L'incendie de végétation de La Buisse délicat à fixer du fait de la présence de nombreuses barres rocheuses (photo prise au moyen d'un drone) . © Benjamin Pitault

Un incen­die dû à la foudre ravage une ving­taine d’hec­tares de végé­ta­tion assé­chée à La Buisse près de Voreppe

Un incen­die dû à la foudre ravage une ving­taine d’hec­tares de végé­ta­tion assé­chée à La Buisse près de Voreppe

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FLASH INFO – Un incen­die de végé­ta­tion assé­chée, dû à la foudre, s’est déclaré ce ven­dredi 5 août 2022 vers 18 h 45 au-des­sus de la Buisse en amont de Voreppe. Si le feu a régressé après avoir ravagé une ving­taine d’hec­tares, les pom­piers du SDIS de l’Isère ont lutté toute la nuit et déployé d’im­por­tants moyens. Ils demeurent mobi­li­sés pour fixer l’in­cen­die et évi­ter à tout prix sa propagation.

Voilà qui rap­pelle l’in­cen­die qui, il y a 19 ans en 2003, avait ravagé en plein été les pentes du Néron durant un mois. Et qui illustre la haute inflam­ma­bi­lité de la végé­ta­tion isé­roise avec un scé­na­rio redouté par les auto­ri­tés et les sapeurs-pom­piers en pleine période de cani­cule.

De fait, depuis 18 h 45, ce ven­dredi 5 août 2022, près de 120 pom­piers, vingt-cinq engins et un héli­co­ptère de la sécu­rité civile sont mobi­li­sés pour maî­tri­ser l’in­cen­die dans un sec­teur très dif­fi­cile d’ac­cès à cause de la pré­sence de nom­breuses barres rocheuses.

L’incendie « ne menace pas d’ha­bi­ta­tion mais deux usines – où du gaz est sto­cké – situées en contre­bas de l’in­cen­die », rap­por­tait tou­te­fois ce samedi matin France Bleu Isère1Depuis la menace semble écar­tée selon les secours.

« L’opération va durer à cause de la pré­sence de feu sur la pre­mière barre rocheuse. Et c’est inac­ces­sible pour nous. On se doit de garan­tir la sécu­rité de nos inter­ve­nants », expli­quait à nos confrères le com­man­dant Philippe Letondeur, res­pon­sable de l’o­pé­ra­tion pour les ser­vices dépar­te­men­taux d’in­cen­die et de secours (Sdis) de l’Isère.

Les pom­piers redoublent d’ef­forts pour évi­ter une résur­gence de l’incendie

Les pom­piers redoutent avant tout une résur­gence du feu qui pour­rait se voir faci­li­tée par l’in­ter­mé­diaire de l’hu­mus par­ti­cu­liè­re­ment assé­ché. « Notre objec­tif est de qua­driller le ter­rain pour évi­ter que le feu ne s’é­chappe par le haut. Nous uti­li­sons les élé­ments natu­rels, par exemple les barres rocheuses, pour le main­te­nir dans un cer­tain péri­mètre », expli­quait un offi­cier du Sdis 38 au Dauphiné libéré

De nombreuses barres rocheuses présentes sur le site de l'incendie limitent l'efficacité des pompiers. © Benjamin Pitault

De nom­breuses barres rocheuses pré­sentes sur le site de l’in­cen­die au-des­sus de La Buisse limitent l’ef­fi­ca­cité des pom­piers. © Benjamin Pitault

« La par­tie de l’in­cen­die sur les champs est sous contrôle mais reste sur­veillée. La par­tie falaise, très dif­fi­cile d’ac­cès, en tout cas pour les camions, brûle encore un peu », témoi­gnait ce samedi vers 13 heures un habi­tant de Voreppe.

En atten­dant que le sinistre qui a déjà ravagé près de 20 hec­tares de végé­ta­tion soit tota­le­ment maî­trisé, la RD 1075 reste cou­pée dans les deux sens de cir­cu­la­tion entre Voreppe et La Buisse « par mesure de pré­cau­tion et pour per­mettre aux secours d’in­ter­ve­nir ».

Le Centre opé­ra­tion­nel d’incendie et de secours (Codis) demande par ailleurs à la popu­la­tion de ne plus contac­ter le 18 pour signa­ler des reprises de feu, rap­pe­lant « qu’un impor­tant dis­po­si­tif est déjà [posi­tionné] sur place ».

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Joël Kermabon

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Tour Perret Parc Paul Mistral avril 2022
Risques d’in­cen­dies : la Ville de Grenoble rap­pelle l’interdiction de tout feu ou bar­be­cue dans les espaces verts municipaux

EN BREF - En raison d’un risque très sévère d’incendies lié aux fortes chaleurs et à la sécheresse, la Ville de Grenoble rappelle que les Lire plus

Les élus posent devant la plaque commémorative (c) Elias Muhlstein
Le nou­veau col­lège Lucie-Aubrac inau­guré presque cinq ans après l’in­cen­die de l’an­cien à La Villeneuve

EN BREF - Après avoir accueilli les premiers élèves en janvier 2022, le nouveau collège Lucie-Aubrac de la Villeneuve a été inauguré le vendredi 6 Lire plus

Poste de transformation électrique. © Wikipedia Commons
Nouvel incen­die d’un trans­for­ma­teur élec­trique à Meylan : le par­quet pri­vi­lé­gie la piste d’un acte volontaire

FLASH INFO - Un incendie s'est déclaré sur un poste de transformation d'Enedis à Meylan, ce mercredi 13 avril 2022, privant momentanément d'électricité des milliers Lire plus

Neuf lignes électriques ont été incendiées sous le pont de Brignoud qui franchit l'Isère sur la RD10, entre Villard-Bonnot et Crolles. © Département de l'Isère
Incendie du pont de Brignoud : Le Grésivaudan et le Département annoncent des mesures pour faci­li­ter les déplacements

EN BREF - Une semaine après l'incendie de lignes électriques sous le pont de Brignoud, la communauté de communes Le Grésivaudan et le Département de Lire plus

Salariés en tenue à l'intérieur de l'usine STMicroelectronics de Crolles. © Artechnic
Incendies de lignes élec­triques : STMicroelectronics Crolles, un site « Seveso seuil haut » ciblé, la CGT dénonce « des actes irresponsables »

EN BREF - Les deux incendies successifs de lignes électriques, survenus dans les nuits du dimanche 3 au lundi 4 avril et du lundi 4 Lire plus

Neuf lignes électriques ont été incendiées sous le pont de Brignoud qui franchit l'Isère sur la RD10, entre Villard-Bonnot et Crolles. © Département de l'Isère
Nouvel incen­die de lignes élec­triques sous le pont de Brignoud, entre Villard-Bonnot et Crolles, dans la nuit du lundi 4 au mardi 5 avril 2022

FOCUS - Plusieurs lignes électriques ont été incendiées dans la nuit du lundi 4 au mardi 5 avril 2022, sous le pont de Brignoud enjambant Lire plus

Flash Info

|

07/08

10h59

|

|

07/08

10h36

|

|

06/08

16h39

|

|

06/08

14h57

|

|

05/08

11h49

|

|

05/08

9h50

|

|

04/08

17h00

|

|

04/08

12h07

|

|

03/08

15h57

|

|

03/08

13h04

|

Les plus lus

Politique| Grenoble : trois femmes ont pu se bai­gner en bur­kini à la pis­cine Jean Bron, un mois après la déci­sion du Conseil d’État

Flash info| Séparatisme et com­mu­nau­ta­risme : le pré­fet de l’Isère demande des expli­ca­tions face aux bur­ki­nis dans une pis­cine de Grenoble

À voir| Fête médié­vale à Saint-Antoine-L’Abbaye : « le chan­tier des bâtis­seurs » de retour les 6 et 7 août 2022

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin