Enzo Dubois en compagnie de Marine Le Pen. © Enzo Dubois via son compte Facebook

Enzo Dubois, jeune mili­tant du RN de l’Isère ciblé par des tirs de cara­bine à plomb après avoir reçu des menaces

Enzo Dubois, jeune mili­tant du RN de l’Isère ciblé par des tirs de cara­bine à plomb après avoir reçu des menaces

FLASH INFO – Enzo Dubois, un jeune mili­tant ber­ja­lien du Rassemblement natio­nal (RN) de l’Isère, s’est vu ciblé à deux reprises par des tirs de cara­bine à plomb à Saint-Priest, dans la soi­rée du 24 jan­vier 2022. Cette agres­sion en forme de véri­table guet-apens est sur­ve­nue après plu­sieurs cour­riers ano­nymes reçus à son domi­cile et des menaces de mort pos­tées sur les réseaux sociaux.

C’est en sor­tant de sa voi­ture après sa jour­née de tra­vail qu’Enzo Dubois, sou­tien incon­di­tion­nel de Marine Le Pen, s’est fait agres­ser lundi soir par deux hommes, dont l’un muni d’une cara­bine à plomb. Ce der­nier a tiré un pre­mier coup qui a fait tom­ber le cha­peau d’Enzo Dubois. Le jeune homme a alors tenté de fuir tan­dis que l’in­di­vidu après avoir rechargé tirait une nou­velle fois dans sa direc­tion. Enzo Dubois à réussi à évi­ter le tir en se pro­té­geant le visage der­rière sa sacoche, avant de par­ve­nir à s’en­fuir et appe­ler la police qui n’a pas tardé à intervenir.

Alexis Jolly lors de l'élection métropolitaine

Alexis Jolly lors de l’é­lec­tion métro­po­li­taine © Laure Gicquel

« Je l’ai appelé dès que j’ai appris la nou­velle révé­lée par le Dauphiné libéré et il m’a confirmé que, depuis plu­sieurs semaines, il rece­vait des menaces », nous explique Alexis Jolly, délé­gué dépar­te­men­tal du Rassemblement natio­nal de l’Isère et porte-parole régio­nal pour la cam­pagne pré­si­den­tielle de Marine Le Pen. « Il a même reçu hier [ce 24 jan­vier 2022, ndlr] de la viande hachée avec un mes­sage lui signi­fiant qu’il allait bien­tôt res­sem­bler à ça », ajoute le délé­gué départemental.

Une enquête ouverte pour « vio­lence avec arme »

« Évidemment, nous sommes très cho­qués, tout comme Enzo, explique Alexis Jolly. Quand on est res­pon­sable poli­tique et qu’on milite depuis de nom­breuses années comme c’est mon cas, on ren­contre par­fois des gens très viru­lents, mais c’est très rare d’en arri­ver à un tel niveau de vio­lence. » Le mili­tant RN sait de quoi il parle. « Il m’est arrivé de me faire bra­quer par une arme à feu à Échirolles, mais on ne m’a pas tiré des­sus », confie-t-il.

« C’est quel­qu’un de très gen­til, inof­fen­sif. C’est un peu une proie facile. Les per­sonnes qui ont fait ça sont des lâches, en réa­lité », estime Alexis Jolly. Les connais­sait-il ? « Il ne sait pas du tout qui ils sont mais il va y avoir l’ou­ver­ture d’une enquête1Le Dauphiné libéré pré­cise qu’une enquête pour « vio­lence avec arme » est en cours. », indique-t-il. Par ailleurs, enchaîne Alexis Jolly, « Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur, est averti et nous espé­rons que les auteurs seront vite retrou­vés. »

De son côté, Enzo Dubois a confirmé sur son compte Twitter qu’il gar­dait le cap en affir­mant que « les attaques ne sont pas un obs­tacle pour nous les défen­seurs de la démo­cra­tie et du débat ».

Joël Kermabon

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Le Rassemblement national demande à la Région de financer les tests Covid des non-vaccinés
Le Rassemblement natio­nal demande à la Région de finan­cer les tests Covid des non-vaccinés

FLASH INFO — "Nous sommes opposés au pass sanitaire qui est en réalité un pass vaccinal déguisé". Ainsi s'expriment les conseillers régionaux Auvergne-Rhône-Alpes du groupe Lire plus

Marine Le Pen, candidate du Rassemblement national à l'élection présidentielle. (Copie d'écran)
Marine Le Pen, can­di­date du Rassemblement natio­nal, a choisi l’Isère pour lan­cer ses dépla­ce­ments de cam­pagne présidentielle

FLASH INFO -  Marine Le Pen, candidate du Rassemblement national (RN) pour l'élection présidentielle de 2022, a choisi l'Isère pour effectuer son tout premier déplacement Lire plus

Le groupe Rassemblement National d’Échirolles. © Tim Buisson – Place Gre’net
Échirolles : le Rassemblement natio­nal veut sup­pri­mer des aides muni­ci­pales aux familles de “délin­quants”

  FOCUS - Le Rassemblement national (RN) d’Échirolles a proposé un vœu lors du conseil municipal du lundi 22 février pour supprimer les aides municipales Lire plus

Le Rassemblement national porte le réglement intérieur d'Échirolles devant le tribunal administratif
Le Rassemblement natio­nal porte le règle­ment inté­rieur d’Échirolles devant le tri­bu­nal administratif

  FIL INFO — Comme prévu, le groupe d'opposition RN d'Échirolles annonce porter plainte contre la majorité échirolloise. En cause? Le règlement intérieur adopté par Lire plus

L'affichette de la campagne contre l'insécurité du RN « Français, réveillez-vous ! ». © Joël Kermabon - Place Gre'net
« Français, réveillez-vous », la cam­pagne du Rassemblement natio­nal en Isère pour dénon­cer l’insécurité

  FOCUS - Ces 3 et 4 octobre 2020, le Rassemblement national mobilise toutes ses fédérations  pour une campagne  « d'ampleur inédite » visant à Lire plus

Le Rassemblement natio­nal de l’Isère vole à la res­cousse des poli­ciers “lâchés” par le ministre de l’Intérieur

  FLASH INFO - Le Rassemblement national de l'Isère (RN 38) déclare "soutenir les policiers et les gendarmes qui luttent au quotidien pour assurer la Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !