Second tour de la présidentielle 2022: après la victoire d'Emmanuel Macron, les regards se tournent vers les législatives

Après la vic­toire d’Emmanuel Macron, les res­pon­sables poli­tiques isé­rois déjà en ordre de marche pour les législatives

Après la vic­toire d’Emmanuel Macron, les res­pon­sables poli­tiques isé­rois déjà en ordre de marche pour les législatives

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FOCUS – Les résul­tats du second tour de l’é­lec­tion pré­si­den­tielle 2022 en Isère dif­fèrent peu de ceux obser­vés au niveau natio­nal. Avec, comme tou­jours, des dis­pa­ri­tés selon les com­munes et les ter­ri­toires. Les regards sont à pré­sent entiè­re­me­ment tour­nés vers les légis­la­tives, au tra­vers notam­ment d’un nou­vel appel au ras­sem­ble­ment de la gauche.

Quid du second tour de la pré­si­den­tielle 2022 en Isère, pré­cé­dant de peu les élec­tions légis­la­tives ? Tout comme au soir du pre­mier tour, le dépar­te­ment s’ins­crit dans la lignée des résul­tats natio­naux. Emmanuel Macron arrive ainsi lar­ge­ment en tête, avec 59,80 % des voix. Le taux d’abs­ten­tion est, lui, proche des 26 %. Soit 2,5 points de plus qu’au soir du second tour de la pré­si­den­tielle 2017. Tout en demeu­rant légè­re­ment infé­rieur à la moyenne nationale.

Les urnes s'apprêtent à donner leur verdict au bureau de vote Berthe-de-Boissieux à Grenoble. © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Les urnes s’ap­prêtent à don­ner leur ver­dict au bureau de vote Berthe-de-Boissieux à Grenoble. © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

Dans le détail, cer­taines com­munes octroient des scores sans appel pour le pré­sident sor­tant. Qui enre­gistre pas moins de 76,94 % des suf­frages à Meylan, ou 74,86 % à Crolles. Les chiffres sont éga­le­ment impor­tants dans les com­munes qui avaient porté Jean-Luc Mélenchon en tête du pre­mier tour. Emmanuel Macron obtient ainsi 66,64 % à Saint-Martin-d’Hères ou 64,38 % à Fontaine.

Des taux d’abs­ten­tion sou­vent très élevés

À Grenoble, le score d’Emmanuel Macron est encore plus impres­sion­nant. Le pré­sident-can­di­dat engrange ainsi pas moins de 78,74 % des suf­frages expri­més. Le tout avec une abs­ten­tion à 32,11 %… soit près de neuf points de plus qu’en 2017. Un fort taux d’abs­ten­tion qui se retrouve dans de nom­breuses com­munes, comme à Échirolles (35,66 %), Saint-Martin-d’Hères (34,21 %), ou encore Bourgoin-Jallieu (33,33 %).

Emmanuel Macron arrive largement en tête des communes ayant voté Jean-Luc Mélenchon lors du premier tour. © Place Gre'net

Emmanuel Macron arrive lar­ge­ment en tête des com­munes ayant voté Jean-Luc Mélenchon lors du pre­mier tour. © Place Gre’net

Marine Le Pen arrive tout de même en tête dans près de 200 com­munes du dépar­te­ment. La can­di­date du Rassemblement natio­nal signe ainsi un score de 56,63 % aux Abrets-en-Dauphiné. Ou de 54,7 % à Charvieu-Chavagneux, seule com­mune de plus de 5000 habi­tants à la por­ter en tête. Mais c’est à Oulles que le RN signe sa meilleure per­for­mance : Avec 18 voix (sur 30) en sa faveur, Marine Le Pen y enre­gistre 69,23 % des suf­frages exprimés.

« Le nou­veau man­dat d’Emmanuel Macron ne devra pas être un nou­vel exer­cice soli­taire du pou­voir, appuyé par un parti unique »

Parmi les pre­miers à réagir, le pré­sident du Conseil dépar­te­men­tal de l’Isère a salué à sa façon la réélec­tion du pré­sident sor­tant. « Le nou­veau man­dat d’Emmanuel Macron ne devra pas être un nou­vel exer­cice soli­taire du pou­voir, appuyé par un parti unique appli­quant sans dis­cus­sion les déci­sions de l’Élysée au Parlement, et impo­sant les déci­sions de Paris aux col­lec­ti­vi­tés locales », écrit ainsi Jean-Pierre Barbier.

Le Département a, en effet, sou­vent cri­ti­qué des poli­tiques impo­sées par l’État. Qu’il s’a­gisse du pacte finan­cier, qua­li­fié de « dik­tat », ou encore du pas­sage (fina­le­ment très assou­pli) aux 80 km/h sur les routes. « Le pré­sident de la République doit, dès à pré­sent, s’engager à per­mettre aux col­lec­ti­vi­tés locales de conser­ver leurs marges de manœuvre et à écou­ter les élus les plus proches de la popu­la­tion », juge dès lors Jean-Pierre Barbier.

Nouveaux appels à l’u­nion de la gauche pour les législatives

Les regards se tour­naient déjà vers les élec­tions légis­la­tives au sor­tir du pre­mier tour, et la ten­dance ne fait que se confir­mer au soir du 24 avril. Jérémie Giono, secré­taire dépar­te­men­tal du PCF Isère, réitère ainsi son appel à une union de la gauche pour le “troi­sième tour”. Et pour cause : « Si la gauche ne prend pas ces légis­la­tives du bon pied, on peut se retrou­ver demain avec plus de dépu­tés d’ex­trême droite que de gauche », redoute-t-il.

Jérémie Giono lors d'une action devant la permanence parlementaire de la députée de l'Isère Émilie Chalas. © Place Gre'net

Jérémie Giono lors d’une action devant la per­ma­nence par­le­men­taire de la dépu­tée de l’Isère Émilie Chalas. © Place Gre’net

Aux yeux du com­mu­niste, l’u­nion est d’au­tant plus néces­saire que la « proxi­mité » est la meilleure manière à ses yeux de « redon­ner du sens à la poli­tique ». « Un député doit être un élu au ser­vice des habi­tants de son ter­ri­toire. Ça s’est rela­ti­ve­ment perdu avec la macro­nie », juge Jérémie Giono. Qui compte, « dès lundi matin », appe­ler les forces de gauche du dépar­te­ment à une ren­contre en cours de semaine pour pré­pa­rer les élec­tions législatives.

Même son de cloche pour Guillaume Gontard. Le séna­teur éco­lo­giste de l’Isère s’in­quiète de voir le RN en constante pro­gres­sion dans les urnes. De quoi, consi­dère-t-il, ren­for­cer « la res­pon­sa­bi­lité des éco­lo­gistes et de la gauche de tra­vailler ensemble ». Un constat par­tagé, presque mot pour mot, par le Parti socia­liste de l’Isère. Qui appelle « l’ensemble de la gauche [à] prendre des ini­tia­tives pour redon­ner des pers­pec­tives et por­ter un nou­vel espoir ».

LREM et le RN en ordre de bataille pour le “troi­sième tour”

Les légis­la­tives, les par­ti­sans d’Emmanuel Macron y pensent éga­le­ment. À l’i­mage de la dépu­tée Catherine Kamowski, consciente que nombre de voix se sont en réa­lité pro­non­cées contre Marine Le Pen. « Ceci nous oblige à réflé­chir com­ment nous allons abor­der ces légis­la­tives », déclare-t-elle. En ima­gi­nant une « ouver­ture à un tra­vail com­mun », tant à des­ti­na­tion de la droite ou la gauche… sans en pré­ci­ser les contours.

Alexis Jolly aux côtés de Marine Le Pen. Le responsable du RN 38 annonce dix candidats, cinq homme et cinq femmes, pour les législatives de juin 2022. © Alexis Jolly

Alexis Jolly aux côtés de Marine Le Pen. Le res­pon­sable du RN 38 annonce dix can­di­dats, cinq homme et cinq femmes, pour les légis­la­tives de juin 2022. © Alexis Jolly

Côté Rassemblement natio­nal, faut-il comp­ter sur une même ouver­ture en direc­tion du mou­ve­ment d’Éric Zemmour ? Alexis Jolly ne le pense pas. « Je ne crois pas que cela soit à l’ordre du jour. Marine Le Pen est beau­coup plus ras­sem­bleuse que n’im­porte quel autre parti de notre famille des natio­naux », déclare le res­pon­sable du RN 38. En Isère, le can­di­dat Zemmour avait réa­lisé un score de 7 % au pre­mier tour de la présidentielle.

Une chose est sûre, le Rassemblement natio­nal se met lui aussi en ordre de bataille pour les légis­la­tives. Alexis Jolly annonce son inten­tion de com­men­cer à les pré­pa­rer dès le lundi 25 avril, quand bien même ce tra­vail avait pro­ba­ble­ment débuté en amont du second tour. Et celui-ci d’an­non­cer la pré­sen­ta­tion pro­chaine de dix can­di­dats, cinq hommes et cinq femmes. Soit un can­di­dat pour chaque cir­cons­crip­tion du département.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Résultats, abstention, réactions... Quel visage du premier tour de l'élection présidentielle 2022 en Isère?
Résultats, abs­ten­tion, réac­tions… Panorama du pre­mier tour de l’é­lec­tion pré­si­den­tielle 2022 en Isère

FOCUS – Si l'Isère s'inscrit (en grande partie) dans la lignée des résultats nationaux pour le premier tour de l'élection présidentielle, des disparités en matière Lire plus

Élection présidentielle 2022: les résultats du premier tour dans la région grenobloise
Élection pré­si­den­tielle 2022 : les résul­tats du pre­mier tour dans la région grenobloise

CARTE INTERACTIVE - Retrouvez l'essentiel des résultats du premier tour de l'élection présidentielle 2022 dans le Sud Isère et la grande région grenobloise avec Place Lire plus

Chronique Place Gre'net - RCF épisode 36: "Les difficultés à exercer le métier de journaliste"
Chronique Place Gre’net – RCF épi­sode 28 : « Le pre­mier tour de l’é­lec­tion pré­si­den­tielle vu de l’Isère »

Place Gre'net s'associe à la radio RCF Isère chaque lundi midi dans la chronique L'Écho des médias. Notre objectif? Revenir sur une actualité, décrypter une Lire plus

© Manuel Pavard - Place Gre'net
Présidentielle : entre 1300 et 2000 mani­fes­tants à Grenoble contre l’ex­trême droite et pour la défense des droits et acquis sociaux

REPORTAGE - Entre 1300 et 2000 personnes ont défilé dans le centre-ville de Grenoble, ce samedi 16 avril 2022, contre l'extrême droite et pour la Lire plus

DR
Election pré­si­den­tielle : 89 élus isé­rois appellent à voter Macron dans une tribune

FIL INFO - Dans la France entière, les consignes de votes se multiplient à l'approche du second tour de l'élection présidentielle. Ce vendredi 22 avril Lire plus

Chronique Place Gre'net - RCF épisode 36: "Les difficultés à exercer le métier de journaliste"
Chronique Place Gre’net – RCF épi­sode 25 : « La cam­pagne pré­si­den­tielle côté terrain »

Place Gre'net s'associe à la radio RCF Isère chaque lundi midi dans la chronique L'Écho des médias. Notre objectif? Revenir sur une actualité, décrypter une Lire plus

Flash Info

|

17/08

11h57

|

|

17/08

11h17

|

|

16/08

18h38

|

|

16/08

17h06

|

|

16/08

10h10

|

|

13/08

8h35

|

|

13/08

1h08

|

|

12/08

20h21

|

|

12/08

17h28

|

Les plus lus

Environnement| L’Isère de nou­veau pla­cée en vigi­lance jaune cani­cule à comp­ter du mer­credi 10 août

Abonnement| Îlots de cha­leur : Grenoble, mau­vaise élève et sous les cri­tiques de l’op­po­si­tion, veut faire mieux

Flash info| L’incendie qui a ravagé 100 hec­tares de végé­ta­tion entre La Buisse et Voreppe est « maî­trisé mais pas éteint » selon la pré­fec­ture de l’Isère

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin