Le PCF attaque la majorité départementale sur le “cas” Dézempte, accusé d'être d'extrême-droite

Le PCF attaque la majo­rité dépar­te­men­tale sur le “cas” Dézempte, accusé d’être d’ex­trême droite

Le PCF attaque la majo­rité dépar­te­men­tale sur le “cas” Dézempte, accusé d’être d’ex­trême droite

 

FOCUS - Le “cas” Gérard Dézempte revient sur le devant de la scène politique à l'occasion de la campagne des départementales en Isère. Dans une lettre, le PCF demande en effet au président du Département Jean-Pierre Barbier de désavouer le maire de Charvieu-Chavagneux, considéré comme d'extrême droite. L'élu LR ainsi interpellé renvoie, de son côté, les communistes à leur alliance avec la France insoumise, en considérant que "les extrêmes se rejoignent".

 

 

Gérard Dézempte, maire Les Républicains de Charvieu-Chavagneux, sera-t-il au cœur d'une polémique lors de la campagne des départementales en Isère? Celui-ci fait en tout cas l'objet d'attaques de la part de la fédération iséroise du Parti communiste français. En cause? Ses accointances avec le Rassemblement national. Ce qui ne l'empêche pas d'être élu au sein de la majorité du conseil départemental de l'Isère.

 

Gérard Dézempte, maire de Charvieu-Chavagneux © Nathalie Germain

Gérard Dézempte, maire de Charvieu-Chavagneux. © Nathalie Germain

 

En 2017, lors de l'élection présidentielle, Gérard Dézempte a ainsi clairement appelé à voter pour Marine Le Pen, comme l'écrivait alors France 3. Son mot d'ordre? "Tout sauf Macron", le candidat En marche étant accusé d'être un "mondialiste qui amènerait le fric au pouvoir". Puis en 2020, à l'occasion des municipales, l'élu a été officiellement soutenu par le Rassemblement national. Et réélu dès le premier tour, avec 64 % des voix.

 

 

Le PCF appelle Jean-Pierre Barbier à désavouer Gérard Dézempte

 

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 66 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Européennes: la liste Écologie positive et Territoires a fait escale à Grenoble, sur les terres d'Éric Piolle
Européennes : les repré­sen­tants de la liste Écologie posi­tive et ter­ri­toires, en cam­pagne à Grenoble, taclent Éric Piolle

FOCUS - Éric Lafond, porte-parole national de la liste candidate aux élections européennes 2024 Écologie positive et territoires, et son candidat isérois Bernard Zamora ont Lire plus

Des riverains de l'avenue Washington (toujours) opposés au projet d'aménagement de la Ville de Grenoble
Des rive­rains de l’a­ve­nue Washington très mobi­li­sés contre le pro­jet d’a­mé­na­ge­ment de la Ville de Grenoble

FOCUS - Les opposants au projet d'aménagement du sud de l'avenue Washington se sont donné rendez-vous devant l'hôtel de Ville de Grenoble mercredi 22 mai Lire plus

La réponse au vitriol du conseil d'administration de la MJC-Théâtre Prémol à la Ville de Grenoble
MJC-Théâtre Prémol : la réponse au vitriol du conseil d’ad­mi­nis­tra­tion à la Ville de Grenoble

FOCUS - Le conseil d'administration de la MJC-Théâtre Prémol a adressé une réponse au vitriol à la Ville de Grenoble, qui lui avait envoyé un Lire plus

Après l'annulation du premier par la justice, un projet Inspira 2 se dessine sur Sablons et Salaise-sur-Sanne
Projet indus­trialo-por­tuaire : Inspira à peine enterré, Inspira 2 se des­sine à Sablons et Salaise-sur-Sanne

FOCUS - Le projet Inspira, mort et enterré? Loin de là. Après avoir vu son annulation confirmée en appel début 2024, les porteurs du projet Lire plus

Grenoble, ville amie des aînés... ou fuie par les personnes âgées? Le débat s'invite au conseil municipal
Grenoble, ville amie des aînés… ou fuie par les per­sonnes âgées ? Le débat s’est invité au conseil municipal

FOCUS - La politique en direction des personnes âgées, ou des "aîné-es" selon la terminologie de la Ville, était au programme du conseil municipal de Lire plus

Tribune libre : "De la “culture” du tag à la “souillure” partout dans Grenoble, jusqu’à la violence"
Tribune libre : « De la “culture” du tag à la “souillure” par­tout dans Grenoble, jusqu’à la violence »

TRIBUNE LIBRE - L'Union des habitants du centre-ville (UHCV) de Grenoble remet la question des tags sur le tapis en interpellant la Ville, tant sur Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !