Soirée spéciale BD'VAL (projet illustré à la fois en BD et méthode d'évaluation) organisée par Y Nove, en présence d'une cinquantaine de personnes à la Capsule, jeudi 30 septembre 2021 DR

Projets des jeunes : le dis­po­si­tif Y‑Nove en sur­sis, suite au désen­ga­ge­ment de la Métro

Projets des jeunes : le dis­po­si­tif Y‑Nove en sur­sis, suite au désen­ga­ge­ment de la Métro

DÉCRYPTAGE - Sauf changement de dernière minute, le dispositif associatif Y-Nove au service des projets initiés par les jeunes de l'agglomération grenobloise ne poursuivra pas ses missions en 2023. Peu satisfaite du bilan du dispositif, la Métropole de Grenoble espère probablement faire mieux en reprenant les choses en main. Pour son coordonnateur, Y-Nove paie aussi sans doute son implication dans le projet Neyrpic, le pôle commercial de Saint-Martin-d'Hères toujours décrié par une partie de la majorité métropolitaine.

« Parce que le monde de demain appartient aux jeunes d'aujourd'hui ». C'était le slogan d'Y-Nove, le dispositif pour les jeunes lancé par Grenoble-Alpes Métropole et géré de manière autonome par une équipe de quatre salariés qui s'appuyait sur le savoir-faire d'une quarantaine d'associations. Mais voilà, après avoir officié pendant six ans, le dispositif va s'arrêter.

Il n’est désormais plus tenu à bout de bras que par son coordonnateur, Jean-François Mirallès, qui a anticipé le clap de fin et trouvé des porteurs de projet pour reprendre les chantiers en cours.

Y-Nove qui soutenait les initiatives des jeunes va s'arrêter. Evénement Capitale Verte avec Y Nove, une vingtaine de jeunes se sont réunis pour parler autour de la transition écologique avec les élus. "Cela a été enrichissant et encourageant pour tous ! Cependant nous avons été déçus car seulement 2/7 élus ont été présents" déclare l'équipe d'Y Nove. Juin 2022. DR

Événement Grenoble Capitale verte avec Y-Nove en juin 2022 : une vingtaine de jeunes se sont réunis pour parler de la transition écologique avec les élus. "Cela a été enrichissant et encourageant pour tous ! Cependant, nous avons été déçus car seuls deux élus sur sept ont été présents", a déploré l'équipe d'Y-Nove. DR

Le projet Y-Nove avait mis au point une manière originale de s’adresser aux jeunes, de faire émerger leurs envies et de les soutenir dans le montage des projets. Mais il était financé par l'Agence nationale du renouveau urbain (Anru) dans le cadre du Programme d'investissement d'avenir (PIA) - "Jeunesse" 2016-2021.

Or, l'idée de l'État était d'accompagner des dynamiques territoriales originales répondant à des besoins, puis qu'elles soient poursuivies, voire améliorées, selon les résultats, par les collectivités. La Métropole de Grenoble a, elle, fait le choix de se désengager d'Y-Nove.

«On n'est pas loin de 8000 jeunes [touchés] » déclare le coordinateur d'Y-Nove

Le désengagement de la Métropole par rapport au dispositif Y-Nove a coïncidé avec l'embauche d'une chargée de mission jeunesse en 2020, indique Jean-François Mirallès, son coordinateur. «On avait 23 000 euros depuis quatre ans. On devait récupérer le pilotage du Raja, le réseau des acteurs de la jeunesse de l’agglomération dont s’occupait Cap Berriat, qui était d’accord. La Métropole aussi. Tout est tombé à l’eau, on n'a eu aucune aide. »

Sollicitée par Place Gre’net, Céline Deslattes, l'élue en charge de la jeunesse pour Grenoble-Alpes Métropole, n'a pas donné suite à notre requête. Seuls des éléments par mail nous ont été fournis répondant partiellement à nos questionnements.

Fonctionnement d'Y Nove dispositif de l'agglomération grenobloise dédié aux jeunes DR

"Au cœur de l'exercice du pouvoir, les jeunes", l'un des fondements du dispositif Y-Nove. DR

Comment les services justifient-ils l'arrêt de la subvention à Y-Nove ? Le dispositif n'aurait pas donné pleinement satisfaction. « À la fin de l'expérimentation, une évaluation conjointe entre la Métropole et l'association a été réalisée et a montré que le projet était faiblement parvenu à mobiliser les jeunes et à s'ancrer sur le territoire », indiquent les services de la Métro.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 71 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Séverine Cattiaux

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

COUV La structure tournée vers les jeunes, Y-nove, bientôt partenaire du centre commercial Neyrpic ? Une alliance que tente d'empêcher Alternatibaur centre commercial Neyrpic à Saint-Martin-d'Hères, mercredi 2 juin 2021 © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
L’association Y‑Nove bien­tôt par­te­naire du centre com­mer­cial Neyrpic, au grand dam d’Alternatiba ?

  FOCUS - Opposée à la construction du centre commercial Neyrpic à Saint-Martin-d'Hères, l'association militante Alternatiba, œuvrant pour la justice sociale et climatique, voit d'un Lire plus

La Ville de Grenoble lance une campagne de recrutement de 37 jeunes en service civique
Les espaces com­mer­ciaux, très appré­ciés par les jeunes de l’ag­glo­mé­ra­tion gre­no­bloise, selon l’en­quête com­man­dée par Apsys

EN BREF - Plus de 600 jeunes de l'agglomération grenobloise âgés de 15 à 30 ans ont répondu à une enquête sur «leur perception des Lire plus

Aucun obstacle ne devrait plus entraver les travaux du pôle commercial Neyrpic prévus pour cet automne. Sa livraison est annoncée courant 2023. Photo des friches du site industriel Neyrpic, juin 2021. © Séverine Cattiaux- Place Gre'net
Centre com­mer­cial Neyrpic : les tra­vaux sur le point de débu­ter avec le (quasi) clap de fin de la bataille judiciaire

DÉCRYPTAGE - Après onze ans de procédures judiciaires et moult reports, les travaux du pôle commercial Neyrpic vont démarrer cet automne à Saint-Martin-d’Hères sur les Lire plus

Les jeunes sont reconnaissables par leurs t-shirts bleus © Lucie Soïka
Le “pro­jet jeu­nesse” 2022 – 2027 cris­tal­lise les ten­sions au conseil muni­ci­pal de Grenoble

FOCUS - Les débats ont été vifs au conseil municipal de Grenoble, qui se tenait ce lundi 19 septembre. La présentation d’un “projet jeunesse” sur Lire plus

La Cordée change de main dés janvier 2023, quartier Arlequin © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
Le Plateau, La Cordée, MJC… les asso­cia­tions de loi­sirs entre colère et inquié­tude après la remise à plat de la Ville de Grenoble

DÉCRYPTAGE – À Grenoble, plusieurs associations de loisirs et d'éducation populaire sont vent debout suite aux récentes décisions de la municipalité qui affirme avoir "mis Lire plus

La Métropole lauréate de l'appel à projets pour le volet "Jeunes en rupture" du Contrat d'engagement jeunes
La Métropole lau­réate de l’ap­pel à pro­jets pour le volet « Jeunes en rup­ture » du Contrat d’en­ga­ge­ment jeunes

FLASH INFO - Succès pour la candidature de la Métropole de Grenoble à l'appel à projets "Jeunes en rupture", dans le cadre du Contrat d'engagement Lire plus

Flash Info

|

01/02

17h34

|

|

01/02

12h49

|

|

01/02

11h34

|

|

01/02

10h32

|

|

30/01

19h26

|

|

30/01

18h22

|

|

30/01

17h46

|

|

30/01

17h10

|

|

30/01

12h18

|

|

28/01

17h12

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 54 : « Une confé­rence reli­gieuse avec deux imams inter­dite à Echirolles »

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 53 : « Une drôle de polé­mique autour des pigeons à Grenoble »

Abonnement| Les loups bien pré­sents en Isère, y com­pris dans le nord du dépar­te­ment, avec 22 meutes recen­sées en 2022

Agenda

Je partage !