La pergola en cours de montage. © Joël Kermabon - Place Gre'net

La Ville de Grenoble finance un aménagement sur le rond-point Pierre et Marie Curie à destination des Gilets jaunes… et des habitants

La Ville de Grenoble finance un aménagement sur le rond-point Pierre et Marie Curie à destination des Gilets jaunes… et des habitants

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FOCUS – La Ville de Grenoble finance, à hauteur de 11 000 euros, l’installation d’une structure fixe située à proximité du rond-point Pierre et Marie Curie dans le cadre d’un chantier ouvert au public (Cop). L’objectif affiché par la Ville ? Permettre à la vingtaine de gilets jaunes qui occupent le rond-point tous les samedis d’accueillir ceux qui viennent à leur rencontre dans de meilleures conditions. Une initiative largement commentée dans les médias et sur les réseaux sociaux ainsi que par Émilie Chalas qui, pour sa part, la juge scandaleuse.

Un cadeau d’an­ni­ver­saire à l’oc­ca­sion des trois ans du mou­ve­ment ? C’est peut-être un peu le sen­ti­ment des quelques Gilets jaunes qui s’af­fai­raient l’a­près-midi de ce mardi 23 novembre 2021 sur un pla­te­lage en bois coiffé d’une per­gola en cours d’ins­tal­la­tion à proxi­mité du rond-point Pierre et Marie Curie, le long de la rue Lucien Andrieux.

La concré­ti­sa­tion d’un chan­tier ouvert au public (Cop) débuté le 22 novembre. Financé à hau­teur de 11 000 euros par la Ville de Grenoble, celui-ci valide ainsi une demande des Gilets jaunes uni­taires Pierre et Marie Curie occu­pant le rond-point depuis deux ans. « À l’o­ri­gine il y avait des tables et des chaises construites avec des palettes et ça a brûlé », rap­pelle Christian Ferraris, repré­sen­tant du collectif.

© Joël Kermabon - Place Gre'net

© Joël Kermabon – Place Gre’net

Si la voca­tion des Cop est de réunir des agents muni­ci­paux, des béné­voles et des habi­tants autour d’un pro­jet com­mun sur l’espace public, c’est bien la pre­mière fois que l’un des 45 pro­jets déjà réa­li­sés en deux ans se voit frappé, outre celui de la Ville, du sceau des gilets jaunes.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 80 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Joël Kermabon

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Un chantier participatif (COP) interrompu par les dealers, quartier Lys Rouge à Grenoble, jeudi 28 octobre 2021 © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
Grenoble : un chantier participatif interrompu par des dealers « menaçants » dans le quartier Lys Rouge

FIL INFO - Prévu sur la première semaine de vacances de la Toussaint, le chantier de peinture participatif baptisé « Ludic street » n'est pas Lire plus

Le chantier organisé quartier Teisseire par la Ville de Grenoble et Concordia réunissait une quinzaine de jeunes venus de toute l’Europe. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Grenoble : 15 jeunes Européens volontaires ont participé à l’embellissement du quartier Teisseire

FOCUS - Quinze jeunes européens ont participé durant deux semaines à l'embellissement du quartier Teisseire. Un chantier ouvert organisé par la Ville de Grenoble et Lire plus

Maud Tavel en visite sur le chantier de la Chuafferie.. © Joël Kermabon - Place Gre'net
La Ville de Grenoble double le nombre de places pour les « chantiers jeunes »

  FIL INFO – Les « chantiers jeunes » mis en place en 2019 par la Ville de Grenoble ont permis à 80 jeunes d'acquérir de l'expérience Lire plus

Le lieu collectif Le Chantier, dans le quartier Bastille, à Fontaine, regroupe une matériauthèque, des jardins partagés et une cantine solidaire. © Tim Buisson - Place Gre'net
Fontaine : Le Chantier propose à la Ville de racheter sa parcelle en s’associant à un centre de soins solidaires

FOCUS - Le lieu collectif Le Chantier, menacé d'expulsion à partir de la fin décembre 2021, a proposé à la Ville de Fontaine de racheter Lire plus

La justice accorde un délai de six mois au Chantier de Fontaine pour trouver une solution avant son expulsion
La justice accorde un délai de six mois au Chantier de Fontaine pour trouver une solution avant son expulsion

FLASH INFO — Une "victoire juridique" pour le Chantier? C'est ainsi que les défenseurs de la matériauthèque installée à Fontaine présente la décision du tribunal Lire plus

Pose de l'enduit par les bénévoles. © Louna Rabillard - placegrenet.fr
Mille Pousses en plein chantier participatif pour construire sa ferme urbaine d’insertion à Grenoble

  FOCUS – Depuis sa création en 2018 à Grenoble, Mille Pousses connaît un véritable succès dans la vente de micro-pousses. Ses petites plantes servent Lire plus

Flash Info

|

30/11

19h38

|

|

30/11

17h09

|

|

30/11

12h42

|

|

30/11

12h10

|

|

30/11

11h46

|

|

30/11

11h01

|

|

30/11

10h04

|

|

29/11

18h12

|

|

29/11

16h01

|

|

29/11

11h15

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

Heureuses... par accident, Les banquettes arrières au Théâtre en Rond de Sassenage le samedi 4 décembre 2021 à 20h30

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin