A Grenoble, l’analyse des eaux usées décèle la présence du Sars-Cov2… avec une finalité peu limpide

sep article

 

FOCUS – A Grenoble, l’analyse sanitaire des eaux usées, dans l’objectif de déceler une contamination accrue au Sars-Cov2, est sur les rails. Depuis juin dernier même. Mais alors que le dispositif initié en interne par la Métropole rejoint le réseau national Obépine, difficile d’y voir bien clair dans les mesures mises en œuvre derrière.

 

 

Les eaux usées de Saint-Martin-d'Uriage devraient être prises en charge par Aquapole, la station d'épuration de la Métropole de Grenoble après des travaux de raccordement. © Tim Buisson – Place Gre’net

A Grenoble, les eaux usées sont aussi ana­ly­sées, depuis juin, pour déce­ler des traces de conta­mi­na­tion au Sars-Cov2 © Tim Buisson – Place Gre’net

Depuis juin der­nier, les eaux usées de l’ag­glo­mé­ra­tion gre­no­bloise sont pas­sées au peigne fin. Objectif ? Y déce­ler des traces de conta­mi­na­tion au Sars-Cov2 pour pou­voir poten­tiel­le­ment anti­ci­per un rebond de l’é­pi­dé­mie.

 

Car si le Sars-Cov2 est un virus res­pi­ra­toire, il peut être pré­sent en quan­ti­tés dans le tube diges­tif pour être ensuite excrété dans les selles bien avant que les symp­tômes fassent leur appa­ri­tion.

 

A Marseille, le dis­po­si­tif ini­tié par les marins-pom­piers a depuis long­temps fait ses preuves. A Grenoble, où il a été mis en œuvre en juin der­nier au sein de la régie assai­nis­se­ment de la Métropole, il s’est éga­le­ment révélé concluant.

 

[…]
La suite du contenu est réservé aux abon­nés

Connectez vous…

Veuillez vous connec­ter pour accé­der à cette page.
S’inscrire

 

…ou choi­sis­sez votre abon­ne­ment ci-des­sous !

commentez lire les commentaires
34381 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 1
  1. sep article