L'ex-directrice des PFI de la région grenobloise condamnée en appel pour abus de biens sociaux

L’ex-direc­trice des PFI de la région gre­no­bloise condam­née en appel pour abus de biens sociaux

L’ex-direc­trice des PFI de la région gre­no­bloise condam­née en appel pour abus de biens sociaux

EN BREF – L’ancienne direc­trice des Pompes funèbres inter­com­mu­nales de la région gre­no­bloise (PFI) a été condam­née en appel pour abus de biens sociaux lundi 26 sep­tembre 2022. Corinne Loiodice écope d’un an de pri­son avec sur­sis et de 30 000 euros d’a­mende, plus 116 000 euros de dom­mages et inté­rêts à ver­ser à la société.

Elle avait été relaxée par le tri­bu­nal cor­rec­tion­nel en 2021. Mais l’an­cienne direc­trice des Pompes funèbres inter­com­mu­nales de la région gre­no­bloise (PFI) Corinne Loiodice a fina­le­ment été condam­née par la cour d’ap­pel de Grenoble lundi 26 sep­tembre pour abus de biens sociaux. Une déci­sion ren­due alors que ni l’ac­cu­sée ni ses avo­cats n’é­taient pré­sents dans la salle, comme le relate France Bleu Isère.

Les Pompes funèbres intercommunales de la région grenobloise (PFI). © Florent Mathieu - Place Gre'net

Les Pompes funèbres inter­com­mu­nales de la région gre­no­bloise (PFI). © Florent Mathieu – Place Gre’net

Les faits repro­chés à l’ex-direc­trice des PFI ? D’abord, avoir fait usage « des biens ou du cré­dit de cette société […] à des fins per­son­nelles » entre 2010 et 2016, comme l’in­di­quait le pro­cu­reur de la République de Grenoble Éric Vaillant. En l’oc­cur­rence, Corinne Loiodice avait conti­nué à per­ce­voir une rému­né­ra­tion indexée sur le chiffre d’affaires de la société, consi­dé­rée irré­gu­lière dès lors qu’elle en était deve­nue man­da­taire social.

Plus de 100 000 euros de dom­mages et intérêts

Corinne Loiodice avait éga­le­ment été épin­glée par la Chambre régio­nale des comptes pour avoir sous­crit un contrat de retraite, à son béné­fice et celui de cinq autre cadres dont son concu­bin, sans accord préa­lable du conseil d’ad­mi­nis­tra­tion. Le tout avec des moda­li­tés de garan­tie « dix fois plus coû­teuses que celles sous­crites pour les employés », notaient les magis­trats de la CRC.

Enfin, il est repro­ché à l’ex-direc­trice des PFI d’a­voir fait béné­fi­cier des sala­riés et des membres du conseil d’ad­mi­nis­tra­tion de remises sur les frais d’obsèques, comme le rap­pelle Le Dauphiné Libéré. Relaxée en pre­mière ins­tance, Corinne Loiodice a fina­le­ment été condam­née à un an de pri­son avec sur­sis et 30 000 euros d’a­mende, plus 116 000 euros de dom­mages à inté­rêts à ver­ser à la société. Ses avo­cats ont annoncé se pour­voir en cassation.

Christophe Ferrari salue la décision de la cour d'appel de Grenoble, alors que la Métropole est partie civile dans la procédure judiciaire. © Lucas Frangella - Métropole de Grenoble

Christophe Ferrari salue la déci­sion de la cour d’ap­pel de Grenoble, alors que la Métropole est par­tie civile dans la pro­cé­dure judi­ciaire. © Lucas Frangella – Métropole de Grenoble

Une déci­sion que salue dans un com­mu­ni­qué Christophe Ferrari, pré­sident de la Métropole de Grenoble. Société d’é­co­no­mie mixte, les PFI comptent en effet nombre d’é­lus métro­po­li­tains dans leur conseil d’ad­mi­nis­tra­tion. La Métropole de Grenoble s’est par ailleurs por­tée par­tie civile dans le cadre de la pro­cé­dure judi­ciaire. « J’ai mis toute mon éner­gie depuis pour que la lumière soit faite et la jus­tice ren­due », déclare aujourd’­hui son président.

