A Sciences Po, des étudiants creusent le filon du soutien scolaire. Profitant de la notoriété de l'école et à grand coup de marketing.

L’association En tout genre pointe les « failles » du discours de l’IEP de Grenoble sur les violences sexuelles

L’association En tout genre pointe les « failles » du discours de l’IEP de Grenoble sur les violences sexuelles

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

FLASH INFO — « Par toutes ces failles dans votre discours, vous ne reconnaissez pas réellement l’existence d’un problème structurel à l’IEP ». C’est peu dire que l’association étudiante « queer et féministe » En tout genre n’a pas été convaincue par le communiqué de Sciences Po Grenoble, faisant suite à des signalements d’agressions sexuelles présumées, dans la foulée du mouvement « Sciences Porcs ».

 

Baptisé « Soutien et dis­po­si­tifs de Sciences Po Grenoble aux vic­times de vio­lences sexuelles », le texte indique que la direc­trice de l’IEP, Sabine Saurugger, a été infor­mée « d’un grand nombre de témoi­gnages rela­tant des cas de vio­lences sexistes ou sexuelles » au sein de plu­sieurs éta­blis­se­ments. Et fait état de mesures prises face à ces pro­blé­ma­tiques, tout en « [sou­hai­tant] entendre les pro­po­si­tions des élues étu­diantes et élus étudiants ».

 

En tout genre s’é­tonne dans son propre com­mu­ni­qué que la direc­trice explique avoir été infor­mée « par le biais de cap­tures d’écran de posts publiés sur les réseaux sociaux ». « Nombre de ces témoi­gnages affirment que la direc­tion avait été mise au cou­rant des faits », écrit l’as­so­cia­tion. Qui consi­dère dès lors que les Instituts d’é­tudes poli­tiques doivent « rééva­luer leur res­pon­sa­bi­lité dans la créa­tion et le main­tien d’une culture du viol dans leurs éta­blis­se­ments ».

 

Pour l'association En tout genre, Sciences-Po Grenoble ne prend pas la mesure de la "culture du viol" ou de la lutte contre les violences sexistes et sexuelles. © Simon Marseille - Place Gre'net

Pour l’as­so­cia­tion En tout genre, Sciences Po Grenoble ne prend pas la mesure de la « culture du viol » ou de la lutte contre les vio­lences sexistes et sexuelles. © Simon Marseille – Place Gre’net

 

Autres « failles », selon En tout genre ? L’absence de la men­tion de pro­cé­dures dis­ci­pli­naires dans le mes­sage de Sciences Po. Des pro­cé­dures qui « ne sont pra­ti­que­ment jamais lan­cées », affirme l’as­so­cia­tion. Quant au « signa­le­ment sys­té­ma­tique au pro­cu­reur », celui-ci ne serait pas non plus d’ac­tua­lité. Quid des for­ma­tions sur les vio­lences sexistes et sexuelles ? Elles n’ont pas de carac­tère obli­ga­toire, déplore encore l’or­ga­ni­sa­tion étudiante.

 

C’est pour­quoi En tout genre avance ses propres reven­di­ca­tions. Parmi les­quelles des for­ma­tions obli­ga­toires pour les élèves comme les per­son­nels ensei­gnants ou admi­nis­tra­tifs. La mise en place d’une com­mis­sion étu­diante sur les vio­lences sexistes et sexuelles. Un « conseil de dis­ci­pline sys­té­ma­tique (…) lorsqu”’il est demandé par la vic­time ». Ou encore la mise en place de « safe zone » lors des évé­ne­ments en lien avec la vie asso­cia­tive étudiante.

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Florent Mathieu

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Extension de carrière en Isère : le Conseil d’Etat retoque le pourvoi de la ministre

  FLASH INFO - Le projet d'extension d'une carrière à Trept en Isère reste suspendu. Le Conseil d'Etat, saisi par la ministre de la Transition écologique Lire plus

Le tribunal administratif de Grenoble a suspendu le remplacement d'un télésiège à Tignes. Il menaçait deux espèces protégées de papillon.
A Tignes, le remplacement d’un télésiège achoppe sur deux espèces de papillon

  FLASH INFO - Le juge des référés du tribunal administratif de Grenoble a ordonné la suspension de l'arrêté préfectoral  autorisant, moyennant dérogation, le remplacement Lire plus

Couloirs de Sciences Po avec étudiants masqués. © Simon Marseille - Place Gre'net
À Sciences Po Grenoble, des étudiants creusent le filon du soutien scolaire

  FIL INFO - À Sciences Po Grenoble, des étudiants creusent le filon du soutien scolaire avec Sciences Pistes, née à Paris et désormais déclinée Lire plus

A Sciences Po, des étudiants creusent le filon du soutien scolaire. Profitant de la notoriété de l'école et à grand coup de marketing.
Sciences Po Grenoble : des finances assainies mais les effets de l’intégration à l’UGA non mesurés

  EN BREF - Sciences Po Grenoble a redressé la barre. Dans un rapport, le Haut Conseil à l'évaluation de la recherche et de l'enseignement Lire plus

© Sciences Po Grenoble
Sciences Po Grenoble ouvre une nouvelle formation, Transitions écologiques, de niveau master

  FIL INFO - Sciences Po Grenoble ouvre, pour la rentrée 2020, un parcours “Transitions écologiques” de niveau master. Une formation qui promet de se Lire plus

Plus de deux cents élus européens, dont le maire de Grenoble, interpellent le Conseil de l'Europe. Et réclament un objectif de neutralité carbone pour 2050.
Grève et Marche pour le climat à Grenoble, les vendredi 15 et samedi 16 mars

FIL INFO - Grève pour le climat le 15 mars, Marche pour le climat le 16. La fin de semaine sera marquée par les préoccupations Lire plus

Flash Info

|

20/10

18h24

|

|

20/10

17h45

|

|

20/10

16h19

|

|

20/10

12h51

|

|

20/10

9h13

|

|

19/10

19h14

|

|

19/10

18h03

|

|

19/10

15h11

|

|

19/10

10h35

|

|

19/10

9h26

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

SDH - Le futur compte sur nous

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin