Journée de grève et de mobilisation des enseignants à Grenoble jeudi 23 septembre

Journée de grève et de mobi­li­sa­tion des ensei­gnants à Grenoble jeudi 23 septembre

Journée de grève et de mobi­li­sa­tion des ensei­gnants à Grenoble jeudi 23 septembre

FOCUS – Ce jeudi 23 sep­tembre a lieu dans toute la France un mou­ve­ment de grève et de mani­fes­ta­tion dans l’Éducation natio­nale. À Grenoble, les ensei­gnants gré­vistes du col­lège Barnave ont tenu un piquet de grève le matin pour infor­mer les parents de leurs dif­fi­cul­tés. Quant à la mani­fes­ta­tion orga­ni­sée au départ de la place de Verdun en début d’a­près-midi, elle semble avoir per­turbé le plan­ning gre­no­blois de la ministre Frédérique Vidal, alors en visite.

Journée de mobi­li­sa­tion dans l’Éducation natio­nale, à Grenoble comme dans le reste de la France, ce jeudi 23 sep­tembre 2021. Les orga­ni­sa­tions syn­di­cales CGT, Force ouvrière, FSU et Solidaires appe­laient en effet les ensei­gnants à la grève et la mani­fes­ta­tion « pour un plan d’urgence dans l’éducation, pour les postes, les salaires [et] l’amélioration des condi­tions de tra­vail ». Non sans accu­ser le ministre Jean-Michel Blanquer d’être dans le « déni de réa­lité ».

Manifestation des enseignants à Grenoble jeudi 23 septembre 2021 © Florent Mathieu - Place Gre'net

Manifestation des ensei­gnants à Grenoble jeudi 23 sep­tembre 2021. © Florent Mathieu – Place Gre’net

« La ren­trée 2021 est de nou­veau mar­quée par le manque d’anticipation et la confu­sion de la
poli­tique sui­vie face à
la pour­suite de la crise sani­taire », dénoncent les syn­di­cats dans un com­mu­ni­qué. Tandis que la FSU décrit « des per­son­nels mépri­sés », « des condi­tions de tra­vail dégra­dées », « des réformes reje­tées » et des méthodes mana­gé­riales pour « impo­ser une école inéga­li­taire et sélec­tive ».

Piquet de grève des ensei­gnants au col­lège Barnave

À Grenoble, c’est à 14 heures que les syn­di­cats don­naient ren­dez-vous aux ensei­gnants pour un départ de mani­fes­ta­tion place de Verdun, en direc­tion du rec­to­rat de Grenoble. Mais les pro­fes­seurs du col­lège Barnave de Saint-Égrève avaient aussi décidé de don­ner de la voix devant leur éta­blis­se­ment, en tenant un piquet de grève le matin pour infor­mer les parents d’é­lève. Le suc­cès a été au ren­dez-vous : 30 ensei­gnants sur 38 ont choisi de faire grève.

Les enseignants grévistes du collège Barnave ont tenu un piquet de grève devant l'établissement jeudi 23 septembre pour informer les parents d'élève. DR

Les ensei­gnants gré­vistes du col­lège Barnave ont tenu un piquet de grève devant l’é­ta­blis­se­ment jeudi 23 sep­tembre 2021 pour infor­mer les parents d’é­lève. DR

Les pro­blèmes à Barnave ? Des classes et des groupes sur­char­gés (de plus de 30 élèves), l’ab­sence de per­son­nel infir­mier depuis la ren­trée, ou même l’ab­sence d’un pro­fes­seur de mathé­ma­tiques pour une classe de 6e, indiquent les per­son­nels gré­vistes. Les effec­tifs des AESH ou des AED sont éga­le­ment poin­tés du doigt. Ou encore la pré­sence d’un seul CPE pour un col­lège de plus de 700 élèves.

N’en jetez plus ? Les ensei­gnants notent encore « des heures sup­plé­men­taires impo­sées qui aug­mentent la charge de tra­vail et rendent dif­fi­cile l’ac­com­pa­gne­ment de tous les élèves ». Ou « des pro­jets cultu­rels et de cho­rale qui ne peuvent se concré­ti­ser, faute d’heures suf­fi­santes ». « L’Éducation natio­nale mal­traite ses per­son­nels et mal­traite nos élèves, vos enfants, alors que notre ministre vante l’é­cole de la confiance », clame un tract dif­fusé aux parents.

Professeure au collège Barnave, Cécile Sanchez tenait le piquet de grève le matin avant de rejoindre la manifestation grenobloise l'après-midi © Florent Mathieu - Place Gre'net

Professeure au col­lège Barnave, Cécile Sanchez tenait le piquet de grève le matin avant de rejoindre la mani­fes­ta­tion gre­no­bloise l’a­près-midi. © Florent Mathieu – Place Gre’net

« Pour cette grève natio­nale, on parle des salaires mais concrè­te­ment, quand on est prof, ce n’est pas pour gagner des cents et des mille, sinon on ferait autre chose. Le cœur de notre métier c’est parce qu’on est bien avec les élèves, et là on est dans une situa­tion de tra­vail empê­ché ! », résume avec amer­tume Cécile Sanchez, pro­fes­seure d’his­toire-géo­gra­phie (syn­di­quée FSU) à Barnave. Autant de ques­tions reprises par nombre d’é­ta­blis­se­ments et de syndicats.

Une mani­fes­ta­tion qui a per­turbé l’a­genda de la ministre Frédérique Vidal ?

Dès le lundi 6 sep­tembre 2021, pre­mier jour de la “vraie” ren­trée, les ensei­gnants des col­lèges Picasso d’Échirolles et Fantin-Latour de Grenoble orga­ni­saient déjà un mou­ve­ment de grève. Le pre­mier pour dénon­cer un manque géné­ral de moyens, le second pour pro­tes­ter contre une baisse de 10 heures par semaine de pré­sence d’AED.

Si le cortège s'étale en longueur, l'affluence des différents mouvements syndicaux est au rendez-vous © Florent Mathieu - Place Gre'net

Les dif­fé­rents mou­ve­ments syn­di­caux était au ren­dez-vous au sein d’un cor­tège étalé. © Florent Mathieu – Place Gre’net

Ce sont des pro­fes­seurs de l’en­semble des éta­blis­se­ments qui se sont retrou­vés, cette fois, pour la mani­fes­ta­tion gre­no­bloise. Et ce au sein d’un cor­tège très étalé, avec plu­sieurs mou­ve­ments syn­di­caux. Drapeaux FSU, Force ouvrière ou FSU joux­taient ceux (en nombre) de la CNT ou de l’Unef. Tandis que les syn­di­cats lycéens UNL et MNL fai­sait le show en enton­nant, cho­ré­gra­phie à la clé : « Blanquer nous fait la guerre, et sa réforme aussi, mais on reste déter” pour blo­quer les lycées ! » De quoi don­ner le ton pour l’an­née scolaire ?

À plus court terme, la mani­fes­ta­tion semble en tout cas avoir bou­le­versé le pro­gramme… de la ministre de l’Enseignement supé­rieur Frédérique Vidal. Celle-ci était en effet atten­due à 15 heures à La Tronche pour une visite du pavillon Élisée-Chatin, avant de se rendre au CEA pour 17 heures. Seul l’é­pi­sode CEA est fina­le­ment retenu. Pour évi­ter de croi­ser le cor­tège des manifestants ?

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Avec M Réso, un seul ticket de trans­ports en com­mun pour les habi­tants de Grenoble Alpes Métropole et du Grésivaudan

FOCUS - Le Smmag, Grenoble Alpes Métropole et la Communauté de communes Le Grésivaudan ont présenté, mardi 11 juin 2024, à Montbonnot-Saint-Martin, leur nouveau réseau Lire plus

La Maison Minatec de Grenoble accueille la Conférence nationale du tourisme à vélo les 12 et 13 juin
Grenoble : la Maison Minatec accueille la Conférence natio­nale du tou­risme à vélo les 12 et 13 juin 2024

ÉVÉNEMENT - La Maison Minatec de Grenoble accueille, les mercredi 12 et jeudi 13 juin 2024, la Conférence nationale du tourisme à vélo organisée par Lire plus

La jeunesse (militante) rassemblée à Grenoble contre le Rassemblement national, entre "peur" et "détermination"
La jeu­nesse mili­tante de gauche réunie à Grenoble contre le Rassemblement natio­nal, entre « peur » et « détermination »

EN BREF - Après un premier mouvement sur le campus lundi 10 juin 2024 au soir, un rassemblement de lycéens et d'étudiants s'est tenu le Lire plus

À gauche, Francis Meneu du syndicat A&I Unsa lors du rassemblement devant le rectorat de Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Académie de Grenoble : les per­son­nels admi­nis­tra­tifs exas­pé­rés par les bugs du pro­gi­ciel comp­table Op@le

FOCUS - À l'appel d'une intersyndicale, une quinzaine de personnels administratifs de l'Éducation nationale se sont rassemblés devant le rectorat de Grenoble, lundi 10 juin Lire plus

La Métropole de Grenoble accueille la dixième édition des Journées nationales Territoires et Biodéchets
La Métropole de Grenoble accueille la dixième édi­tion des Journées natio­nales Territoires et biodéchets

FLASH INFO - La Métropole de Grenoble accueille la dixième édition des Journées nationales Territoires et biodéchets, mardi 11 et mercredi 12 juin 2024. Organisé Lire plus

Grenoble : 1 500 à 3 000 per­sonnes ras­sem­blées contre l’ex­trême droite, avant une mani­fes­ta­tion spon­ta­née et quelques tensions

FLASH INFO - Entre 1 500 et 3 000 personnes se sont rassemblées lundi 10 juin 2024 au soir, à Grenoble, pour "combattre l'extrême droite", Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !