Marché aux fleurs au jardin de ville de Grenoble le samedi 7 mai 2022

Le mar­ché aux fleurs s’ins­talle au jar­din de ville de Grenoble pour une édi­tion consa­crée à la flore alpine

Le mar­ché aux fleurs s’ins­talle au jar­din de ville de Grenoble pour une édi­tion consa­crée à la flore alpine

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FIL INFO – Le mar­ché aux fleurs des unions de quar­tier du centre-ville revient pour une nou­velle édi­tion. Le samedi 7 mai, les hor­ti­cul­teurs isé­rois pour­ront pro­po­ser aux habi­tants un ensemble de fleurs, arbustes, aro­ma­tiques et bon­saïs. Mais aussi dif­fé­rentes acti­vi­tés pour les enfants autour de la sen­si­bi­li­sa­tion à la flore.

Ce mar­ché, créé il y a plus de dix ans, s’ins­talle une nou­velle fois au Jardin de ville, le samedi 7 mai. Labellisé Grenoble Capitale verte 2022, l’é­vè­ne­ment vise avant tout à sen­si­bi­li­ser les habi­tants à la flore qui les entoure, comme l’ex­plique l’or­ga­ni­sa­trice Agnès Bassaler. « Notre mar­ché aux fleurs a pour but d’a­ni­mer nos quar­tiers de façon fami­liale et bon enfant. Nous vou­lons aussi sen­si­bi­li­ser les habi­tants à la place de la nature par le fleu­ris­se­ment des bal­cons et des jar­dins (par­ta­gés ou pri­vés). »

L’idée est née de l’i­ni­tia­tive de trois unions de quar­tiers : celles de la Mutualité, celle du quar­tier Expo-Bajatière et celle du centre-ville. « Notre orga­ni­sa­tion est basée essen­tiel­le­ment sur l’enthousiasme et le béné­vo­lat des unions de quar­tier orga­ni­sa­trices. Sans cela, nous ne pour­rions pas assu­mer les frais et charges incon­tour­nables », pré­cise l’organisatrice.

La flore alpine mise à l’honneur

Si les thèmes ont pu varier au cours des années – sur les épou­van­tails, les plantes médi­ci­nales, la rose ou les jar­dins anglais – c’est un thème local qui a été choisi pour cette édi­tion : la flore alpine. Le mar­ché aux fleurs sera donc accom­pa­gné d’a­ni­ma­tions autour des fleurs des Alpes tout au long de la journée.

La Renoncule des glaciers pousse à plus de 2 000 mètres. © Station alpine Joseph-Fourier

La Renoncule des gla­ciers qui pousse à plus de 2 000 mètres est mena­cée par le réchauf­fe­ment cli­ma­tique. © Station alpine Joseph-Fourier

Les unions de quar­tier pro­posent, entre autres, des ate­liers aqua­relle ou un concert de l’é­cole de musique de l’Harmonie de Grenoble. Trièves Compostage répon­dra par ailleurs aux ques­tions concer­nant la valo­ri­sa­tion des déchets et Sème Sauvage pro­po­sera sa “grai­no­thèque” (dif­fé­rentes varié­tés de graines) de plantes sauvages.

A noter éga­le­ment, des confé­rences, notam­ment sur le Jardin du Lautaret, afin de faire décou­vrir la richesse de la végé­ta­tion vedette de cette année. Créé en 1899, ce magni­fique jar­din bota­nique alpin per­ché à 2 100 mètres, au col du Lautaret dans les Hautes-Alpes, dépend à la fois de l’Université Grenoble Alpes et du CNRS.

Inauguration des serres du jardin du Lautaret à Grenoble. © UGA

Inauguration des serres du jar­din du Lautaret à Grenoble en 2018. © UGA

Il entre­tient une vaste col­lec­tion de plantes d’al­ti­tude ori­gi­naires du monde entier, dans un cadre excep­tion­nel où tra­vaillent des scien­ti­fiques spé­cia­listes de la flore alpine. Le Museum d’Histoire natu­relle pré­sen­tera, quant à lui, des pho­tos des planches de l’herbier du célèbre bota­niste gre­no­blois Dominique Villars et ani­mera une confé­rence sur ce thème.

