L'ARS Auvergne-Rhône-Alpes appelle à l'activation du plan blanc face à la cinquième vague de Covid

Plus de 25 % d’é­ta­blis­se­ments de santé concer­nés par des fer­me­tures de ser­vices, selon France Assos Santé

Plus de 25 % d’é­ta­blis­se­ments de santé concer­nés par des fer­me­tures de ser­vices, selon France Assos Santé

FLASH INFO — Quel état des lieux des fer­me­tures de ser­vices hos­pi­ta­liers sur la région Auvergne-Rhône-Alpes ? L’association France Assos santé Auvergne-Rhône-Alpes livre les résul­tats d’une « enquête exclu­sive ». Et affirme que « plus de 25 % des éta­blis­se­ments seraient concer­nés ».

« Alertée par de nom­breuses remon­tées de ter­rain, la délé­ga­tion régio­nale de France Assos Santé a déclen­ché une enquête éclair auprès des 642 repré­sen­tants des usa­gers sié­geant au sein des 313 éta­blis­se­ments publics, pri­vés et pri­vés d’intérêt col­lec­tif que compte la région », écrit l’as­so­cia­tion. Résultat : « 27 % des répon­dants déclarent avoir récem­ment observé des fer­me­tures de ser­vices liées à des pro­blé­ma­tiques de per­son­nels ».

Selon France Assos Santé, 27 % des hôpitaux de la région Auvergne-Rhône-Alpes auraient fermé des services pour cause de manque de personnel. © Place Gre'net

Selon France Assos Santé, 27 % des hôpi­taux de la région Auvergne-Rhône-Alpes auraient fermé des ser­vices pour cause de manque de per­son­nel. © Place Gre’net

Plus inquié­tant, pour­suit l’as­so­cia­tion : sur ces 27 %, « 54 % déclarent que les usa­gers ne sont pas réorien­tés vers des solu­tions alter­na­tives. Lorsqu’ils sont réorien­tés, dans 43% des cas, la solu­tion pro­po­sée n’est pas jugée satis­fai­sante pour des rai­sons d’éloignement géo­gra­phique, de délais de prise en charge ou encore de tari­fi­ca­tion ». France Assos Santé indique avoir sol­li­cité un entre­tien avec le direc­teur géné­ral de l’ARS.

Dans le Sud-Isère, la situa­tion de ten­sion ren­con­trée par les hôpi­taux a pro­vo­qué le déclen­che­ment d’un Plan blanc, pour per­mettre la mise en place de solu­tions de sup­port entre éta­blis­se­ments de santé. Monique Sorrentino, direc­trice du CHU Grenoble-Alpes, appelle notam­ment les patients à se tour­ner vers le 15 avant de se pré­sen­ter aux Urgences. Avec l’as­su­rance de « tou­jours trou­ver la bonne réponse aux besoins ».

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Journée des maladies rares: le CHU Grenoble-Alpes revendique de nouvelles structures labellisées
Services d’ac­cueil d’ur­gence en ten­sion : les éta­blis­se­ments de santé du Sud-Isère tirent la son­nette d’alarme

FOCUS - Les établissements de santé du Sud-Isère inquiets des retards de prise en charge des patients dans leurs services d'urgence ont tiré la sonnette Lire plus

Hôpital de Voiron ou GHM de Grenoble, les urgences au plus mal dans le Sud-Isère
Hôpital de Voiron, GHM de Grenoble… : les urgences au plus mal dans le Sud-Isère

FOCUS - La tension reste très forte dans les services d'urgences des hôpitaux du Sud-Isère, du fait d'un manque criant de personnel. Alors que les Lire plus

Urgences: face à la pénurie de personnel, le Plan blanc est activé sur le Sud-Isère
Urgences : face à la pénu­rie de per­son­nel, un plan blanc est activé dans le Sud-Isère

FOCUS - Les établissements de santé du Sud-Isère font face à un tel manque de personnel qu'un plan blanc a été activé sur demande de Lire plus

La commission médicale du Groupement hospitalier de territoire Alpes-Dauphiné élit son premier président
Le Service mobile d’ur­gence et de réani­ma­tion (Smur) de Voiron fermé cinq jours durant l’été 2021

FOCUS - Le Service mobile d'urgence et de réanimation (Smur) de Voiron est fermé à cinq dates au cours de l'été 2021 pour cause de Lire plus

L'ARS demande aux établissements de santé de déprogrammer les activités non-urgentes
L’ARS demande aux éta­blis­se­ments de santé de dépro­gram­mer toutes les acti­vi­tés non urgentes

  FIL INFO - Face à l'aggravation de la circulation de la Covid-19 sur le territoire régional, l'ARS Auvergne-Rhône-Alpes demande aux établissements de déprogrammer les Lire plus

Près de 300 personnes étaient rassemblées place de Verdun à l'occasion de la Journée nationale des aidants familiaux. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Des pro­fes­sion­nels du han­di­cap en Isère dénoncent les “oublis” du Ségur de la santé et leurs effets sur les aidants familiaux

FOCUS - À l'occasion de la Journée nationale des aidants familiaux, des acteurs concernés par le handicap se sont rassemblés place de Verdun ce 6 Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !