Le Fourgon, entre­prise pro­po­sant des livrai­sons de bois­sons consi­gnées, s’im­plante sur Grenoble

Le Fourgon, entre­prise pro­po­sant des livrai­sons de bois­sons consi­gnées, s’im­plante sur Grenoble

FLASH INFO – Fondée en 2021, et après avoir investi de nom­breux ter­ri­toires, l’en­tre­prise Le Fourgon a offi­ciel­le­ment fait son arri­vée sur Grenoble mardi 3 jan­vier 2023. Son cœur de métier ? Proposer plu­sieurs types de bois­son en livrai­son à domi­cile, avec récu­pé­ra­tion des caisses et bou­teilles vides au pas­sage sui­vant. Un prin­cipe de consigne pour encou­ra­ger l’u­sage du verre comme alter­na­tive au plastique.

« Après un accueil cha­leu­reux à Lyon en sep­tembre, l’entreprise s’installe […] à Grenoble le 3 jan­vier […] pour pour­suivre acti­ve­ment sa lutte contre les bou­teilles à usage unique », décrit Le Fourgon. Qui table sur le réem­ploi de 150 000 bou­teilles d’ici un an sur le seul ter­ri­toire gre­no­blois. Non sans prô­ner « un mode de consom­ma­tion plus ver­tueux qui per­met­trait, à l’échelle de la ville, d’économiser 86 000 tonnes de CO2″. Soit, ajoute l’en­tre­prise, l’é­qui­valent de plus de 4,5 mil­lions de jours de chauf­fage au gaz.

Pour l’heure, Le Fourgon dis­pose sur Grenoble d’un entre­pôt, de deux four­gons (élec­triques) et de trois col­la­bo­ra­teurs pour pro­cé­der aux tour­nées. Mais l’en­tre­prise se fixe pour objec­tif d’embaucher une ving­taine de per­sonnes sup­plé­men­taires d’ici un an. « Réalisable, lorsque l’on sait que le nombre de bou­teilles ven­dues chaque année en France avoi­sine les 20 mil­liards », juge-t-elle. Et que Le Fourgon lui-même recense déjà 3,5 mil­lions de bou­teilles réem­ployées fin 2022.

Le Fourgon dispose pour l'heure sur Grenoble d'un entrepôt, de trois salariés et de deux fourgons électriques pour réaliser ses livraisons et retraits de consignes. © Le Fourgon

Le Fourgon dis­pose pour l’heure sur Grenoble d’un entre­pôt, de trois sala­riés et de deux four­gons élec­triques pour réa­li­ser ses livrai­sons et retraits de consignes. © Le Fourgon

Les clients peuvent com­man­der en ligne les bois­sons dési­rées, via le site ou les appli­ca­tions Apple et Android dédiées. Dix gammes de pro­duit sont pro­po­sées, allant de la bière à la soupe, en pas­sant par le vin, le lait, l’eau ou encore le thé et le café. Le tout issu de bras­se­ries ou micro-bras­se­ries et d’ex­ploi­tants viti­coles ou agri­coles « locaux ». Mais aussi de groupes indus­triels, comme Badoit1Appartenant au groupe Danone. ou San Pellegrino2Appartenant au groupe Nestlé. pour l’eau miné­rale. Avec la pro­messe « d’é­tof­fer le cata­logue au fil des mois ».

« En un peu plus d’un an et demi, [Le Fourgon] livre désor­mais 17 000 clients, s’est implan­tée dans 15 villes, a levé 4,5 mil­lions d’euros et impulsé un chan­ge­ment, tant sur la façon de consom­mer que sur la manière de com­mer­cia­li­ser les bois­sons, en accom­pa­gnant près d’une soixan­taine de pro­duc­teurs », reven­dique l’en­tre­prise. Qui vise encore dix nou­velles villes en 2023, au nom de la lutte contre le « fléau des 36 mil­lions de bou­teilles en plas­tique jetées chaque jour ».

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Grâce au confinement, Sicklo a multiplié par cinq son chiffre d'affaire. © Sicklo
L’application de livrai­son de repas Sicklo en plein essor depuis le confinement

  EN BREF – Lancée en octobre 2019, Sicklo veut rendre la livraison de repas à domicile plus éthique. Son but : salarier ses employés Lire plus

Les véhicules de livraison les plus polluants seront interdits dans dix communes autour de Grenoble dès le 2 mai. Une interdiction amenée à s'accélérer.
Les inter­dic­tions de cir­cu­la­tion des véhi­cules de livrai­son s’ac­cé­lèrent dans l’ag­glo­mé­ra­tion grenobloise

FOCUS - Les premières interdictions de circuler des véhicules de livraison les plus polluants tomberont le 2 mai dans dix communes autour de Grenoble. Objectif Lire plus

En Isère, PCF, EELV ou France insou­mise demandent la fer­me­ture des appli­ca­tions de livraison

  FIL INFO – Les sections grenobloises des mouvements Ensemble, EELV, Génération.s, PCF et France insoumise demandent la fermeture des applications de livraison de type Lire plus

Le public a un mois pour donner son avis sur l'élargissement de la zone à circulation restreinte autour de Grenoble. Visés : les véhicules de livraison.
Coup de pouce de la Métro aux véhi­cules de livrai­son moins pol­luants… de son territoire

Pour bouter le diesel hors du centre-ville de Grenoble, la Métro a mis en place début 2017 une zone à circulation restreinte interdisant la circulation Lire plus

UNE Alexandre Compain et David Bidard, cofondateurs d'Eazyshop, service de livraisons à vélo de produits alimentaires frais, sur Grenoble et dans sa proche banlieue. DR
Eazyshop mise sur la livrai­son à vélo de pro­duits locaux dans l’agglo

FOCUS - Après la pause estivale, Eazyshop, tout nouveau service de livraisons à domicile et à vélo de produits frais et de qualité, collectés chez des petits Lire plus

Le public a un mois pour donner son avis sur l'élargissement de la zone à circulation restreinte autour de Grenoble. Visés : les véhicules de livraison.
Le centre-ville élargi de Grenoble inter­dit aux véhi­cules de livrai­sons les plus polluants

Annoncée depuis le mois de juin, la nouvelle réglementation à destination des véhicules de livraisons de marchandises les plus polluants est opérationnelle depuis le 1er Lire plus

Flash Info

|

07/02

11h46

|

|

07/02

10h52

|

|

07/02

9h50

|

|

06/02

18h52

|

|

04/02

19h12

|

|

03/02

17h13

|

|

03/02

13h12

|

|

03/02

9h45

|

|

02/02

17h00

|

|

02/02

15h51

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 54 : « Une confé­rence reli­gieuse avec deux imams inter­dite à Echirolles »

Flash info| Explosion pos­si­ble­ment d’o­ri­gine cri­mi­nelle dans une épi­ce­rie ita­lienne de Grenoble dans la nuit du 29 au 30 jan­vier 2023

Abonnement| Réforme des retraites : blo­cage à Sciences Po Grenoble, le syn­di­cat Uni réagit, les blo­queurs répliquent

Agenda

Je partage !