Campagne de vaccination contre la Covid-19 : le ministre de la Santé Olivier Véran à Grenoble ce lundi 18 janvier

sep article



 

FLASH INFO – Le ministre de la Santé Olivier Véran se rend au Centre hospitalier universitaire Grenoble Alpes (Chuga) ce lundi 18 janvier. L’occasion pour l’ancien député de l’Isère d’essayer de rassurer les Français et surtout les élus locaux qui redoutent une pénurie de doses de vaccin contre la Covid-19. Ce alors que la deuxième phase de la stratégie vaccinale s’amorce avec la vaccination de toutes les personnes volontaires de plus de 75 ans.

 

Rendez-vous en terre connue. Pour le pre­mier jour de la vac­ci­na­tion des plus de 75 ans volon­taires et des per­sonnes vul­né­rables « à très haut risque », Olivier Véran, député de l’Isère y exer­çait en effet en qua­lité de neu­ro­logue avant d’être nommé ministre.

 

Vaccination Covid-19 : Olivier Véran en visite à Grenoble. Le Centre Hospitalier Universitaire Grenoble Alpes. © Tim Buisson – Place Gre’net

Le ministre de la Santé Olivier Véran se rend au centre de vac­ci­na­tion du Chuga ce lundi 18 jan­vier. © Tim Buisson – Place Gre’net

Dans la mati­née, il doit tout d’a­bord visi­ter le centre de vac­ci­na­tion des­tiné au per­son­nel soi­gnant. Puis assis­ter à une réunion avec les res­pon­sables, les acteurs des lieux de vac­ci­na­tion et les élus locaux. L’occasion pour lui d’es­sayer de ras­su­rer ces der­niers.

 

Vendredi 15 jan­vier, Jean-Pierre Barbier, pré­sident du Département, et Daniel Vitte, pré­sident de l’association des maires de l’Isère, s’é­taient en effet inquié­tés de ne pas avoir suf­fi­sam­ment de doses de vac­cin. En tout, 700 centres de vac­ci­na­tion vont être opé­ra­tion­nels en France. Mais ils ne dis­posent que de 30 doses par jour. Une dota­tion faible qui risque d’al­lon­ger la cam­pagne de vac­ci­na­tion.

 

 

Une presse triée sur le volet pour assister à la visite d’Olivier Véran

 

Le ministre de la Santé ne s’attardera pas à Grenoble, puisque la visite ne devrait pas excé­der une heure. Mais les médias ont, sans plus d’ex­pli­ca­tion, été triés sur le volet. Conséquence du pro­to­cole sani­taire ou volonté de limi­ter les risques de ques­tions gênantes ?

 

Quoi qu’il en soit, pour la télé­vi­sion et la radio, seule la chaîne CNews et France Bleu Isère pour­ront suivre la visite en entier. Tandis que pour la presse écrite, les heu­reux élus sont Le Dauphiné libéré et l’Agence France Presse (AFP). Les autres médias devant se conten­ter d’un « micro tendu » en fin de visite, Place Gre’net pas­sera son tour.

 

Tim Buisson

 

Réduire ses déchets
commentez lire les commentaires
1636 visites | 2 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 2
  1. Cette visite que pour jus­ti­fier de pos­sibles moyens de l’é­tat (avion ou autre) uti­lisé pour venir voir ses chiards ce week-end ? Il serait inté­res­sant de voir si un fal­con n’a pas atterri ven­dredi soir à St Geoirs ou au Versoud.

    sep article
  2. Notre pro­blème ce n’est pas les vac­cins mais l’é­co­no­mie et les liens sociaux mas­sa­crés sur l’ho­tel de l’in­com­pé­tence et des conflits d’in­té­rêts 😡👎

    sep article