Auvergne-Rhône-Alpes en faveur du maintien des régionales et départementales en juin

sep article

 

FLASH INFO — Quels résultats de la consultation des maires d’Auvergne-Rhône-Alpes quant à un report des élections régionales et départementales ? Si le ministère de l’Intérieur ne livre pas les avis exprimés villes par villes, il n’en indique pas moins les données par départements.

 

À l’i­mage de 56 % de leurs homo­logues sur le ter­ri­toire natio­nal, les maires d’Auvergne-Rhône-Alpes se sont expri­més en majo­rité en faveur d’un main­tien des deux élec­tions au mois de juin 2021. Parfois avec force : 85 % des édiles de Haute-Loire se pro­noncent pour le main­tien, ainsi que 79 % des élus de l’Ain ou 71 % de ceux de la Drôme. Même engoue­ment sur les deux Savoie : 70 % en Savoie, et 75 % en Haute-Savoie.

 

À l'exception du Rhône et de l'Ardèche, la majorité des maires des départements d'Auvergne-Rhône-Alpes se prononcent en faveur du maintien des élections régionales et départementales en juin © Muriel Beaudoing - Place Gre'net

À l’ex­cep­tion du Rhône et de l’Ardèche, la majo­rité des maires des dépar­te­ments d’Auvergne-Rhône-Alpes se pro­noncent en faveur du main­tien des élec­tions régio­nales et dépar­te­men­tales en juin © Muriel Beaudoing – Place Gre’net

 

Quid de l’Isère ? Le dépar­te­ment affiche un résul­tat plus modéré, mais se pro­nonce tout de même à 66 % en faveur du main­tien des scru­tins, soit 10 points de plus que la moyenne natio­nale. À noter le ni-oui ni-non de l’Ardèche, avec 50 % des maires pour le main­tien. Et l’hos­ti­lité du dépar­te­ment du Rhône, où seule­ment 33 % des répon­dants adoubent le prin­cipe du main­tien des deux élec­tions au mois de juin.

 

En matière de par­ti­ci­pa­tion, les dépar­te­ments de la région se dis­tinguent peu du reste de la France. Avec 308 répon­dants sur 512 élus, l’Isère se classe tou­te­fois en des­sous du taux de par­ti­ci­pa­tion géné­ral (60 %, contre 69 % sur l’en­semble du pays). Le Rhône, là encore, se dis­tingue. Non pour son taux de par­ti­ci­pa­tion… mais pour ses 50 % de maires « n’ayant pas répondu à la ques­tion posée ». Soit, et de très loin, un record natio­nal.

 

commentez lire les commentaires
1086 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.