© Sarah Krakovitch – Place Gre’net

Deux mois d’oc­cu­pa­tion de la MC2 : une fête reven­di­ca­tive et 200 mani­fes­tants en “soli­da­rité avec la Palestine”

Deux mois d’oc­cu­pa­tion de la MC2 : une fête reven­di­ca­tive et 200 mani­fes­tants en “soli­da­rité avec la Palestine”

REPORTAGE VIDEO – Le col­lec­tif Cultures essen­tielles en lutte orga­ni­sait un ras­sem­ble­ment fes­tif et reven­di­ca­tif, ce samedi 15 mai, à l’oc­ca­sion des deux mois d’oc­cu­pa­tion de la mai­son de la culture. Environ deux-cents per­sonnes se sont éga­le­ment réunies dans ce cadre, pour des prises de parole « en soli­da­rité avec la Palestine ». Et ce, mal­gré l’in­ter­dic­tion de la pré­fec­ture de l’Isère, offi­ciel­le­ment pour des rai­sons de sécurité.

La pluie n’aura pas arrêté les ardeurs : samedi 15 mai 2021, le par­vis de la MC2 s’est animé dans le cadre d’un ras­sem­ble­ment poli­tique et artis­tique. Baptisé « Nos cultures, nos futurs », il visait à fêter les deux mois d’oc­cu­pa­tion de ce lieu emblé­ma­tique cultu­rel. Avec un mot d’ordre : « pas de réou­ver­ture sans droits sociaux ».

Reportage : Joël Kermabon

Deux cents per­sonnes se sont éga­le­ment réunies dans ce cadre aux alen­tours de 15 heures pour mani­fes­ter leur « soli­da­rité avec la Palestine ». Un évé­ne­ment orga­nisé par le Front Uni des immi­gra­tions et des quar­tiers popu­laires (FUIQP), pour­tant inter­dit par la pré­fec­ture de l’Isère plus tôt dans la jour­née, comme dans d’autres villes fran­çaises dont Paris.

Raisons notam­ment invo­quées : le non-res­pect du délai de trois jours francs pour décla­rer la mani­fes­ta­tion, l’im­pos­si­bi­lité pour les forces de l’ordre enga­gées d’as­su­rer la sécu­rité alors que le ras­sem­ble­ment des acteurs de la culture était déjà auto­risé. Sans oublier, « le risque de débor­de­ments et de heurts entre mani­fes­tants ». Des pré­textes selon les orga­ni­sa­teurs, qui ont fait le choix de main­te­nir, dénon­çant des inti­mi­da­tions et inter­dic­tions du gou­ver­ne­ment visant à « cen­su­rer toute démons­tra­tion de soli­da­rité avec la Palestine ».

Environ deux cents personnes sont venues manifester leur soutien au peuple palestinien devant la MC2.

Les mili­tants com­mé­mo­raient aussi les 73 ans de la Nakba. © Sarah Krakovitch – Place Gre’net

« Palestine vivra Palestine vaincra », ont ainsi répété de vive voix et à l’unisson les mani­fes­tants, munis pour cer­tains de dra­peaux pales­ti­niens. Ce ras­sem­ble­ment enten­dait en outre com­mé­mo­rer le 73e anni­ver­saire de la Nakba (catas­trophe en arabe) qui cor­res­pond au dépla­ce­ment forcé de 700 000 Palestiniens lors de la créa­tion de l’État d’Israël en 1948.

« Il faut mettre fin à la Nakba pales­ti­nienne », a ainsi scandé une mili­tante du FUIQP au micro. « Nous affir­mons notre totale soli­da­rité avec la résis­tance palestinienne ».

Les mili­tants dénoncent l’i­nac­tion des puis­sances occidentales

Les prises de parole suc­ces­sives ont aussi dénoncé le gou­ver­ne­ment fran­çais qui « inter­dit le boy­cott d’Israël et le droit de mani­fes­ter » et « l’inaction des puis­sances occi­den­tales ». « Nous devons faire pres­sion sur les gou­ver­ne­ments pour qu’ils imposent des sanc­tions à Israël » estime encore la militante.

© Sarah Krakovitch – Place Gre’net

« Ce qui se passe est une honte pour l’humanité », se désole une repré­sen­tante du CAPJPO EuroPalestine, la voix trem­blante. Vêtue d’un sweat-shirt vert où est ins­crit « Free Palestine, Boycott Israël », elle clame son indi­gna­tion et dénonce aussi l’inaction des grandes puis­sances. « Les pays riches ont les moyens d’intervenir. Pourquoi ne le font-ils pas ? », s’in­ter­roge-t-elle encore.

Les militants étaient munis de pancartes de soutien à la Palestine et boycottant Israël.

Les mili­tants étaient munis de pan­cartes de sou­tien à la Palestine et de dra­peaux. © Sarah Krakovitch – Place Gre’net

Des slo­gans tels que « Enfants de Gaza, enfants de Palestine, c’est l’humanité qu’on assas­sine » ont retenti à de nom­breuses reprises durant ce ras­sem­ble­ment, dans une ambiance mêlant cris de colère et chants palestiniens.

Quelques mètres plus loin, un couple paré d’un dra­peau israé­lien a été pris à par­tie par des mani­fes­tants pro-pales­ti­niens. Ils ont rapi­de­ment été sépa­rés puis éloi­gnés par les forces de l’ordre.

Le ras­sem­ble­ment s’est ensuite dis­lo­qué dans le calme, sans aucun débor­de­ment. Un impor­tant dis­po­si­tif poli­cier avait été déployé pour l’oc­ca­sion, non loin du par­vis de la MC2.

sarah krakovitCH

SK

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

La Ville de Grenoble accueille le Printemps des services publics, ouvert aux agents et aux citoyens
La Ville de Grenoble accueille le Printemps des ser­vices publics, ouvert aux agents et aux citoyens

FLASH INFO - L'hôtel de Ville de Grenoble accueille le Printemps des services publics le jeudi 30 mai 2024 de 8 h 45 à 18 Lire plus

Etien' en train de peindre une une fresque à Galienni lors du Street Art Fest 2021 (c) Ilan Khalifa--Delclos | Place Gre'net
Le Street Art Fest Grenoble-Alpes est-il en dif­fi­culté à cause du « désen­ga­ge­ment » des col­lec­ti­vi­tés publiques ?

FOCUS - Au lendemain de l’annulation de l’événement « Bomb » qui devait ouvrir la 10e édition du Street Art Fest Grenoble-Alpes, le directeur du festival Lire plus

Saisi par les associations Biodiversité sous nos pieds et FNE Isère, le tribunal administratif de Grenoble a suspendu, le 4 octobre 2021, l'arrêté préfectoral autorisant le projet d'extension de la carrière du Peuye, aux Deux-Alpes. © DR
Bourg d’Oisans : le pro­jet d’ins­tal­la­tion de sto­ckage de déchets inertes dans la val­lée du Vénéon au point mort

FOCUS - Contesté par un collectif d'habitants, le projet d'une installation de stockage de déchets inertes (ISDI) dans la vallée du Vénéon se retrouve au Lire plus

Gabriel Ullmann dénonce un mode d'inscription des commissaires-enquêteurs favorisant les parti-pris et les conflits d'intérêt
Enquêtes publiques : vers un « me too des com­mis­saires-enquê­teurs » pour lut­ter contre les conflits d’intérêt ?

FOCUS - Après avoir connu plusieurs déboires finalement suivis de victoires juridiques, le commissaire-enquêteur isérois Gabriel Ullmann dénonce un système qui favorise à ses yeux Lire plus

Le Muséum de Grenoble propose un bond de 300 millions d'années dans le passé à la rencontre du carbonifère
Le Muséum de Grenoble pro­pose un bond de 300 mil­lions d’an­nées dans le passé à la ren­contre du carbonifère

ÉVÉNEMENT - Le Muséum de Grenoble invite à un voyage dans le temps... pour remonter très (très) loin dans le passé de notre planète. Avec Lire plus

« Dîner des som­mets » : sommé par le tri­bu­nal admi­nis­tra­tif de com­mu­ni­quer la liste des invi­tés, Laurent Wauquiez refuse

EN BREF - Près de deux ans après le “dîner des sommets” organisé en juin 2022, le tribunal administratif de Lyon a sommé Laurent Wauquiez, Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !