Colère dans la police : 180 fonc­tion­naires prêts à dépo­ser leur démis­sion en Isère dont 130 à Grenoble

Colère dans la police : 180 fonc­tion­naires prêts à dépo­ser leur démis­sion en Isère dont 130 à Grenoble

 

FOCUS – Les propos d'Emmanuel Macron lors de l'interview accordée au média Brut ne passent pas auprès des policiers. S'estimant désavoués, 180 d'entre eux ont décidé de déposer une demande de rupture conventionnelle en Isère, dont 130 à Grenoble. Une démarche qui pourrait conduire à leur démission, si les policiers décidaient d'aller jusqu'au bout de la procédure.

 

 

Emmanuel Macron lors de l'interview accordé à Brut avait évoqué les policiers. Copie d'écran

Emmanuel Macron lors de l'interview accordé à Brut. Copie d'écran

Les propos tenus par Emmanuel Macron lors de l'interview accordée le 4 décembre 2020 au média en ligne Brut ont provoqué une levée de boucliers dans les rangs policiers. En Isère, 180 d'entre eux – dont 130 à Grenoble – ont décidé, en réaction, de déposer des dossiers de demandes de ruptures conventionnelles.

 

Une procédure qui peut conduire jusqu'à la démission des fonctionnaires s'ils décident d'aller au bout de leur démarche. Ce qui leur est resté en travers de la gorge ? L'évocation de la « violence de certains policiers » et une forme de reconnaissance d'un racisme rampant dans la police avec des « contrôles au faciès ». Sans oublier l'annonce de la création d'une plateforme internet gérée par l’État afin de signaler d'éventuelles discriminations policières.

 

En somme, un vrai « lâchage » en direct des fonctionnaires de police ont jugé d'une même voix leurs syndicats. Lesquels, dès le lendemain des déclarations présidentielles, ont appelé leurs troupes à n'accomplir qu'un service minimum privilégiant les seules urgences.

 

 

« Non la police n'est pas violente, elle fait usage de la force légitime »

 

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 66 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Joël Kermabon

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

De gauche à droite : Rida Ghalloudi (Sages), Mathieu Tovenatti (Ogic), Savinien De Pizzol, (agence Dumétier), Isabelle Peters, première adjointe de la Ville de Grenoble et Margot Belair, déléguée à l'Urbanisme lors de la présentation du projet de réhabilitation des Volets Verts de l'Abbaye. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Réhabilitation de la cité des Volets verts : « Nous nous bat­trons jusqu’au bout contre ce projet ! »

REPORTAGE - La Ville de Grenoble organisait, mercredi 22 mai 2024, une réunion publique d'information sur la réhabilitation de la cité des Volets verts dans Lire plus

Le comité local Attac 38 donne le coup d'envoi à une nouvelle campagne appelant à taxer les plus riches
Le comité local Attac 38 lance une nou­velle cam­pagne appe­lant à taxer les plus riches

FLASH INFO - Des militants du comité local Attac 38 se sont donné rendez-vous devant l'hôtel des impôts de Grenoble, avenue Rhin-et-Danube, jeudi 23 mai Lire plus

Européennes: la liste Écologie positive et Territoires a fait escale à Grenoble, sur les terres d'Éric Piolle
Européennes : les repré­sen­tants de la liste Écologie posi­tive et ter­ri­toires, en cam­pagne à Grenoble, taclent Éric Piolle

FOCUS - Éric Lafond, porte-parole national de la liste candidate aux élections européennes 2024 Écologie positive et territoires, et son candidat isérois Bernard Zamora ont Lire plus

fusillades
Grenoble : deux nou­veaux bles­sés par balles dans les quar­tiers de l’Alma et Bajatière-Capuche

FLASH INFO - Dans la soirée du 23 mai 2024, deux nouvelles fusillades ont eu lieu à Grenoble, l’une à l’Alma, l’autre à la limite Lire plus

Des riverains de l'avenue Washington (toujours) opposés au projet d'aménagement de la Ville de Grenoble
Des rive­rains de l’a­ve­nue Washington très mobi­li­sés contre le pro­jet d’a­mé­na­ge­ment de la Ville de Grenoble

FOCUS - Les opposants au projet d'aménagement du sud de l'avenue Washington se sont donné rendez-vous devant l'hôtel de Ville de Grenoble mercredi 22 mai Lire plus

Les 48 heures de l’a­gri­cul­ture urbaine de retour à Grenoble le week-end du 25 et 26 mai 2024

ÉVÉNEMENT - Les 48 heures de l'Agriculture urbaine sont de retour sur la métropole grenobloise (comme sur l'ensemble de la France) les samedi 25 et Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !