La direction de Sciences Po désavoue les deux enseignants accusés d”“islamophobie”

sep article

 

EN BREF – La directrice de Sciences Po Grenoble Sabine Saurugger s’exprime dans différents médias sur la polémique entourant son établissement. Si elle dénonce les collages attaquant nommément deux enseignants de l’Institut d’études politiques, elle condamne aussi les propos de ces derniers, jugés « extrêmement problématiques ».

 

 

« La sur­vie d’un éta­blis­se­ment est en jeu. » Dans un entre­tien accordé à l’AFP, Sabine Saurugger, la direc­trice de Sciences Po Grenoble, a livré son sen­ti­ment sur la polé­mique qui secoue l’é­cole. À l’o­ri­gine ? Un col­lage sur l’un des murs de l’é­ta­blis­se­ment le jeudi 4 mars, accu­sant nom­mé­ment deux pro­fes­seurs d’être « fas­cistes » et « isla­mo­phobes ». Le tout repris et par­tagé sur le compte Twitter de l’Unef Grenoble. Cela moins de cinq mois après l’as­sas­si­nat de Samuel Paty.

 

Pour la directrice de Sciences Po Sabine Saurugger, les propos tenus par l'un des deux enseignants nommément pris à partie par un collage étaient "extrêmement problématiques".

Pour la direc­trice de Sciences Po Grenoble Sabine Saurugger, les pro­pos tenus par l’un des deux ensei­gnants nom­mé­ment pris à par­tie par un col­lage étaient « extrê­me­ment pro­blé­ma­tiques ».

 

[…]
La suite du contenu est réservé aux abon­nés

Connectez vous…

Veuillez vous connec­ter pour accé­der à cette page.
S’inscrire

 

…ou choi­sis­sez votre abon­ne­ment ci-des­sous !

Ouverture Musée Champollion
commentez lire les commentaires
3327 visites | 9 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 9
  1. Trois anciens élèves :
    Nous avons aussi côtoyé et connu les deux ensei­gnants. Ils ne sont pas for­cé­ment proches de nous mais les voir pré­sen­ter comme notoi­re­ment racistes résonne en nous comme une injure et une infa­mie que nous ne vou­lons pas lais­ser pas­ser.
    La confis­ca­tion du débat contra­dic­toire par des grou­pus­cules étu­diants, la volonté de faire taire des ensei­gnants pré­sents depuis plu­sieurs décen­nies n’est pas accep­table et ne cor­res­pond sur­tout pas à ce que l’institution, qui nous a for­més, est onto­lo­gi­que­ment.
    https://www.lefigaro.fr/vox/societe/iep-grenoble-trois-anciens-eleves-defendent-la-liberte-d-expression-de-klaus-kinzler-20210312

    sep article
  2. Desintox com­mente beau­coup avec des relents nau­séa­bonds.
    La réa­lité est bien que les deux ensei­gnants ont eu des pro­pos isla­mo­phobes.
    « La mis­sion délé­guée par la ministre de l’Enseignement supé­rieur Frédérique Vidal abou­tisse à… des sanc­tions contre les ensei­gnants. »
    MAIS le mal est encore fait. La seule chose qui sera rete­nue c’est que des noms d’en­sei­gnants ont été lâchés RIEN sur leurs com­por­te­ments qui pour­tant n’é­taient pas accep­tables.

    sep article
    • Et voilà, aucun argu­ment. Jugements péremp­toires, insultes et attaques per­son­nelles à la place.

      sep article
  3. Pierre Jourde :
    « Et bien entendu, pour le sou­tien des ins­ti­tu­tions et des col­lègues, on atten­dra. Les lâches dominent, dans ce pays. Et c’est la démo­cra­tie, la liberté, la culture qui finissent par payer le prix de la lâcheté. J’ai passé une bonne par­tie de ma car­rière à l’université de Grenoble, et je tiens à mani­fes­ter mon sou­tien à mes col­lègues, et à dire à ceux qui s’abstiennent de les épau­ler ce que je pense de leur veu­le­rie.
    En atten­dant, en tant que citoyen, et en tant qu’ancien pro­fes­seur à l’université Grenoble Alpes, j’en appelle aux pou­voirs publics. L’organisation d’extrême droite « Génération iden­ti­taire » a été dis­soute récem­ment en conseil des ministres. Le « Collectif contre l’islamophobie en France » a été dis­sous pour ses dis­cours anti­dé­mo­cra­tiques. Le bilan de l’UNEF me semble au moins aussi brillant. Racisme : appel d’une res­pon­sable de l’UNEF, Hafsa Askar, à « gazer les blancs, cette sous-race ». Obscurantisme : décla­ra­tion de la même, devant l’émotion sus­ci­tée par l’incendie de Notre-Dame : « Wallah vous aimez trop l’identité fran­çaise alors qu’on s’en balek, objec­ti­ve­ment c’est votre délire de petits blancs. » Censure : inter­ven­tion vio­lente pour empê­cher la repré­sen­ta­tion d’une pièce d’Eschyle, sous un pré­texte fal­la­cieux. Et enfin, déla­tion, dif­fa­ma­tion et mise en dan­ger de la vie d’autrui. Je pense que cela serait lar­ge­ment suf­fi­sant pour dis­soudre cette orga­ni­sa­tion dévoyée, sec­taire, deve­nue hai­neuse et dan­ge­reuse. »
    https://www.nouvelobs.com/les-chroniques-de-pierre-jourde/20210310.OBS41215/l‑unef-veut-elle-un-nouveau-samuel-paty-par-pierre-jourde.html

    sep article
  4. « Le Coran et la légis­la­tion Musulmane qui en émane réduisent la géo­gra­phie et l’ethnographie des dif­fé­rents peuples à la simple et pra­tique dis­tinc­tion de deux nations et de deux ter­ri­toires ; ceux des Fidèles et des Infidèles. L’Infidèle est « harby », i.e. l’ennemi. L’Islamisme pros­crit la nation des Infidèles, éta­blis­sant un état d’hostilité per­ma­nente entre le Musulman et le non croyant. »
    https://www.marxists.org/archive/marx/works/1854/03/28.htm
    Ces pro­pos que la direc­trice de Sciences Pipeau qua­li­fie­rait cer­tai­ne­ment d” « extrê­me­ment pro­blé­ma­tiques », sont ceux de Karl Marx. Va-t-elle prendre des sanc­tions contre les ensei­gnants mar­xistes ?

    sep article
  5. Quant aux pro­pos d’Aldo Sterone dans ses vidéos sur Youtube, n’en par­lons pas, c’est le comble de l” « extrê­me­ment pro­blé­ma­tique » et de l’is­la­mo­pho­bie fas­ciste. Dommage que son vrai nom soit Amin Mecifi et qu’il soit algé­rien comme Mohamed Sifaoui. Interdiction abso­lue à la direc­trice et aux étu­diants de Sciences Pipeau de regar­der ça !
    https://www.youtube.com/user/AldoSterone111
    https://boulevarddelislamisme.blog.tdg.ch/archive/2016/01/12/l‑algerien-aldo-sterone-blogueur-du-volant-evitez-de-faire-c-273268.html

    sep article
  6. ALERTE un livre très cer­tai­ne­ment truffé de pro­pos « extrê­me­ment pro­blé­ma­tiques » va paraître à la fin du mois.
    Son titre fas­ciste : « Les fos­soyeurs de la République. Islamo gau­chisme : l’en­quête inédite ».
    Son auteur isla­mo­phobe : Mohamed Sifaoui.
    https://www.leslibraires.fr/livre/16969239-les-fossoyeurs-de-la-republique-enquete-sur‑l – sifaoui-moha­med-l-obser­va­toire
    Mais ouf, il n’y aucune chance que le CNRS Grenoble ou la direc­trice de Sciences Pipeau Grenoble le lisent. Peut être quelques étu­diants non encore tota­le­ment décé­ré­brés pour­ront-ils le faire, mais le rouge au front et en cachette.

    sep article
  7. Une géné­ra­tion per­due…

    Honte à la direc­trice qui choi­sit le camp des « isla­mos gau­chistes »

    sep article