Policiers municipaux. © Ville de Grenoble

Un policier municipal, volontairement percuté par un scooter, gravement blessé à Échirolles

Un policier municipal, volontairement percuté par un scooter, gravement blessé à Échirolles

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FIL INFO – Un policier municipal a été volontairement percuté par un scooter lors d’une banale opération de contrôle, ce jeudi 23 septembre 2021, à Échirolles. Gravement blessé, l’agent a été transporté au CHU Grenoble-Alpes, tandis que le principal suspect, pilote du scooter, était interpellé et placé en garde à vue. Les policiers ont ensuite été caillassés lors de l’intervention.

Les faits se sont dérou­lés peu avant midi, ce jeudi 23 sep­tembre 2021, à Échi­rolles. Une patrouille de la police muni­ci­pale cir­cu­lait sur l’a­ve­nue des États-Généraux lors­qu’elle a aperçu deux scoo­ters cir­cu­lant sur une piste cyclable et dont les pas­sa­gers ne por­taient pas de casque.

Deux agents sont alors des­cen­dus de voi­ture pour contrô­ler les deux engins et leurs quatre occu­pants. Mais à ce moment-là, l’un des scoo­ters a déli­bé­ré­ment foncé sur un poli­cier, le per­cu­tant de plein fouet et le pro­je­tant au sol.

Double fracture de la jambe gauche

Sérieusement blessé, l’agent souffre d’une double frac­ture de la jambe gauche et de nom­breuses der­ma­bra­sions sur le visage et des membres. Il a été trans­porté au ser­vice décho­cage du CHU Grenoble Alpes.

Le Service mobile d'urgence et de réanimation (Smur) de Voiron fermé sur cinq dates sur l'été 2021

Camionette du Samu 38. © CHU Grenoble-Alpes

Le pilote a été immé­dia­te­ment inter­pellé mais son pas­sa­ger a réussi à prendre la fuite, tout comme le second scoo­ter. D’autre part, les poli­ciers muni­ci­paux ont été vic­times de caillas­sage par d’autres indi­vi­dus durant l’in­ter­ven­tion et lors des soins pro­di­gués à leur col­lègue blessé.

Placé en garde à vue dès 12 h 15 ce jeudi 23, le jeune majeur âgé de 19 ans avait déjà été condamné par le tri­bu­nal pour enfant et le tri­bu­nal cor­rec­tion­nel de Grenoble en 2021, a pré­cisé Boris Duffau, pro­cu­reur adjoint de la République de Grenoble. Notamment pour des faits de vio­lences sur per­sonnes dépo­si­taires de l’au­to­rité publique, outrage et refus d’obtempérer.

Des « actes absolument inqualifiables » pour le maire Renzo Sulli

Dans un com­mu­ni­qué, Renzo Sulli, le maire d’Échirolles, a condamné des « actes abso­lu­ment inqua­li­fiables », saluant « le sang-froid remar­quable » de la police muni­ci­pale et sou­hai­tant « le meilleur réta­blis­se­ment » à l’agent blessé.

« Que les per­sonnes cou­pables des ces délits gra­vis­simes, qui croient pou­voir faire leur loi, sachent qu’aucune inti­mi­da­tion n’entamera notre déter­mi­na­tion à com­battre les inci­vi­li­tés et l’insécurité sur Échirolles », a pré­venu Renzo Sulli.

L’enquête a été confiée à la Sûreté dépar­te­men­tale de l’Isère qui doit encore entendre des témoins et iden­ti­fier le pas­sa­ger du scooter.

Le conduc­teur du scoo­ter a été mis en examen

Le jeune conduc­teur du scoo­ter qui a blessé le poli­cier muni­ci­pal d’Échi­rolles a été mis en exa­men le 25 sep­tembre 2021 par un juge d’instruction de Grenoble « pour les délits de vio­lences aggra­vées par deux cir­cons­tances (vic­time per­sonne dépo­si­taire de l’autorité publique et avec arme par des­ti­na­tion (le scoo­ter) ayant entraîné une inca­pa­cité de tra­vail supé­rieure à 8 jours, rébel­lion et conduite sans per­mis », a indi­qué Boris Duffau, pro­cu­reur adjoint de la République de Grenoble le jour même. L’homme a été placé en déten­tion pro­vi­soire par le juge des liber­tés et de la déten­tion, confor­mé­ment aux réqui­si­tions du par­quet. L’enquête se pour­suit sur com­mis­sion roga­toire. (Mise à jour du 25 sep­tembre 2021)

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Manuel Pavard

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Scène de violences au couteau au parc Paul-Mistral de Grenoble dans la nuit du 7 au 8 septembre
Guet-apens, tirs de mortiers d’artifice, véhicule en feu : des policiers à nouveau pris à partie à Grenoble

  FLASH INFO - Une nouvelle fois les policiers de la Sûreté départementale ont fait face à un guet-apens ce vendredi 16 avril 2021 vers Lire plus

Unité SGP Police organise un rassemblement devant l’hôtel de police de Grenoble ce mardi 9 janvier pour dénoncer les violences faites aux policiers.
Rassemblement le 9 janvier à Grenoble pour dénoncer les violences faites aux policiers

Le syndicat Unité SGP Police - Force ouvrière organise un rassemblement devant l'hôtel de police de Grenoble, ce mardi 9 janvier à midi, pour dénoncer Lire plus

Voitures de la police municipale de Grenoble © Séverine Cattiaux - placegrenet.fr
À Grenoble, les policiers municipaux craignent pour leur sécurité

DÉCRYPTAGE – Exercer le métier de policier municipal serait devenu compliqué à Grenoble, à en croire les intéressés. D’où les départs nombreux, ces derniers mois, Lire plus

Un homme blessé par balle lors d’une rixe opposant plusieurs individus à Échirolles

  FLASH INFO - Un homme a été blessé par balle lors d'une rixe opposant plusieurs individus ce lundi 12 avril 2021 à Échirolles. Les Lire plus

Violences en réunion et "probable enlèvement" à Voiron dans la nuit du mardi 9 au mercredi 10 novembre
Violences au couteau sur un octogénaire à Échirolles : l’enquête établit le vrai déroulé des faits

FLASH INFO — Un déroulé des faits assez différent des versions initiales. C'est ce qui ressort de la dernière communication de la justice concernant l'agression Lire plus

Agression à Échirolles: Renzo Sulli refuse toute "stigmatisation", le RN parle d'une ville "coupe-gorge"
Agression à Échirolles : Renzo Sulli refuse toute « stigmatisation », le RN parle d’une ville « coupe-gorge »

FIL INFO — La violente agression d'un octogénaire à Échirolles mardi 24 août, dont les auteurs présumés sont âgés de 16 et 19 ans, suscite Lire plus

Flash Info

|

19/01

13h19

|

|

19/01

11h57

|

|

19/01

11h18

|

|

19/01

0h33

|

|

18/01

15h20

|

|

18/01

11h19

|

|

18/01

10h31

|

|

17/01

19h34

|

|

17/01

12h10

|

|

17/01

10h52

|

Les plus lus

Éric Piolle présentait ses voeux à la presse ce 13 janvier 2022. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Abonnement| Éric Piolle envisage un stationnement plus cher pour les SUV et de la vidéo-verbalisation en centre-ville

Le groupe d'opposition Société Civile veut rendre publiques les données sur la sécurité du réseau Tag

Flash info| Le groupe d’opposition Société Civile veut rendre publiques les données sur la sécurité du réseau Tag

Politique| Forte affluence à Grenoble pour la journée de grève dans l’Éducation nationale du jeudi 13 janvier

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin