Échirolles accueille AlpOSS, première édition d'un rendez-vous dédié aux solutions numériques Open Source

Agression à Échirolles : Renzo Sulli refuse toute « stig­ma­ti­sa­tion », le RN parle d’une ville « coupe-gorge »

Agression à Échirolles : Renzo Sulli refuse toute « stig­ma­ti­sa­tion », le RN parle d’une ville « coupe-gorge »

FIL INFO — La vio­lente agres­sion d’un octo­gé­naire à Échirolles mardi 24 août, dont les auteurs pré­su­més sont âgés de 16 et 19 ans, sus­cite l’é­mo­tion. Alors que le maire d’Échirolles Renzo Sulli dénonce toute ten­ta­tive de stig­ma­ti­sa­tion de sa com­mune, l’élu d’op­po­si­tion RN Alexis Jolly évoque une ville trans­for­mée en « coupe-gorge ».

« L’écho donné aujourd’hui à cet évè­ne­ment est à la hau­teur du rejet que nous devons avoir de toutes formes de vio­lence », déclare par voie de com­mu­ni­qué Renzo Sulli, maire d’Échirolles. L’événement en ques­tion ? La vio­lente agres­sion au cou­teau d’un octo­gé­naire pour un motif déri­soire, sur­ve­nue dans sa com­mune mardi 24 août.

L’élu indique ainsi s’être rendu auprès de la famille de la vic­time, accom­pa­gné de sa pre­mière adjointe Amandine Demore, « dès la connais­sance des faits ». Si le compte-rendu de la police natio­nale indi­quait que la per­sonne était en urgence abso­lue, les nou­velles se sont rapi­de­ment avé­rées plus posi­tives. « Un appel depuis l’hôpital de la part de la per­sonne agres­sée nous a heu­reu­se­ment rapi­de­ment ras­suré sur son état de santé », indique ainsi le maire.

Le maire d'Échirolles Renzo Sulli refuse toute stigmatisation de sa commune après la violente agression au couteau d'un octogénaire © Tim Buisson – Place Gre’net

Le maire d’Échirolles Renzo Sulli refuse toute stig­ma­ti­sa­tion de sa com­mune après la vio­lente agres­sion au cou­teau d’un octo­gé­naire © Tim Buisson – Place Gre’net

Un maire qui refuse de voir sa com­mune stig­ma­ti­sée face à un acte de vio­lence « inac­cep­table [et] incom­pré­hen­sible ». Renzo Sulli sou­ligne que le mineur, auteur pré­sumé des faits et âgé de 16 ans, est « ori­gi­naire d’une autre région et en vacances dans une famille échi­rol­loise ». « C’est d’une réflexion glo­bale dont nous avons besoin à ce sujet, et non d’une nou­velle stig­ma­ti­sa­tion des Échirollois-es que cer­tains semblent vou­loir mener », ajoute-t-il.

Une ville « coupe-gorge » pour le Rassemblement National

Le son de cloche, sans sur­prise, est bien dif­fé­rent du côté du Rassemblement natio­nal d’Échirolles. « La ville demeure un véri­table coupe-gorge pour ses habi­tants », déclare sans ambages l’élu d’opposition RN Alexis Jolly. Non sans dénon­cer « une pré­ven­tion qui n’a eu de cesse de prou­ver son inef­fi­ca­cité » de la part de la majo­rité. Et d’en appe­ler pour sa part « une fois encore à des mesures puni­tives ».

Le conseiller d'opposition d'Échirolles RN Alexis Jolly décrit une ville transformée en « coupe-gorge » © Tim Buisson – Place Gre’net

Le conseiller d’op­po­si­tion d’Échirolles RN Alexis Jolly décrit une ville trans­for­mée en « coupe-gorge » © Tim Buisson – Place Gre’net

Les pro­po­si­tions du RN ? Supprimer les « aides muni­ci­pales facul­ta­tives » aux délin­quants, ou créer « un bud­get de sécu­ri­sa­tion des copro­prié­tés ». « La bien­veillance de la gauche et de ses alliés à l’égard des délin­quants pré­ci­pite Échirolles dans une spi­rale infer­nale dont les habi­tants hon­nêtes sont les pre­mières vic­times », conclut Alexis Jolly.

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Un octogénaire victime d'un coup de couteau à Échirolles, la police décrit une agression "hors-normes"
Un octo­gé­naire vic­time d’un coup de cou­teau à Échirolles, la police décrit une agres­sion « hors-normes »

FLASH INFO — "Je ne vous cache pas qu'à l'Hôtel de police, tout le monde est un peu affligé". Ainsi s'exprime un fonctionnaire de police Lire plus

Le préfet de l'Isère à la rencontre des "bataillons de la prévention" du quartier Essarts-Surieux d'Échirolles
Le pré­fet de l’Isère à la ren­contre des « bataillons de la pré­ven­tion » du quar­tier Essarts-Surieux d’Échirolles

FOCUS - Le préfet de l'Isère Laurent Prévost visitait l'association Apase à Échirolles, jeudi 29 juillet 2021. Objectif? Échanger avec les responsables et salariés sur Lire plus

Trafic de stupéfiants DR
Un point de deal très fré­quenté déman­telé à Échirolles, sept sus­pects mis en exa­men dont trois écroués

FLASH INFO - Après six mois d'enquête, la police anti-stupéfiants a démantelé un important point de deal ce 5 juillet 2021 à Échirolles. Sept personnes Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !