­ti­ci­per à cette édi­tion 2023.

Martin de Kerimel

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Le festival international de l'Alpe d'Huez place les comédies au cœur de sa programmation cinéma. © Cyrille Quintard
Festival de l’Alpe d’Huez : une semaine com­plète autour des comé­dies au cinéma

ÉVÉNEMENT - Bien ancré dans le décor, le festival international du film de comédie de l'Alpe d'Huez ouvre sa 26e édition le 16 janvier 2023. Lire plus

Inupiluk, l'un des courts-métrages de Sébastien Betbeder présentés à Grenoble, évoque la rencontre improbable de deux copains avec d'autres personnages venus du Groenland. DR
La Cinémathèque de Grenoble reçoit Sébastien Betbeder, l’un de ses lau­réats 2022

EN BREF - Le cinéaste français Sébastien Betbeder vient rencontrer le public grenoblois à l'initiative de la Cinémathèque de Grenoble. Récompensé au 45e Festival du Lire plus

Pour rendre hommage au cinéaste franco-suisse Jean-Luc Godard, la Cinémathèque programme notamment "Nouvelle Vague" (1990) le 2 décembre 2022. DR
La Cinémathèque de Grenoble rend hom­mage à Godard et pour­suit sa sai­son en beauté

FOCUS - Après la disparation de Jean-Luc Godard en septembre, la Cinémathèque de Grenoble programme deux de ses films. Une double curiosité à découvrir vendredi Lire plus

Dans La Syndicaliste, Isabelle Huppert incarne Maureen Kearney, lanceuse d'alerte chez Areva. Elle retrouve le réalisateur français Jean-Paul Salomé. © Guy Ferrandis - Le Bureau Films Crédit : Guy Ferrandis - Le Bureau Films
La Syndicaliste : Jean-Paul Salomé pré­sente son nou­veau film au Pathé Chavant de Grenoble

EN BREF - Le réalisateur français Jean-Paul Salomé retrouve Isabelle Huppert avec La Syndicaliste, film projeté en avant-première au Pathé Chavant de Grenoble mardi 17 Lire plus

Flash Info

|

30/01

19h26

|

|

30/01

18h22

|

|

30/01

17h46

|

|

30/01

17h10

|

|

30/01

12h18

|

|

28/01

17h12

|

|

27/01

8h30

|

|

25/01

16h10

|

|

25/01

15h18

|

|

25/01

11h21

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 54 : « Une confé­rence qui a beau­coup fait par­ler d’elle »

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 53 : « Une drôle de polé­mique autour des pigeons à Grenoble »

Abonnement| Les loups bien pré­sents en Isère, y com­pris dans le nord du dépar­te­ment, avec 22 meutes recen­sées en 2022

Agenda

Je partage !