Les ambulanciers manifestent devant l'Hôtel de Ville de Grenoble pour réclamer un changement de statut

Manifestation des ambu­lan­ciers devant l’Hôtel de Ville de Grenoble pour récla­mer un chan­ge­ment de statut

Manifestation des ambu­lan­ciers devant l’Hôtel de Ville de Grenoble pour récla­mer un chan­ge­ment de statut

FOCUS — Des ambu­lan­ciers de l’Isère se sont réunis devant l’Hôtel de Ville de Grenoble lundi 16 août au matin pour une mani­fes­ta­tion aussi bruyante que bon enfant. Objectif ? Porter la reven­di­ca­tion d’un chan­ge­ment de sta­tut. Considérés comme per­son­nel tech­nique, les ambu­lan­ciers réclament en effet d’être recon­nus en tant que soignants.

« Aujourd’hui, on se bat pour que l’État recon­naisse notre fonc­tion et notre pro­fes­sion ! » Réunis devant l’Hôtel de Ville de Grenoble lundi 16 août au matin, les ambu­lan­ciers de l’Isère ont fait reten­tir les sirènes pour exi­ger le chan­ge­ment de leur sta­tut pro­fes­sion­nel. Un ras­sem­ble­ment aussi bruyant que bon enfant. Et une vraie frus­tra­tion dont témoi­gnait la ban­de­role déployée devant le bâti­ment de la mai­rie : « Ambulancier, un métier for­mi­dable, un sta­tut fort minable ».

Des ambulanciers de l'Isère se sont réunis devant mairie de Grenoble lundi 16 aout © Florent Mathieu - Place Gre'net

Des ambu­lan­ciers de l’Isère se sont réunis devant la mai­rie de Grenoble lundi 16 août. © Florent Mathieu – Place Gre’net

« Il faut savoir que nous sommes recon­nus en per­son­nel tech­nique, c’est-à-dire que nous ne sommes pas recon­nus au contact du patient et que nous n’a­vons pas la recon­nais­sance pro­fes­sion­nelle », explique Jean-François Tresallet, ambu­lan­cier au Smur du CHU de Grenoble depuis plus de vingt ans et membre du syn­di­cat Force ouvrière, qui sou­tient le mou­ve­ment au niveau national.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 67 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Coline Genevois, candidate LR sur la troisième circonscription de l'Isère: "On sait qu'on est sur un territoire très défavorable"
Coline Genevois, can­di­date LR sur la troi­sième cir­cons­crip­tion de l’Isère : « On sait qu’on est sur un ter­ri­toire très défavorable »

FOCUS - Les Républicains “non ciottistes” de l'Isère présentent comme candidate Coline Genevois sur la troisième circonscription pour les élections législatives anticipées. Un territoire difficile Lire plus

Brigitte Boer, Conseillère municipale du groupe d'opposition. Conseil municipal du 30 janvier 2023.
Affaire Piolle-Martin : un élu dési­gné par­tie civile de la Ville au conseil muni­ci­pal, l’op­po­si­tion de droite pro­pose Brigitte Boer

FLASH INFO - La mairie de Grenoble a indiqué qu'un élu serait désigné, au prochain conseil municipal du lundi 24 juin 2024, comme partie civile Lire plus

La justice annule (une fois encore) deux arrêtés de piétonnisation de la Ville de Grenoble pour des Places aux enfants
Places aux enfants : la jus­tice annule (encore une fois) deux arrê­tés de pié­ton­ni­sa­tion de la Ville de Grenoble

FOCUS - Dans deux jugements distincts mais similaires rendu le 20 juin 2024, le tribunal administratif de Grenoble annule une fois encore des arrêtés de Lire plus

Le Département salue la reprise de l'activité de l'Adpah Vienne par Aides et soins, malgré les critiques de l'opposition
Reprise de l’Adpah de Vienne par Aides et soins : le Département s’en réjouit, l’op­po­si­tion moins…

FOCUS - L'activité de l'Association d'aide à domicile aux personnes âgées et handicapées (Adpah) de Vienne a été reprise le 1er juin 2024 par l’association Lire plus

Un point de deal déman­telé à Domène : sai­sie de can­na­bis, argent liquide et trot­ti­nettes élec­triques, cinq sus­pects arrêtés

EN BREF - Les gendarmes ont mené un vaste coup de filet visant à démanteler un point de deal à Domène, lundi 17 juin 2024. Lire plus

Chantier rue Marx Dormoy, St Bruno.
Racket sur les chan­tiers BTP dans l’ag­glo­mé­ra­tion gre­no­bloise : un sus­pect mis en exa­men pour extor­sions et écroué

EN BREF - Un homme de 44 ans, gérant d'une société de nettoyage, a été mis en examen pour extorsions, jeudi 20 juin 2024, et Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !