Grippe aviaire: la métropole en "niveau de risque élevé", avec mise à l'abri des volailles, y compris pour les particuliers

Grippe aviaire : la métro­pole gre­no­bloise en « niveau de risque élevé », avec mise à l’a­bri des volailles

Grippe aviaire : la métro­pole gre­no­bloise en « niveau de risque élevé », avec mise à l’a­bri des volailles

FLASH INFO – La métro­pole de Grenoble passe en « niveau de risque élevé » face à la grippe, ou influenza, aviaire. Le nombre de foyers de la mala­die pro­gresse sur le ter­ri­toire natio­nal, avec des appa­ri­tions en Auvergne-Rhône-Alpes dans l’Ain, l’Ardèche, la Loire et l’Allier, expliquent les ser­vices de l’État. Avant de pré­ci­ser qu’à ce jour, aucun cas n’a été détecté en Isère.

« Le pas­sage en niveau de risque “élevé” accen­tue l’arsenal de pro­tec­tion des éle­vages avi­coles et géné­ra­lise les mesures de pré­ven­tion », indique la pré­fec­ture de l’Isère. Pour évi­ter la pro­pa­ga­tion de la grippe aviaire, les volailles doivent ainsi être mises à l’a­bri sur l’en­semble de la métro­pole. Avec encore « obli­ga­tion de bâcher les camions trans­por­tant des pal­mi­pèdes de plus de 3 jours », et « inter­dic­tion de ras­sem­ble­ments de volailles ».

En ce qui concerne les acti­vi­tés de chasse, « seuls sont auto­ri­sés le trans­port et l’utilisation d’appelants par les déten­teurs de caté­go­rie 1 (déten­teurs de moins de 15 appe­lants); les mou­ve­ments des gibiers à plumes sont sou­mis à condi­tions (exa­men cli­nique et, pour les ana­ti­dés, dépis­tage viro­lo­gique) [et] inter­dic­tion des lâchers d’anatidés », décrit encore la préfecture.

Les volailles et volatiles doivent être mis à l'abri en Isère pour éviter la propagation de la grippe aviaire. © Augustin Bordet - Place Gre'net

Les volailles et vola­tiles doivent être mis à l’a­bri en Isère pour évi­ter la pro­pa­ga­tion de la grippe aviaire. © Augustin Bordet – Place Gre’net

Les parcs zoo­lo­giques ont, pour leur part, obli­ga­tion de faire vac­ci­ner les oiseaux ne pou­vant être mis à l’a­bri. Enfin, les com­pé­ti­tions de pigeons voya­geurs sont inter­dites jus­qu’au 31 mars 2023. Attention, insistent encore les ser­vices de l’État : les mesures de ren­for­ce­ment de la vigi­lance face à la pro­pa­ga­tion de la grippe aviaire s’ap­pliquent aussi aux par­ti­cu­liers déten­teurs d’oi­seaux de basse-cour ou d’ornement.

« Les agents de la DDDP1direc­tion dépar­te­men­tale de la pro­tec­tion des popu­la­tions. seront ame­nés à réa­li­ser des contrôles sur le res­pect des mesures appli­cables du fait de l’élévation du niveau de risque », fait savoir la pré­fec­ture. Avec « réduc­tion des indem­ni­sa­tions en cas de non-res­pect par les éle­veurs des règles en vigueur » à la clé. Pour rap­pel, la consom­ma­tion de pro­duits ali­men­taires à base de volaille ne pré­sente pas de dan­ger pour l’homme.

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Le virus de l'influenza aviaire a été détecté sur un cygne sauvage, retrouvé mort sur la commune de Brangues, dans le nord-Isère. © Pixabay
Un cas de grippe aviaire détecté sur un cygne sau­vage à Brangues, dans le Nord-Isère

FLASH INFO - Un cas de grippe aviaire - appelée influenza aviaire chez les oiseaux - a été détecté sur un cygne sauvage retrouvé mort Lire plus

Grippe aviaire: la métropole en "niveau de risque élevé", avec mise à l'abri des volailles, y compris pour les particuliers
Mesures de res­tric­tion pré­ven­tives dans les éle­vages contre le risque d’in­fluenza aviaire

  FLASH INFO – Les oiseaux aussi ont leur Covid. En Isère comme partout en France, le niveau de risque virus influenza aviaire H5N8 est Lire plus

Suite à la découverte d'un virus aviaire hautement pathogène dans des pays européens, le Ministère met en place des mesures de protection des élevages
Découverte d’un virus aviaire très patho­gène dans des pays voi­sins de la France

Suite à la découverte de nouveaux cas de grippe aviaire (virus H5N8 hautement pathogène) dans plusieurs pays voisins de la France, le ministère de l'Agriculture Lire plus

Bientôt des pigeon­niers contra­cep­tifs à Grenoble pour évi­ter de gazer les pigeons

DÉCRYPTAGE – Projet lauréat du budget participatif 2016, l'installation de pigeonniers contraceptifs dans Grenoble va devenir une réalité. Une autre manière de gérer la population Lire plus

Exposition avicole Beaucroissant 2019
L’Union avi­cole de l’Isère orga­nise son expo­si­tion d’a­ni­maux de basse-cour à Beaucroissant du 18 au 20 février

FLASH INFO — Ni la Covid-19 ni la grippe aviaire n'auront (logiquement) raison de la 71ème édition de l'Exposition nationale d'animaux de basse-cour, programmée du Lire plus

Une pétition demande à la Ville de Grenoble de retirer les canards présents dans le bassin extérieur de la Caserne de Bonne. Leur santé serait menacée.
Une péti­tion demande le retrait des canards et tor­tues de l’é­tang de la Caserne de Bonne

Une pétition lancée le 6 juin sur le site Mesopinions demande à la mairie de Grenoble de retirer les canards, canetons et tortues du bassin Lire plus

Flash Info

|

30/11

0h38

|

|

29/11

17h12

|

|

29/11

12h00

|

|

28/11

10h48

|

|

26/11

9h37

|

|

24/11

14h16

|

|

24/11

10h16

|

|

23/11

10h07

|

|

22/11

19h39

|

|

22/11

19h30

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 48 : « Le chauf­fage au cœur des débats à Grenoble »

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 47 : « La mise en place de la ZFE en question »

Culture| Art contem­po­rain : le Magasin rouvre (enfin) ses portes au public à Grenoble

Agenda

Je partage !