Et Christophe Ferrari de sou­li­gner une seconde pro­cé­dure en cours, « concer­nant la durée exces­sive de conser­va­tion des corps et le sys­tème de sur­fac­tu­ra­tion, mer­can­tile et nau­séa­bond en décou­lant ». Le pré­sident de la Métro indique avoir saisi le doyen des juges d’ins­truc­tion sur ce second volet. Avant de conclure en appor­tant son sou­tien au pré­sident des PFI, l’élu métro­po­li­tain Jean-Marc Gauthier, ainsi qu’aux sala­riés de la société.

Florent Mathieu

Auteur

1 commentaire sur « L’ex-direc­trice des PFI de la région gre­no­bloise condam­née en appel pour abus de biens sociaux »

  1. Mais que font donc tous ces élus dans ces conseils d’ad­mi­nis­tra­tion qu’ils n’ad­mi­nistrent pas ? À part prendre des jetons de présence…

    sep article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

L'ancienne directrice des Pompes funèbres intercommunales de la région grenobloise devra répondre le 14 avril du chef d'abus de biens sociaux.
Pompes funèbres inter­com­mu­nales de Grenoble : l’an­cienne direc­trice jugée pour abus de biens sociaux

FOCUS - L'ancienne directrice des Pompes funèbres intercommunales de la région grenobloise devra répondre le 14 avril prochain du chef d'abus de biens sociaux devant Lire plus

Abus de biens sociaux : l’ex-direc­trice des Pompes funèbres inter­com­mu­nales relaxée, les faits étant prescrits

  EN BREF - L'ex-directrice des Pompes funèbres intercommunales de l'agglomération grenobloise a été relaxée du chef d'abus de biens sociaux par le tribunal correctionnel Lire plus

Ex-direc­trice des Pompes funèbres inter­com­mu­nales relaxée : le par­quet fait appel

  FLASH INFO - Le parquet de Grenoble a annoncé faire appel de la décision du tribunal correctionnel qui, le 17 mars 2021, a relaxé Lire plus

L'ex-directrice des PFI de la région grenobloise condamnée en appel pour abus de biens sociaux
La “relo­ca­li­sa­tion” des obsèques catho­liques dans les églises inquiète les fidèles isérois

Depuis le 1er février 2018, les catholiques isérois n'ont plus la possibilité de se tourner vers les Pompes funèbres intercommunales et leur équipe de laïcs Lire plus

carré musulman cimetière Grand Sablon
Le pre­mier carré musul­man de Grenoble inau­guré au cime­tière du Grand Sablon

FOCUS - Le maire de Grenoble, Eric Piolle, a inauguré le premier carré musulman de la ville au cimetière du Grand Sablon, samedi 4 avril. En Lire plus

Le cime­tière Saint-Roch rend hom­mage à la domp­teuse tuée par sa lionne à la Foire des Rameaux de Grenoble… en 1891

FIL INFO – L'association Saint-Roch, vous avez dit cimetière ? inaugure vendredi 13 avril à 11 heures la restauration de la tombe d'Augustine “Rosita” Gandolfo, jeune Lire plus

Flash Info

|

30/11

17h49

|

|

30/11

12h11

|

|

30/11

9h58

|

|

30/11

0h38

|

|

29/11

17h12

|

|

29/11

12h00

|

|

28/11

10h48

|

|

26/11

9h37

|

|

24/11

14h16

|

|

24/11

10h16

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 48 : « Le chauf­fage au cœur des débats à Grenoble »

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 47 : « La mise en place de la ZFE en question »

Société| Affaire Marie-Thérèse Bonfanti : le crâne décou­vert à La Buissière, sur les lieux indi­qués par le sus­pect du meurtre, est bien celui de la mère de famille disparue

Agenda

Je partage !