Contrôles des établissements touristiques en Isère sur l'été 2020: beaucoup d'anomalies, peu de fermetures

Chatenay : un homme retrouvé mort sur un che­min, le sus­pect du meurtre écroué, la com­pagne de la vic­time mise en exa­men pour « recel de cadavre »

Chatenay : un homme retrouvé mort sur un che­min, le sus­pect du meurtre écroué, la com­pagne de la vic­time mise en exa­men pour « recel de cadavre »

EN BREF – Le corps sans vie d’un homme a été décou­vert par des chas­seurs, ce samedi 22 octobre 2022 au matin, sur la com­mune de Chatenay, en Isère. La vic­time, un indi­vidu de 28 ans « défa­vo­ra­ble­ment connu de la jus­tice », avait le visage tumé­fié. Ce lundi 24 octobre, un homme de 21 ans, sus­pecté d’être l’au­teur du meurtre, a été écroué. Il s’a­git d’un ami de la com­pagne de la vic­time, qui a, elle, été mise en exa­men pour « recel de cadavre ». Tous deux se seraient débar­ras­sés du corps dans la nuit de ven­dredi à samedi.

[Article publié le 22 octobre 2022 à 16 h 26 et mis à jour le 25 octobre 2022 à 10 h 25] Ce sont des chas­seurs qui ont fait la macabre décou­verte. Ce samedi 22 octobre 2022, vers 10 heures, ceux-ci sont tom­bés nez à nez avec « un corps en bor­dure de che­min, à hau­teur de la combe Bonnet, sur la com­mune de Chatenay » (Isère), a indi­qué, le jour même, le pro­cu­reur de la République de Grenoble Éric Vaillant, confir­mant une infor­ma­tion de France Bleu Isère.

Chatenay : un corps découvert, une enquête pour homicide ouverte. © Google Maps

Le corps a été décou­vert sur la com­mune de Chatenay, non loin de La Côte-Saint-André et du pla­teau de Chambaran. © Google Maps

Les chas­seurs ont alors immé­dia­te­ment alerté les sapeurs-pom­piers qui, en arri­vant sur les lieux, ont trouvé un corps « en état de rigi­dité cada­vé­rique », relate la sta­tion locale. Traduction : le décès remon­tait à plu­sieurs heures avant la découverte.

La vic­time avait « le visage tumé­fié suite à des coups »

Les gen­darmes de Saint-Marcellin ont rapi­de­ment pu iden­ti­fier la vic­time. Il s’a­git « d’un homme de 28 ans, défa­vo­ra­ble­ment connu de la jus­tice, notam­ment pour des vio­lences conju­gales », selon le magis­trat, qui s’est vite orienté vers la piste cri­mi­nelle. En effet, les pre­miers élé­ments recueillis par les gen­darmes, tout comme les obser­va­tions du méde­cin légiste venu sur place exa­mi­ner le corps, « per­mettent d’exclure une mort natu­relle ou un sui­cide, la vic­time ayant le visage tumé­fié suite à des coups ».

Le par­quet de Grenoble a donc ouvert une enquête pour homi­cide, a annoncé le pro­cu­reur, ce samedi après-midi. Des inves­ti­ga­tions menées en co-sai­sine par la sec­tion de recherches de Grenoble et la bri­gade de recherches de Saint-Marcellin.

« Une nou­velle dis­pute aurait éclaté entre la vic­time et sa com­pagne. L’homme resté au domi­cile serait alors inter­venu pour les sépa­rer en étran­glant la victime. »

Très vite, les inves­ti­ga­tions des gen­darmes les ont ame­nés à pla­cer en garde à vue la petite amie de la vic­time, âgée de 32 ans, et un ami de celle-ci, âgé de 21 ans, pré­sent au domi­cile du couple à Saint-Siméon-de-Bressieux, pré­cise le pro­cu­reur, ce lundi 24 octobre.

Selon leurs expli­ca­tions, « lors de la soi­rée du ven­dredi 21 au samedi 22 octobre au cours de laquelle les pro­ta­go­nistes consom­maient alcools et stu­pé­fiants, une dis­pute avait éclaté entre la vic­time et sa petite amie mais éga­le­ment entre la vic­time et les trois hommes pré­sents au domi­cile », raconte Éric Vaillant, ajou­tant que des coups ont été échan­gés à cette occasion.

« Alors que les deux hommes plus âgés (33 et 35 ans) avaient quitté le loge­ment, une nou­velle dis­pute aurait éclaté entre la vic­time et sa com­pagne. L’homme resté au domi­cile serait alors inter­venu pour les sépa­rer en étran­glant la vic­time », pour­suit le magis­trat. Après avoir constaté le décès, le meur­trier pré­sumé et la com­pagne ont alors décidé de se débar­ras­ser du corps dans la forêt de Chatenay.

Le sus­pect placé en déten­tion pro­vi­soire et les trois autres per­sonnes sous contrôle judiciaire

Les conclu­sions de l’au­top­sie réa­li­sée ce lundi sont « com­pa­tibles avec les décla­ra­tions des gar­dés à vue », indique par ailleurs le pro­cu­reur. Le par­quet a donc ouvert une ins­truc­tion et fait défé­rer les quatre mis en cause, qui ont tous été mis en exa­men : l’homme de 21 ans pour « meurtre », la femme de 32 ans pour « recel de cadavre et non empê­che­ment de crime » et les deux hommes de 33 et 35 ans pour « vio­lences volon­taires en réunion sans incapacité ».

Conformément aux réqui­si­tions du par­quet, le sus­pect du meurtre a été placé en déten­tion pro­vi­soire, tan­dis que les trois autres per­sonnes ont été pla­cées sous contrôle judiciaire.

Manuel Pavard

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Contrôles des établissements touristiques en Isère sur l'été 2020: beaucoup d'anomalies, peu de fermetures
Meurtre dans une rési­dence étu­diante à Corenc : la com­pagne du tren­te­naire tué à l’arme blanche mise en exa­men et écrouée

FLASH INFO - Le corps sans vie d'un homme de 35 ans a été retrouvé dans son appartement, vendredi 7 octobre 2022, dans une résidence Lire plus

Sérigraphie sur un véhicule de la police nationale. © Joël Kermabon - Plac e Gre'net
Meurtre à Grenoble en juin 2022 : un sus­pect de 23 ans mis en exa­men pour assas­si­nat et écroué

EN BREF - Trois mois et demi après le meurtre d'un homme de 25 ans, tué par balles le 30 juin 2022 dans le quartier Lire plus

Contrôle policier nocturne. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Règlement de comptes à Grenoble : un corps cal­ciné décou­vert dans une voi­ture cri­blée de balles et incen­diée quar­tier Teisseire

FLASH INFO - Ce jeudi 15 juillet 2021, vers 4 h 20, les policiers de la sureté départementale ont découvert dans le quartier Teisseire de Lire plus

Nouvelle soirée émaillée de tirs de mortier d'artifice à Grenoble. Un fourgon de police a été pris pour cible.
Une enquête ouverte pour meurtre après la décou­verte d’un corps sans vie ven­dredi 5 avril à Grenoble

FIL INFO - Une enquête a été ouverte pour meurtre après la découverte du corps sans vie d'un jeune Isérois de 19 ans vendredi 5 Lire plus

Disparition de Marie-Thérèse Bonfanti à Pontcharra : 36 ans après, un homme arrêté et mis en exa­men pour enlè­ve­ment, séques­tra­tion et meurtre

FOCUS - Trente-six ans après la disparition de Marie-Thérèse Bonfanti à Pontcharra (Isère), un homme de 56 ans a été interpellé, puis mis en examen Lire plus

Grenoble : deux hommes à scooter blessés par arme à feu. Intersection de l'avenue Maréchal Foch et de la rue Commandant Ronzan. (c) Google 2022
Deux hommes à scoo­ter bles­sés en plein Grenoble suite à une ten­ta­tive de meurtre par arme à feu

FLASH INFO - Deux jeunes hommes en scooter "défavorablement connus" des services de police ont été très gravement blessés en plein Grenoble, suite à une Lire plus

Flash Info

|

07/12

12h09

|

|

07/12

9h07

|

|

06/12

18h26

|

|

06/12

8h01

|

|

05/12

15h08

|

|

03/12

12h09

|

|

02/12

9h15

|

|

02/12

8h06

|

|

01/12

18h57

|

|

01/12

17h21

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 49 : « Le RER métro­po­li­tain grenoblois »

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 48 : « Le chauf­fage au cœur des débats à Grenoble »

Flash info| Des « coups de pouce mobi­lité » en décembre sur Grenoble, avec gra­tuité des trans­ports en com­mun deux samedis

Agenda

Je partage !