Rassemblement devant le GHM de Grenoble lundi 9 janvier, sur fond de garde à vue pour le président du groupe Avec

Rassemblement joyeux devant le GHM de Grenoble, sur fond de garde à vue du pré­sident du groupe Avec

Rassemblement joyeux devant le GHM de Grenoble, sur fond de garde à vue du pré­sident du groupe Avec

FOCUS - Le (nouveau) rassemblement devant le GHM de Grenoble lundi 9 janvier 2023 qui devait marquer une "journée de deuil"... a pris des teintes de célébration. Le matin même, le parquet de Grenoble annonçait en effet le placement en garde à vue de Bernard Bensaid, président du groupe Avec. Un acteur privé accusée par les syndicats de ponctionner indûment dans la caisse de la Clinique mutualiste pour renflouer sa propre trésorerie. Mais l'optimisme n'est pas pour autant au rendez-vous.

L'appel au débrayage des personnels et au rassemblement devant le GHM (Groupement hospitalier mutualiste) de Grenoble lundi 9 janvier 2023 entre 12 heures et 14 heures a rencontré un franc succès. Plus de 200 personnes se sont ainsi retrouvées devant l'établissement pour dire tout le mal qu'elles pensaient du groupe Avec. Ces dernières accusent en effet le repreneur de la Clinique mutualiste de la ponctionner pour renflouer sa propre trésorerie.

Le rassemblement devant le GHM lundi 9 janvier 2023 a rencontré le succès. © Florent Mathieu - Place Gre'net

Le rassemblement devant le GHM, lundi 9 janvier 2023. © Florent Mathieu - Place Gre'net

Les syndicats avaient appelé à une "journée de deuil" en prévision d'un conseil d'administration qui devait se tenir au matin du 9 janvier. Au cours de celui-ci, devait être validé, sans surprise, l'octroi de 2,7 millions d'euros à la mutuelle Doctocare, actionnaire du GHM, propriété du groupe Avec, désignée comme une "coquille vide" par les syndicats. De l'argent qui, selon eux, était destiné à alimenter les caisses de la société Avec.

La garde à vue de Bernard Bensaid applaudie devant le GHM

Mais la journée de deuil a finalement été joyeuse. Et pour cause : le parquet de Grenoble a annoncé, le matin même, l'interpellation et le placement en garde à vue de Bernard Bensaid, président d'Avec, pour des soupçons de "prise illégale d'intérêts" et de "détournement de fonds publics". Dans la foulée, la justice faisait encore savoir que des perquisitions étaient en cours, tant au domicile de l'intéressé qu'au siège de sa société, à Vincennes.

C'est peu dire que les manifestants - des personnels du GHM mais aussi de nombreux soutiens - ne portent pas Bernard Bensaid dans leur cœur. À plusieurs reprises, l'évocation de ses déboires judiciaires a suscité des applaudissements nourris. "C'est une grande satisfaction", n'a ainsi pas manqué de souligner Thierry Carron, secrétaire du CSE3Comité social et économique. de la Clinique mutualiste et délégué de Force ouvrière.

Des personnels de la Clinique comme (beaucoup) de leurs soutiens ont répondu présents au rassemblement. © Florent Mathieu - Place Gre'net

Des personnels de la Clinique comme (beaucoup) de leurs soutiens ont répondu présents au rassemblement. © Florent Mathieu - Place Gre'net

Un esprit de vengeance dans l'air? Peut-être un peu... mais pas seulement. Le placement en garde à vue de Bernard Bensaid a, en effet, provoqué l'annulation du conseil d'administration. Et donc, du vote des fameux 2,7 millions d'euros à l'intention de Doctocare. Un soulagement pour des syndicalistes qui chiffrent déjà à 6,5 millions la somme prélevée indûment au GHM selon eux en faveur du groupe Avec.

L'origine de cette somme? Des prestations facturées à la Clinique mutualiste, à hauteur de près de 5 millions d'euros sur 2021 et 2022, sans que le montant ne soit justifié, estiment les syndicats comme les représentants d'usagers.

Sans compter des conventions autour de garanties de loyers, dont Thierry Carron conteste, là encore, le bien-fondé. Ainsi que des prêts à taux zéro en faveur de Doctocare, dont les fameux 2,7 millions qui, pour l'heure, restent dans les caisses du GHM.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 57 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

GHM: Bernard Bensaid, président du groupe Avec, placé en garde à vue pour "prise illégale d'intérêts et détournement de fonds publics"
GHM : Bernard Bensaid, pré­sident du groupe Avec, placé en garde à vue pour « prise illé­gale d’in­té­rêts et détour­ne­ment de fonds publics »

FLASH INFO - Le parquet de Grenoble annonce, par voie de communiqué, que Bernard Bensaid, président directeur général du groupe Avec (anciennement Doctegestio), société repreneuse Lire plus

Force Ouvrière appelle à un nouveau rassemblement devant le GHM le 9 janvier... et demande la "mise sous tutelle" de l'établissement
Force ouvrière appelle à un nou­veau ras­sem­ble­ment devant le GHM le 9 jan­vier 2023… et demande sa « mise sous tutelle »

FLASH INFO - Le syndicat Force ouvrière du Groupement hospitalier mutualiste (GHM) de Grenoble appelle à un (nouveau) rassemblement devant l'établissement lundi 9 janvier 2023. Lire plus

Près de 150 personnels du GHM ont débrayé pour se rassembler sur le parvis de l'établissement ce mercredi 26 octobre 2022. © JKoël Kermabon - Place Gre'net
Grenoble : débrayage des sala­riés du GHM, inquiets de la désta­bi­li­sa­tion finan­cière de leur outil de tra­vail par le groupe Avec

REPORTAGE - Plusieurs dizaines de salariés du Groupe hospitalier mutualiste de Grenoble ont débrayé ce mercredi 26 octobre 2022 entre 13 et 14 heures. En Lire plus

La passerelle du Groupe Hospitalier Mutualiste reliant la clinique d'Alembert et la clinique des Eaux-Claires. © Manuel Pavard - Place Gre'net
Grenoble : plainte contre X de FO et la CGT pour « prise illé­gale d’in­té­rêts » visant le pré­sident du GHM et du groupe Avec

FOCUS - FO et la CGT ont déposé une plainte contre X pour "prise illégale d'intérêts", concernant la gestion du Groupe hospitalier mutualiste (GHM) de Lire plus

La passerelle du Groupe Hospitalier Mutualiste reliant la clinique d'Alembert et la clinique des Eaux-Claires. © Manuel Pavard - Place Gre'net
Reprise du GHM : le juge des réfé­rés refuse de tran­cher et invite les oppo­sants à se pour­voir au fond

FOCUS - Le tribunal judiciaire de Grenoble a rendu son ordonnance de référé, ce mercredi 10 novembre 2021, sur les conditions de reprise du Groupe Lire plus

Hôpital de Voiron ou GHM de Grenoble, les urgences au plus mal dans le Sud-Isère
Hôpital de Voiron, GHM de Grenoble… : les urgences au plus mal dans le Sud-Isère

FOCUS - La tension reste très forte dans les services d'urgences des hôpitaux du Sud-Isère, du fait d'un manque criant de personnel. Alors que les Lire plus

Flash Info

|

07/02

11h46

|

|

07/02

10h52

|

|

07/02

9h50

|

|

06/02

18h52

|

|

04/02

19h12

|

|

03/02

17h13

|

|

03/02

13h12

|

|

03/02

9h45

|

|

02/02

17h00

|

|

02/02

15h51

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 54 : « Une confé­rence reli­gieuse avec deux imams inter­dite à Echirolles »

Flash info| Explosion pos­si­ble­ment d’o­ri­gine cri­mi­nelle dans une épi­ce­rie ita­lienne de Grenoble dans la nuit du 29 au 30 jan­vier 2023

Abonnement| Réforme des retraites : blo­cage à Sciences Po Grenoble, le syn­di­cat Uni réagit, les blo­queurs répliquent

Agenda

Je partage !