Programme du mar­ché aux fleurs

Le mar­ché se tien­dra samedi 7 mai au Jardin de ville de 8 heures à 18 heures

De 8 heures à midi : réa­li­sa­tion col­lec­tive d’une fresque géante sur le thème de la forêt

10 h 30 et 15 heures : ate­lier d’i­ni­tia­tion à l’aquarelle

14 heures – 16 heures : concert de l’é­cole de musique de l’Harmonie de Grenoble

15 heures – 16 h 30 : conver­sa­tion sur le thème « Un her­bier au Museum de Grenoble, est-ce utile pour la flore des Alpes ? »

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Elias Muhlstein

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Les habitants ont pu poser des questions aux élus municipaux venus en nombre. © Jules Peyron - Place Gre'net
Centre-ville de Grenoble : des débats tou­jours dans l’im­passe avec l’Union de quartier

FOCUS - La réunion publique annuelle de l'Union des habitants du centre-ville (UHCV) s'est tenue ce jeudi 11 avril. Les débats ont porté sur la Lire plus

La Frapna a saisi le tribunal administratif de Grenoble en vue d'obtenir la suspension des travaux d'élargissement sur l'A480 commencés il y a deux mois.
Élargissement de l’A480 : l’u­nion de quar­tier Berriat réclame un mur anti-bruit

FIL INFO - Une pétition réclame la construction d'un mur anti-bruit le long de l'A480 sur un peu moins de trois kilomètres, entre le pont Lire plus

Pas de gratuité du stationnement à Grenoble durant la nouvelle période de confinement
Une par­tie du quar­tier des Eaux-Claires va pas­ser en sta­tion­ne­ment payant

EN BREF - À partir du 18 juin 2018, le nord du quartier des Eaux-Claires passera au stationnement payant. Cette décision a été prise de Lire plus

Sept élus de la majorité ont quitté le débat qui a suivi l’assemblée générale de l’Union des habitants du centre-ville de Grenoble ce mercredi 25 avril.© Joël Kermabon - Place Gre'net
Gros clash à l’AG de l’Union des habi­tants du centre-ville : les élus gre­no­blois ont quitté la salle

REPORTAGE - Faute d'interlocuteurs, le débat qui a suivi l'assemblée générale de l'Union des habitants du centre-ville de Grenoble a tourné court ce mercredi 25 Lire plus

UNE Débat lors des Assises Citoyennes © Joel Kermabon - placegrenet.fr
Les Conseils citoyens indé­pen­dants sont déser­tés ? Le Cluq pro­pose de les supprimer

DÉCRYPTAGE - Faut-il supprimer les conseils citoyens indépendants (CCI), initiés par la majorité d'Eric Piolle, au motif qu'ils vivotent pour certains ? La question mérite sérieusement d'être Lire plus

Gérard Hudault, le président de l'Union de quartier Notre-Dame, s’inquiète de la multiplication des terrasses jugées envahissantes et demande un moratoire.
L’union de quar­tier Notre-Dame s’in­quiète de la mul­ti­pli­ca­tion des ter­rasses dans le centre de Grenoble

Gérard Hudault, le président de l'Union de quartier Notre-Dame, tire la sonnette d'alarme. Ce dernier s'est ainsi fendu, ce dimanche 17 décembre, d'un communiqué sur Lire plus

Flash Info

|

07/08

10h59

|

|

07/08

10h36

|

|

06/08

16h39

|

|

06/08

14h57

|

|

05/08

11h49

|

|

05/08

9h50

|

|

04/08

17h00

|

|

04/08

12h07

|

|

03/08

15h57

|

|

03/08

13h04

|

Les plus lus

Flash info| Séparatisme et com­mu­nau­ta­risme : le pré­fet de l’Isère demande des expli­ca­tions face aux bur­ki­nis dans une pis­cine de Grenoble

À voir| Fête médié­vale à Saint-Antoine-L’Abbaye : « le chan­tier des bâtis­seurs » de retour les 6 et 7 août 2022

Environnement| « Chasses pré­si­den­tielles » en Isère : le mili­tant Jean-François Noblet condamné pour diffamation

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin