© Sarah Krakovitch – Place Gre’net

Deux mois d’occupation de la MC2 : une fête revendicative et 200 manifestants en “solidarité avec la Palestine”

Deux mois d’occupation de la MC2 : une fête revendicative et 200 manifestants en “solidarité avec la Palestine”

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

REPORTAGE VIDEO – Le collectif Cultures essentielles en lutte organisait un rassemblement festif et revendicatif, ce samedi 15 mai, à l’occasion des deux mois d’occupation de la maison de la culture. Environ deux-cents personnes se sont également réunies dans ce cadre, pour des prises de parole « en solidarité avec la Palestine ». Et ce, malgré l’interdiction de la préfecture de l’Isère, officiellement pour des raisons de sécurité.

 

 

La pluie n’aura pas arrêté les ardeurs : samedi 15 mai 2021, le par­vis de la MC2 s’est animé dans le cadre d’un ras­sem­ble­ment poli­tique et artis­tique. Baptisé « Nos cultures, nos futurs », il visait à fêter les deux mois d’oc­cu­pa­tion de ce lieu emblé­ma­tique cultu­rel. Avec un mot d’ordre : « pas de réou­ver­ture sans droits sociaux ».

 

Reportage : Joël Kermabon

 

Deux cents per­sonnes se sont éga­le­ment réunies dans ce cadre aux alen­tours de 15 heures pour mani­fes­ter leur « soli­da­rité avec la Palestine ». Un évé­ne­ment orga­nisé par le Front Uni des immi­gra­tions et des quar­tiers popu­laires (FUIQP), pour­tant inter­dit par la pré­fec­ture de l’Isère plus tôt dans la jour­née, comme dans d’autres villes fran­çaises dont Paris.

 

Raisons notam­ment invo­quées : le non-res­pect du délai de trois jours francs pour décla­rer la mani­fes­ta­tion, l’im­pos­si­bi­lité pour les forces de l’ordre enga­gées d’as­su­rer la sécu­rité alors que le ras­sem­ble­ment des acteurs de la culture était déjà auto­risé. Sans oublier, « le risque de débor­de­ments et de heurts entre mani­fes­tants ». Des pré­textes selon les orga­ni­sa­teurs, qui ont fait le choix de main­te­nir, dénon­çant des inti­mi­da­tions et inter­dic­tions du gou­ver­ne­ment visant à « cen­su­rer toute démons­tra­tion de soli­da­rité avec la Palestine ».

 

Environ deux cents personnes sont venues manifester leur soutien au peuple palestinien devant la MC2.

Les mili­tants com­mé­mo­raient aussi les 73 ans de la Nakba. © Sarah Krakovitch – Place Gre’net

« Palestine vivra Palestine vaincra », ont ainsi répété de vive voix et à l’unisson les mani­fes­tants, munis pour cer­tains de dra­peaux pales­ti­niens. Ce ras­sem­ble­ment enten­dait en outre com­mé­mo­rer le 73e anni­ver­saire de la Nakba (catas­trophe en arabe) qui cor­res­pond au dépla­ce­ment forcé de 700 000 Palestiniens lors de la créa­tion de l’État d’Israël en 1948.

 

« Il faut mettre fin à la Nakba pales­ti­nienne », a ainsi scandé une mili­tante du FUIQP au micro. « Nous affir­mons notre totale soli­da­rité avec la résis­tance palestinienne ».

 

 

Les militants dénoncent l’inaction des puissances occidentales

 

Les prises de parole suc­ces­sives ont aussi dénoncé le gou­ver­ne­ment fran­çais qui « inter­dit le boy­cott d’Israël et le droit de mani­fes­ter » et « l’inaction des puis­sances occi­den­tales ». « Nous devons faire pres­sion sur les gou­ver­ne­ments pour qu’ils imposent des sanc­tions à Israël » estime encore la militante.

 

© Sarah Krakovitch – Place Gre’net

 

« Ce qui se passe est une honte pour l’humanité », se désole une repré­sen­tante du CAPJPO EuroPalestine, la voix trem­blante. Vêtue d’un sweat-shirt vert où est ins­crit « Free Palestine, Boycott Israël », elle clame son indi­gna­tion et dénonce aussi l’inaction des grandes puis­sances. « Les pays riches ont les moyens d’intervenir. Pourquoi ne le font-ils pas ? », s’in­ter­roge-t-elle encore.

 

Les militants étaient munis de pancartes de soutien à la Palestine et boycottant Israël.

Les mili­tants étaient munis de pan­cartes de sou­tien à la Palestine et de dra­peaux. © Sarah Krakovitch – Place Gre’net

Des slo­gans tels que « Enfants de Gaza, enfants de Palestine, c’est l’humanité qu’on assas­sine » ont retenti à de nom­breuses reprises durant ce ras­sem­ble­ment, dans une ambiance mêlant cris de colère et chants palestiniens.

 

Quelques mètres plus loin, un couple paré d’un dra­peau israé­lien a été pris à par­tie par des mani­fes­tants pro-pales­ti­niens. Ils ont rapi­de­ment été sépa­rés puis éloi­gnés par les forces de l’ordre.

 

Le ras­sem­ble­ment s’est ensuite dis­lo­qué dans le calme, sans aucun débor­de­ment. Un impor­tant dis­po­si­tif poli­cier avait été déployé pour l’oc­ca­sion, non loin du par­vis de la MC2.

 

sarah krakovitCH

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

SK

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Une marche pour commémorer la “Nakba” et « soutenir la Palestine » à Grenoble vendredi 18 mai

FIL INFO – Une marche de soutien aux Palestiniens et de commémoration de la “Nakba” est organisée à Grenoble vendredi 18 mai, à partir de Lire plus

Parler Bambin
La Métropole de Grenoble adopte un voeu de soutien au peuple palestinien… malgré les divisions entre élus

FOCUS – Une majorité d'élus de la Métropole de Grenoble a souhaité exprimer son soutien au peuple palestinien lors du conseil métropolitain du 21 mai Lire plus

Marche de solidarité et commémoration de la Nakba - vendredi 18 mai
Forte mobilisation à Grenoble pour la marche de solidarité envers les Palestiniens

EN BREF - Ce vendredi 18 mai, s'est déroulée à Grenoble une marche de solidarité envers les Palestiniens, et plus particulièrement les Gazaouis. Les 700 Lire plus

L'insaisissable - Cie infime entaille. © Laurence Windels
Escapade dansée en échappée de La Ponatière d’Échirolles au Théâtre 145

  EN BREF - La Rampe d’Échirolles et le Théâtre de Grenoble s’associent pour une Escapade dansée, soirée unique, le mardi 14 janvier, autour de Lire plus

Flash Info

|

23/06

11h06

|

|

23/06

7h33

|

|

22/06

22h54

|

|

22/06

21h39

|

|

22/06

14h36

|

|

21/06

17h04

|

|

21/06

13h01

|

|

21/06

10h31

|

Ville de Grenoble - Anneau de vitesse

Les plus lus

Flash info| Grenoble accueille les championnats de France individuels de tennis-fauteuil, du 24 au 27 juin 2021

Émilie Gindre et Joséfa Gallardo de La Rampe - la Ponatière. © Tim Buisson – Place Gre’net

Culture| Échirolles : La Rampe – La Ponatière lance sa saison 2021 – 2022 après plusieurs mois sans spectacles

Abonnement| Le magasin en ligne de produits bio et locaux Oclico​.com fête ses dix ans

David Smétanine

Abonnement| Le Grenoblois David Smétanine candidat pour être porte-drapeau paralympique aux Jeux de Tokyo

La Ville de Grenoble met les agents (volontaires) à contribution pour observer sa population d'oiseaux

Environnement| La Ville de Grenoble met les agents (volontaires) à contribution pour observer sa population d’oiseaux

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin