Le nouveau bâtiment des archives départementales de l'Isère. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Les nou­velles archives dépar­te­men­tales de l’Isère, inau­gu­rées à Saint-Martin-d’Hères, ouvri­ront en juillet

Les nou­velles archives dépar­te­men­tales de l’Isère, inau­gu­rées à Saint-Martin-d’Hères, ouvri­ront en juillet

 

REPORTAGE VIDÉO - Jean-Pierre Barbier, président du département de l'Isère, a inauguré ce 27 mai 2021, le nouveau bâtiment des Archives départementales de Saint-Martin-d'Hères. Une fois le déménagement terminé, cette nouvelle « mémoire du patrimoine écrit » accueillera près de 70 kilomètres linéaires de documents. Quant au public, il lui faudra encore patienter jusqu'à son ouverture prévue début juillet.

 

 

L’œuvre monumentale « La tour des mémoires » de Philippe Cognée. © Joël Kermabon - Place Gre'net

L’œuvre monumentale « La tour des mémoires » de Philippe Cognée. © Joël Kermabon - Place Gre'net

« Un véritable coffre-fort de la mémoire patrimoniale ». C'est ainsi que décrit Hélène Viallet, la directrice des archives départementales de l'Isère, l'imposant bâtiment qui va accueillir les archives départementales de l'Isère sur la commune de Saint-Martin-d'Hères.

 

Après la dernière ligne droite scellant deux années de travaux, Jean-Pierre Barbier, président du département de l'Isère, a inauguré, en grande pompe, ce 27 mai 2021, la nouvelle « mémoire du patrimoine écrit » isérois. Un chantier initié en septembre 2018, l'agrandissement de l'ancien site de la rue Auguste-Prudhomme s'étant révélé impossible.

 

 

Le site des archives départementales ouvrira début juillet 2021

 

Le nouveau site s'appuie sur une architecture ambitieuse, technique, éco-responsable et sécurisée répartie sur 14 075 m2.. La surface nécessaire aux espaces de traitement et de conservation des documents, aux magasins, ateliers et bureaux mais aussi aux conférences et expositions. Sans oublier un auditorium et des salles pédagogiques pour accueillir collégiens et lycéens.

 

Par contre, le public devra attendre encore un peu, il ne pourra accéder à ces espaces qu'au début du mois de juillet 2021. En cause ? Le déménagement « très délicat » des 39 kilomètres de linéaires de l'ancien site, débuté en janvier mais pas encore terminé.

 

 

 

 

« Quand on construit un bâtiment d'archives, il faut prévoir les 25 années à venir »

 

« Cette inauguration marque l'aboutissement d'un projet ambitieux dont l'objectif est [...] de conserver notre patrimoine écrit en toute sécurité et le rendre accessible à chacun », a déclaré Jean-Pierre Barbier. La livraison du bâtiment est une vraie bouée de sauvetage pour les services des archives départementales. « Nous étions complètement saturés en espaces de conservation sur le site du centre-ville. Cela faisait plusieurs années qu'on ne pouvait pas accueillir les documents que la législation en vigueur nous oblige de prendre », renchérit Hélène Viallet.

 

Hélène Viallet, directrice des archives départementales. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Hélène Viallet, directrice des archives départementales. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Que conserve-t-on aux archives départementales ? Essentiellement des documents administratifs, le cadastre, les registres notariaux, les archives judiciaires, des photos ou encore des archives privées intéressantes. Soit environ 600 00 documents qu'il faut référencer et stocker dans les espaces de conservation.

 

« Ici, nous avons vu grand, explique Hélène Viallet. Quand on construit un bâtiment d'archives, il faut prévoir les vingt-cinq années à venir ». Ainsi, 31 autres kilomètres linéaires seront-ils disponibles pour répondre aux futurs besoins d'archivage du département.

 

 

Les archives : de vieux grimoires poussiéreux ?

 

Pour autant, à l'heure de l'administration électronique, pourquoi a-t-on encore besoin de construire ce genre de bâtiment ? « Parce que les documents ne datent pas forcément des cinq ou six dernières années », rétorque la directrice. Un exemple ? Les registres des notaires. « S'ils sont passés à l'administration électronique, on ne prend leurs registres qu'au bout de 75 ans ! », souligne-t-elle.

 

L'un des nombreux espaces de conservation des archives. © Joël Kermabon - Place Grenet

L'un des nombreux espaces de conservation des archives. © Joël Kermabon - Place Gre'net

De fait, les archives restent assez méconnues du grand public, qui imagine souvent de vieux grimoires poussiéreux empilés sur des étagères. Ce sur quoi Hélène Viallet s'inscrit en faux. « Notre métier fait perpétuellement le lien entre l'ancien temps, l'actualité et le futur », explique-t-elle.

 

« Parce que, dans une journée, on peut répondre à des étudiants en histoire médiévale ou préparer des documents fraîchement arrivés. Et aussi préparer l'entrée de fonds d'archives qui intéresseront les historiens dans le futur », rapporte Hélène Viallet. « Nous sommes preneurs des nouvelles technologies d'archivage électronique, tout en restant dans toutes les dimensions du temps », résume la directrice.

 

Joël Kermabon

 

Joël Kermabon

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Stéphène Jourdain et Catherine Grenet, respectivement directrice et président du Centre des Arts du récit, juin 2024. DR
« Si on vient au théâtre Prémol, c’est for­cé­ment pour déve­lop­per le pro­jet des Arts du récit » sou­tient Stéphène Jourdain

TROIS QUESTIONS À - L’annonce de la Ville de Grenoble concernant le devenir du théâtre Prémol, quartier Village olympique a mis le feu au poudres, Lire plus

Soixante photos inédites datant de la Libération de Grenoble exposées sur les grilles du Jardin de ville. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Grenoble expose soixante pho­tos inédites de la Libération sur les grilles du jar­din de ville

FOCUS - Dans le cadre de la commémoration du 80e anniversaire de la Libération de Grenoble, la municipalité a décidé d'exposer 60 clichés inédits datant Lire plus

Brigitte Boer, Conseillère municipale du groupe d'opposition. Conseil municipal du 30 janvier 2023.
Affaire Piolle-Martin : un élu dési­gné par­tie civile de la Ville au conseil muni­ci­pal, l’op­po­si­tion de droite pro­pose Brigitte Boer

FLASH INFO - La mairie de Grenoble a indiqué qu'un élu serait désigné, au prochain conseil municipal du lundi 24 juin 2024, comme partie civile Lire plus

La justice annule (une fois encore) deux arrêtés de piétonnisation de la Ville de Grenoble pour des Places aux enfants
Places aux enfants : la jus­tice annule (encore une fois) deux arrê­tés de pié­ton­ni­sa­tion de la Ville de Grenoble

FOCUS - Dans deux jugements distincts mais similaires rendu le 20 juin 2024, le tribunal administratif de Grenoble annule une fois encore des arrêtés de Lire plus

Le Département salue la reprise de l'activité de l'Adpah Vienne par Aides et soins, malgré les critiques de l'opposition
Reprise de l’Adpah de Vienne par Aides et soins : le Département s’en réjouit, l’op­po­si­tion moins…

FOCUS - L'activité de l'Association d'aide à domicile aux personnes âgées et handicapées (Adpah) de Vienne a été reprise le 1er juin 2024 par l’association Lire plus

Un point de deal déman­telé à Domène : sai­sie de can­na­bis, argent liquide et trot­ti­nettes élec­triques, cinq sus­pects arrêtés

EN BREF - Les gendarmes ont mené un vaste coup de filet visant à démanteler un point de deal à Domène, lundi 17 juin 2024. Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !