Accusations d'islamophobie à Sciences Po: relaxe (quasi) générale pour les étudiants en conseil de discipline

Accusations d’is­la­mo­pho­bie à Sciences Po : relaxe (quasi) géné­rale pour les étu­diants en conseil de discipline

Accusations d’is­la­mo­pho­bie à Sciences Po : relaxe (quasi) géné­rale pour les étu­diants en conseil de discipline

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FLASH INFO — Une relaxe quasi-géné­rale. C’est ce qui res­sort des déci­sions ren­dues le 25 novembre par la sec­tion dis­ci­pli­naire de l’Université Clermont-Auvergne, en charge du dos­sier des élèves de Sciences Po Grenoble mis en cause suite aux accu­sa­tions d’is­la­mo­pho­bie lan­cées à l’en­contre de deux ensei­gnants de l’institut.

C’est un rap­port de l’Inspection géné­rale de l’enseignement supé­rieur et de la Recherche qui avait motivé le pas­sage devant un conseil de dis­ci­pline de pas moins de 17 étu­diants. Le tout dans le cadre d’une pro­cé­dure délo­ca­li­sée en Auvergne, « à l’initiative du Recteur de région aca­dé­mique », pré­cise l’IEP de Grenoble. Résultat ? Une per­sonne écope d’une exclu­sion tem­po­raire avec sur­sis1Pour un motif de « dif­fa­ma­tion » suite à des accu­sa­tions de har­cè­le­ment sexuel, soit une affaire en-dehors des accu­sa­tions d’is­la­mo­pho­bie., tan­dis que les seize autres sont relaxées.

Sur le parvis de Sciences Po Grenoble. © Simon Marseille - Place Gre'net

Sur le par­vis de Sciences Po Grenoble. © Simon Marseille – Place Gre’net

« La Direction de Sciences Po Grenoble – UGA prend acte de ces déci­sions et espère qu’elles conso­li­de­ront le dia­logue construc­tif entamé avec l’ensemble des com­mu­nau­tés de l’établissement », écrit l’é­ta­blis­se­ment par voie de com­mu­ni­qué. Avant de décrire ce dia­logue comme « cru­cial pour l’amélioration conti­nue des for­ma­tions et nom­breux pro­jets por­tés par les enseignant.e.s, les étudiant.e.s et les per­son­nels admi­nis­tra­tifs ».

Au mois de mars 2021, un col­lage à l’en­trée de Sciences Po Grenoble, dési­gnant nom­mé­ment deux pro­fes­seurs comme « fas­cistes » et « isla­mo­phobes », avait créé la polé­mique. Des accu­sa­tions fai­sant suite à un échange de cour­riels hou­leux entre membres de l’é­quipe édu­ca­tive sur la notion d’is­la­mo­pho­bie. Si la direc­tion de l’IEP avait condamné l’af­fi­chage, elle n’en avait pas moins tout autant désa­voué les deux ensei­gnants.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Accusations d'"islamophobie": l'Union syndicale Sciences Po Grenoble persiste et signe
Accusations d′“islamophobie”: l’Union syn­di­cale Sciences Po Grenoble per­siste et signe

  FOCUS — Au cœur de la polémique, l'Union syndicale Sciences-Po Grenoble ne désarme pas. Alors que deux professeurs ont été nommément désignés comme "islamophobes" Lire plus

Accusations d'islamophobie à Sciences Po Grenoble: l'Inspection générale livre un rapport sans concession
“Islamophobie” pour les uns, “islamo-gau­chisme” pour les autres : Sciences Po Grenoble dans la tourmente

  DÉCRYPTAGE - Un collage désignant nommément deux professeurs de Sciences Po Grenoble comme "islamophobes" et "fascistes" crée la polémique au niveau national, presque cinq Lire plus

Sciences Po Grenoble : des étu­diants mani­festent contre « l’is­la­mo­pho­bie » après des col­lages visant deux professeurs

  REPORTAGE – Une cinquantaine de personnes ont manifesté contre "l'islamophobie" devant Sciences Po Grenoble mardi 9 mars. Quelques jours plus tôt, des collages accusant Lire plus

La direction de Sciences Po désavoue les deux enseignants accusés d'"islamophobie"
La direc­tion de Sciences Po désa­voue les deux ensei­gnants accu­sés d”“islamophobie”

  EN BREF - La directrice de Sciences Po Grenoble Sabine Saurugger s'exprime dans différents médias sur la polémique entourant son établissement. Si elle dénonce Lire plus

Accusations d'islamophobie à Sciences Po Grenoble: l'Inspection générale livre un rapport sans concession
Accusations d’is­la­mo­pho­bie à Sciences Po Grenoble : l’Inspection géné­rale livre un rap­port sans concession

  FOCUS – Le rapport mandaté par la ministre de l'Enseignement supérieur à l'IGÉSR suite aux accusations d'islamophobie contre deux enseignants de Sciences Po Grenoble Lire plus

Produits 100 % halal à Sciences-Po Grenoble: une "erreur de communication", s'excuse l'association
Produits 100 % halal à Sciences-Po Grenoble : une « erreur de com­mu­ni­ca­tion », s’ex­cuse l’association

FLASH INFO — La cafétéria de Sciences-Po Grenoble ne servirait-elle que des produits 100 % halal ? C'est ce qu'affirmait un post Instagram (depuis retiré) Lire plus

Flash Info

|

07/08

10h59

|

|

07/08

10h36

|

|

06/08

16h39

|

|

06/08

14h57

|

|

05/08

11h49

|

|

05/08

9h50

|

|

04/08

17h00

|

|

04/08

12h07

|

|

03/08

15h57

|

|

03/08

13h04

|

Les plus lus

Flash info| Séparatisme et com­mu­nau­ta­risme : le pré­fet de l’Isère demande des expli­ca­tions face aux bur­ki­nis dans une pis­cine de Grenoble

À voir| Fête médié­vale à Saint-Antoine-L’Abbaye : « le chan­tier des bâtis­seurs » de retour les 6 et 7 août 2022

Environnement| « Chasses pré­si­den­tielles » en Isère : le mili­tant Jean-François Noblet condamné pour diffamation

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin